JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Etats-Unis: Les (CDC) « demandent urgemment » la préparation des centres de distribution d’un futur vaccin contre le coronavirus

Etats-Unis: Les (CDC) « demandent urgemment » la préparation des centres de distribution d’un futur vaccin contre le coronavirus


Etats-Unis: Le (CDC) demande la préparation des centres de distribution d’un futur vaccin contre le coronavirus.

En pleine campagne électorale américaine, Donald Trump, lui, l’a assuré : « Nous produirons un vaccin avant la fin de l’année, et peut-être même plus tôt ! » Effets d’annonce ou réalité ?

L’opération « Warp speed » continue à toute allure. Les autorités sanitaires américaines ont demandé aux Etats de préparer la distribution à grande échelle d’un vaccin contre le coronavirus d’ici début novembre, soit avant l’élection présidentielle, selon des documents obtenus par plusieurs médias américains.

Préparer les centres de distribution d’un futur vaccin

Les Etats-Unis ont visiblement la certitude qu’un vaccin serait disponible avant la tenue du prochain scrutin présidentiel. Une demande formulée par les autorités sanitaires de la première puissance mondiale rejoint ce discours que tient habituellement l’actuel locataire de la Maison-Blanche. Donald Trump a en effet pris l’engagement de vaincre totalement la pandémie grâce à la conception cette année d’un vaccin.
Selon des informations relayées par la presse, les autorités sanitaires ont demandé aux Etats de préparer une distribution à grande échelle d’un vaccin contre le coronavirus d’ici le début de novembre.

Le document insiste notamment sur la nécessité de rendre opérationnel les centres d’ici le 1er novembre 2020 sans donner de grands détails sur ce qui allait se passer par la suite. Notons que les Etats-Unis représentent le pays le plus touché par la pandémie du nouveau coronavirus avec plus de 183.000 morts sur son sol. Donald Trump a promis la mise sur pied d’un vaccin dont « des centaines de millions de doses seront rapidement disponibles ».
Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (Centers for Disease Control and Prevention) (CDC) « demandent urgemment » que les Etats fassent le nécessaire afin que les centres de distribution d’un futur vaccin puissent être « complètement opérationnels d’ici le 1er novembre 2020 », a écrit leur directeur Robert Redfield, dans une lettre citée par le Wall Street Journal et envoyée aux Etats la semaine dernière.


Ces derniers jours, plusieurs responsables, notamment l’épidémiologiste Anthony Fauci et le patron de la FDA (Food and Drug administration), Stephen Hahn, ont indiqué qu’ils n’écartaient pas une distribution limitée d’un vaccin avant la fin de la phase 3, si les résultats s’avéraient très prometteurs. Selon la lettre, les premiers à recevoir un vaccin seraient le personnel soignant, les travailleurs en première ligne et les populations à risque (personnes âgées, minorités et détenus).

Donald Trump, qui a promis un vaccin avant la fin de l’année et espère en bénéficier lors de l’élection, n’a pas le pouvoir d’approuver une distribution à la population. C’est la FDA qui décide, et le principal responsable, Peter Marks, a récemment juré qu’il démissionnerait plutôt que de céder à des pressions s’il estime que la sécurité des Américains est menacée.

 

About gherrrabi

Check Also

Algérie: Belkacem Zeghmati prépare une loi sur la déchéance de la nationalité à l’encontre de la diaspora algérienne

La mafia militaro-politico-financière algérienne, ne pas savoir à quel saint se vouer… Cette « initiative » survient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *