JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Etats-Unis: Le frelon géant, un insecte meurtrier, ce très grand danger qui guette les USA

Etats-Unis: Le frelon géant, un insecte meurtrier, ce très grand danger qui guette les USA

Etats-Unis: Le frelon géant, un insecte meurtrier, ce très grand danger qui guette les USA .

Le frelon géant, Vespa mandarinia, porte bien son nom. Cette espèce est la plus grosse de tous les insectes sociaux. Originaire d’Asie, elle a fait le tour du monde jusqu’aux États-Unis, où les autorités craignent qu’elle ne s’établisse et décime les colonies d’abeilles.


Vespa mandarinia, surnommé le frelon géant, est la plus grosse espèce de frelon du monde et aussi le plus gros insecte social. Les reines peuvent mesurer plus de 5 centimètres de long pour 7,5 centimètres d’envergure.

Cette espèce, qui est originaire d’Asie, a fait le tour du monde pour atteindre l’État de Washington en décembre dernier. Un nid de Vespa mandarinia a été retrouvé près de la frontière canadienne. C’était la première fois que l’espèce invasive a été vue aux États-Unis.

Depuis, le Département de l’agriculture de l’État de Washington a mis en place des pièges pour éradiquer le frelon géant avant l’été. Car cette espèce est connue pour s’attaquer aux abeilles mais aussi à l’Homme.

Le frelon géant, un insecte meurtrier



Chaque année, en Chine ou au Japon, plusieurs dizaines de personnes décèdent des suites d’une piqûre par un frelon géant. Son dard injecte un venin puissant potentiellement mortel pour les personnes allergiques ou lors de piqûres répétées par plusieurs insectes.

Mais les plus menacées sont les abeilles. Un frelon géant peut facilement tuer plus d’une centaine d’abeilles ou décimer une colonie entière lors d’une attaque groupée. Plus petites, les abeilles contre-attaquent en recouvrant les frelons pour augmenter leur température corporelle et les tuer (d’autres espèces d’abeilles les étouffent). Une technique, appelée heat-balling, en anglais, de la dernière chance qui n’est pas toujours efficace contre l’agressivité des frelons.

About gherrrabi

Check Also

Relations Maroc-Côte d’Ivoire : SEM Abdelmalek Kettani, ambassadeur du Maroc, dit tout à « La Tribune d’Opera »..

La coopération, les échanges et les perspectives entre le Royaume du Maroc et la Côte …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *