JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / États-Unis /Covid-19: la polémique autour du passeport vaccinal

États-Unis /Covid-19: la polémique autour du passeport vaccinal

États-Unis /Covid-19: la polémique autour du passeport vaccinal.
Avec une campagne de vaccination qui ne cesse d’accélérer, la question d’un «passeport vaccinal» numérique se pose de façon de plus en plus concrète aux États-Unis, malgré une controverse politique croissante et un système de santé fragmenté qui complique toute centralisation des données.

Alors que des dizaines de millions de personnes sont vaccinées contre Covid-19, des  États comme USA (Etat de New York), Israël et la Chine ont introduit des «passeports vaccinaux», et il est question de les rendre universels.

Donald Trump Jr s’en prend aux passeports vaccinaux. En effet, selon le fils de l’ancien président américain, il s’agirait (si ces derniers venaient à être mis en place) du plus grand affront fait aux libertés des citoyens américains, de l’ère moderne. Il a ainsi invité les élus républicains à fermement s’y opposer.

En effet, l’administration actuelle a décidé de laisser la gestion du déploiement de ces passeports vaccinaux à des entreprises privées. Ces derniers ont d’ores et déjà été implémentés dans deux villes. Ils permettent de montrer de manière digitale que la vaccination a bel et bien été effectuée et donc, d’avoir accès à certaines zones (restaurants, boîtes de nuit etc).

Donald Trump Jr. contre le passeport vaccinal

De quoi agacer certains politiques ou engagés, comme Donald Trump Jr. En effet, ce dernier a expressément affirmé son désaccord avec une telle politique. De fait, il a invité les élus républicains à rapidement réagir et à exprimer leur désaccord total avec une telle idée dans le but d’empêcher son déploiement.

Il s’agirait, selon ce dernier, du plus grand affront de l’histoire moderne, faite aux libertés des citoyens américains. Un appel repris par le gouverneur du Texas, Greg Abbott qui a appelé les élus à ne pas voler les libertés individuelles des citoyens. Les réactions des autres élus ne devraient, elles, pas tarder à tomber.


« Vous voulez stopper le passeport vaccinal? Prenez une page à gauche et commencez à appeler / tweeter les plus grandes compagnies aériennes, hôtels, restaurants et lieux de divertissement d’Amérique pour leur demander de s’opposer publiquement au plan non américain de Biden de transformer des millions de personnes en citoyens de deuxième classe. » a retroqué Andrew Surabian, Stratège républicain via un tweet

About gherrrabi

Check Also

Tensions USA-Russie: Le ministère des Affaires étrangères publie les noms des responsables américains interdits d’entrée en Russie

La Russie bloque l’entrée dans le pays de l’ancien assistant américain à la sécurité nationale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *