JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Etats-Unis: Donald Trump interdit aux américains d’investir dans certaines entreprises chinoise qui, selon lui, ont des liens avec l’armée

Etats-Unis: Donald Trump interdit aux américains d’investir dans certaines entreprises chinoise qui, selon lui, ont des liens avec l’armée

(Photo by Jim WATSON / AFP)
Donald Trump interdit aux américains d’investir dans certaines entreprises chinoise qui, selon lui, ont des liens avec l’armée.

Le président sortant, Donald Trump, a pris la décision, jeudi 12 novembre, d’interdire aux Américains d’investir dans une douzaine d’entreprises chinoises accusées par son administration de soutenir les activités militaires de Pékin. Une annonce fait partie de l’offensive de l’administration Trump pour contrer la montée en puissance de Pékin, qui « exploite les investisseurs américains pour financer le développement et la modernisation de son armée », selon le président des Etats-Unis.


Alors qu’il refuse toujours de reconnaître sa défaite face à Joe Biden, Donald Trump a poursuivi jeudi son offensive pour contrer la montée en puissance de Pékin. Dans un décret, le locataire de la Maison-Blanche a décidé d’interdire aux Américains d’investir dans 31 entreprises. M. Trump affirme dans ce décret que la Chine « exploite de plus en plus les capitaux des Etats-Unis pour permettre le développement et la modernisation de ses activités militaires, ses services de renseignement et autres systèmes de sécurité, ce qui lui permet de menacer directement » les Etats-Unis et les troupes américaines stationnées à l’étranger.

Dans ce décret, M. Trump précise que cette interdiction sera effective à compter du 11 janvier, soit neuf jours avant son départ de la Maison Blanche et l’arrivée de son successeur, Joe Biden. Les Américains détenant des participations et autres intérêts financiers dans les sociétés visées ont jusqu’en novembre 2021 pour les céder.



Le décret signé jeudi est susceptible d’avoir un impact considérable sur certaines des plus grandes entreprises chinoises, comme les groupes de télécoms China Telecom Corp et China Mobile ou le fabricant d’équipements de surveillance Hikvision. Cette mesure sera effective à compter du 11 janvier prochain, soit neuf jours avant l’arrivée de Joe Biden à Washington. « C’est la première fois qu’un décret présidentiel s’en prend aux liens financiers qu’entretiennent des investisseurs américains avec Pékin« , remarque le New York Times.

Les sociétés visées sont des entreprises publiques et privées des secteurs de l’aéronautique, du transport maritime, de la construction, des communications et des nouvelles technologiques notamment. Elles sont cotées sur les places financières chinoises, à la Bourse de Hongkong et à Wall Street par l’intermédiaire d’instruments financiers ou de filiales.

La Chine félicite Joe Biden pour son élection

Le porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin, a félicité Joe Biden et Kamala Harris pour leur élection, près d’une semaine après l’annonce de la victoire du ticket démocrate face à Donald Trump et Mike Pence. « Nous respectons le choix du peuple américain », affirme Pékin.
La Chine a adressé vendredi ses félicitations à Joe Biden pour son élection à la présidence des États-Unis, près d’une semaine après l’annonce de la victoire du candidat démocrate. « Nous respectons le choix du peuple américain. Nous adressons nos félicitations à Joe Biden et à (la vice-présidente élue) Kamala Harris« , a déclaré devant la presse le porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin.

La nièce de Donald Trump, Mary s’inquiète « de ce qu’il va faire »

L’actuel président américain Donald Trump, n’a pas encore, et n’est pas prêt de digérer si vite son échec face à son challenger démocrate Joe Biden. La multiplication de ses tweets dénonçant les fraudes électorales et les différentes actions lancées en justice, en sont la preuve tangible. Et pour se faire entendre, le milliardaire newyorkais est capable de tout, à en croire sa nièce Mary Trump, (la fille de Fred Trump Jr. – le frère aîné de Donald Trump)  qui s’est confiée au quotidien britannique The Guardia.
Même si plusieurs membres de la famille politique et biologique de Trump, l’ont invité à reconnaître son échec, sa nièce estime au contraire qu’il ne le fera pas. Pour cette dernière, son oncle est capable de tout, juste pour pourrir la vie à son successeur. « Je m’inquiète de ce que Donald va faire pendant ses derniers instants à la tête du pays. Il ira aussi loin qu’il le pourra pour mettre des bâtons dans les roues de la nouvelle administration, puis il graciera bon nombre de personnes, et signera une rafale de décrets. N’oubliez pas qu’il sera également toujours en charge de la gestion américaine de la pandémie. Il pourrait y avoir un million d’Américains morts d’ici à l’investiture de Joe Biden, » a confié Mary Trump.

« Il va veiller à tout détruire sur son passage »

Confirmant les opinions de plusieurs observateurs, la fille de Fred Trump Jr., qualifiant son oncle de « cruel », a indiqué qu’il mettra tout en œuvre pour que la transition entre lui et Joe Biden ne se passe pas dans de bonnes conditions. « Il va veiller à tout détruire sur son passage, entraînant tout ce qu’il peut dans sa chute, j’ai toujours su à quel point il était cruel » a déclaré la quinquagénaire.

Trump pourrait se retrouver en prison

La psychologue clinicienne estime tout de même que Donald Trump lui-même ne sortira pas indemne de cette situation qui risque de le compromettre. Il pourrait se retrouver en prison. «Je suis désolée, a commencé Mary Trump en riant. Je pense honnêtement qu’il se voile la face. C’est tellement absurde de croire qu’il va pouvoir mener une campagne depuis la prison.» Avant de tempérer : «Peut-être qu’il pourrait, à vrai dire. Je ne sais pas.» a-t-elle déclaré sur ‘’The Dean Obeidallah Show’’ concernant un possible retour de Trump en 2024.

« L’homme le plus dangereux du monde »

Ce n’est pas la première fois que Mary Trump critique publiquement son oncle, qu’elle trouve «profondément égoïste». Cette psychologue clinicienne avait d’ailleurs déjà dépeint un portrait accablant de Donald Trump dans Trop et jamais assez, paru le 7 octobre. Elle y reproche à sa famille d’avoir créé «l’homme le plus dangereux du monde».

Toujours selon Mary Trump, le père de Donald Trump, Fred Trump Sr., agent immobilier, était obsédé par la victoire. «La vie était un jeu où le gagnant remporte tout, racontait-elle à Brut en octobre. Il traitait sa famille de cette façon. Cela signifie qu’il ne pouvait y avoir qu’un seul gagnant et que tous les autres étaient des perdants, et être un perdant était sévèrement puni. C’est la façon dont Donald aborde tout.»

About gherrrabi

Check Also

Un nouveau scandale qui secoue l’Algérie: La mafia militaro-politico-financière algérienne tente d’influencer les élections présidentielles au Niger via son général-major Mohamed Bouzit chef de la (DGDSE).

Le général-major Mohamed Bouzit alias Youcef (le bouc émissaire) a été officiellement démis de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *