JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Etats-Unis: Noor Bin Ladin, la nièce d’Oussama Ben Laden, fervente supportrice de Donald Trump

Etats-Unis: Noor Bin Ladin, la nièce d’Oussama Ben Laden, fervente supportrice de Donald Trump

Noor Bin Ladin, la nièce d’Oussama Ben Laden, fervente supportrice de Donald Trump et adepte des théories QAnon.
La nièce d’Oussama Ben Laden, Noor Bin Ladin, milite en faveur de la réélection de Donald Trump. Selon elle, il est le seul à pouvoir empêcher une vague d’attentats aux Etats-Unis.

Noor Bin Ladin est la fille du demi-frère du chef défunt d’Al-Qaïda, responsable du 11 septembre. Mais force est de constater qu’un fossé immense la sépare de son oncle. Elle vient d’en donner la preuve lors d’une interview à Fox News où elle s’est déclarée en faveur de Donald Trump. L’occasion de découvrir son ralliement à la plateforme QAnon dont elle récupère les affirmations conspirationnistes envers Joe Biden.

Chez elle, on ne s’appelle plus Ben Laden mais Bin Ladin. Cela dit, c’est bien la même famille. Noor Bin Ladin est la fille du demi-frère d’Oussama et de la mannequin Carmen Dufour. Elle est née, a grandi et a été scolarisée à Genève. Depuis la Suisse, où elle réside, la jeune femme de 33 ans milite ardemment en faveur de la réélection de Donald Trump.

« Make America Great Again »

Devenue soudainement très active sur Twitter, la nièce d’Oussama Ben Laden est une fervente supportrice de Donald Trump. Elle n’hésite d’ailleurs pas à s’afficher avec des vêtements ou un mug « Make America Great Again ». La jeune femme va plus loin puisqu’elle a récemment publié sur son site Internet sa « Lettre à l’Amérique ». Reprenant le discours de l’extrême droite américaine, Noor Bin Ladin met en garde le pays contre « un ennemi de l’intérieur qui a infiltré les institutions gouvernementales, les agences de renseignement et tous les domaines de la société ».

Une attaque comme le 11 septembre

En septembre dernier, quelques jours avant la date anniversaire du 11 septembre, Noor Bin Ladin avait déclaré au New York Post qu’une autre attaque dans le style de celle du World Trade Center en 2001 pourrait frapper les Etats-Unis si Joe Biden était élu président. Elle estime que seule la réélection de Donald Trump pourrait empêcher cela. « L’EI a proliféré sous l’administration Obama/Biden, cela a conduit à leur venue en Europe. Trump a montré qu’il protège l’Américain et les autres pays par extension en éliminant les terroristes à la source, avant qu’ils n’aient la possibilité de frapper », a déclaré Noor Bin Ladin.
« Obama, Biden, Hillary ont passé leur temps à conspirer pour détruire l’Amérique, à la vendre aux meilleurs enchérisseurs et à sacrifier la vie des patriotes. Le président Trump a combattu la cabale tout en rendant l’Amérique à nouveau grande, et a montré qu’il tient à la vie de tous les Américains ». Si avec ses positions, elle provoque beaucoup de rejet, sa nouvelle visibilité attire aussi. En peu de temps, elle a gagné près de 20.000 abonnés sur les réseaux sociaux.

QAnon est une mouvance venue des États-Unis regroupant les promoteurs de théories du complot selon lesquelles une guerre secrète a lieu entre Donald Trump et des élites implantées dans le gouvernement (l’État profond ou Deep State), les milieux financiers et les médias, qui commettraient des crimes pédophiles et sataniques. La mouvance se concentre autour des messages publiés sous un pseudonyme, Q, à partir d’octobre 2017, sur le forum anonyme 4chan puis sur le forum anonyme 8kun.

Lire aussi:

Incroyables Révélations: Ben Laden ne serait pas mort et vivrait en Iran. L’histoire du GSPC algérien « Vous allez voir des documents explosifs faire surface… »

About gherrrabi

Check Also

Algérie: Partage des vaccins avec la Tunisie… « la poudre aux yeux »

L’Algérie avait promet qu’elle partagera son premier lot de vaccin anti-Covid-19 avec la Tunisie, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *