JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Entretien exclusif avec le Président de la Commune Urbaine de Dakhla, M. Sidi Sloh El Joumani est l’une des grandes figures de la région.

Entretien exclusif avec le Président de la Commune Urbaine de Dakhla, M. Sidi Sloh El Joumani est l’une des grandes figures de la région.

Entretien exclusif avec le Président de la Commune Urbaine de Dakhla, M. Sidi Sloh El Joumani est l’une des grandes figures de la région.

L’Association des Journalistes Professionnels et des Agents des Médias a organisé, Ce dimanche 20/12/2020 une Caravane d’Unité au poste-frontière d’El Guerguarat, en soutien à l’intervention glorieuse des Forces Armées Royales (FAR) sur ordre de S.M. le Roi Mohammed VI pour rétablir l’ordre et garantir la sécurité et la stabilité dans cette région stratégique du Sahara marocain.

Lors de cette Caravane d’Unité au poste-frontière d’El Guerguarat. M Sidi Sloh El Joumani, Président de la Commune Urbaine de Dakhla nous a accordé un entretien exclusif.

Lors de cet entretien exclusif , Sidi Sloh El Joumani, Président de la Commune Urbaine de Dakhla a salué le leadership clairvoyant de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et les actions décisives du Souverain pour défendre et préserver l’intégrité territoriale du Royaume et assurer sa sécurité et sa stabilité. Il a ensuite exprimé sa mobilisation constante derrière le souverain et son soutien ferme et inconditionnel à l’opération conduite par les FAR, en exécution des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major général des Forces armées royales, dans le respect de la légalité internationale et en veillant à la garantie de la sécurité des civils.

Sidi Sloh El Joumani a ensuite lancé aux séparatistes en leur rappelant le célèbre appel du défunt roi Hassan II «la patrie est clémente et miséricordieuse».

Sidi Sloh El Joumani Président de la Commune Urbaine de Dakhla, s’est félicité de la décision de Washington de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Royaume du Maroc sur son Sahara, il a exprimé sa joie et la joie des habitants de Dakhla suite à la décision américaine, en qualifiant la reconnaissance américaine de « moment historique » . »D’autres pays ouvrent leurs représentations diplomatiques à Dakhla », a ajouté Sidi Sloh El Joumani.

Dakhla se trouve à 650 km au sud de Laâyoune, et 1 690 km au sud de Rabat, sur une étroite péninsule, la péninsule du Rio de Oro, qui s’étend sur environ 40 km parallèlement à la côte atlantique, direction nord-est sud-ouest. La ville est située à une trentaine de kilomètres au nord du tropique du Cancer, tout comme la Havane, Canton ou Hawaï.

Dakhla , « Capitale du Sport »

Dakhla a reçu, le prix de la ville euro-méditerranéenne du sport 2020,à Bruxelles, lors d’une grande cérémonie organisée au Parlement européen, comme reconnaissance aux efforts du Maroc pour le développement des provinces du Sud, en particulier dans la promotion du sport.

« Tel père tel fils »:

Feu Khatri Ould Said Joumani, une grande figure du nationalisme ayant empêché la colonisation de porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume.


Résistant unioniste, feu Khatri Ould Said Joumani, comme l’une des figures du nationalisme les plus imposantes ayant empêché la colonisation brutale de porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume.
Né en 1915 à Lakhssas située entre Tiznit et Guelmim, feu Khatri Ould Said Joumani a résisté à toutes les tentatives voulant corrompre son sentiment d’appartenance à sa patrie, comme l’en témoigne la lettre qui lui a été envoyée par le général espagnol, Francisco Franco, le 21 septembre 1973, et dont certains éléments ont été publiés à l’édition du 28 févier 1976 du journal “El Periodico Mediterraneo”..

À quelques jours du lancement de la Marche verte, Hassan II organise une réception spéciale en l’honneur de l’un des plus puissants notables de la tribu des Reguibat. Khatri Ould Sidi Saïd El Joumani prête allégeance devant les médias à Hassan II, qui le couvre de son bernouss en lui lançant : « Je n’ai jamais reçu un Marocain comme je vous reçois. » Un des plus grands notables de sa tribu. Fils de Saïd Joumani, grand cheikh du Sahara, c’est en 1951, quand ce dernier décède, que Khatri lui succède, naturellement, comme le veut la tradition. Au lendemain de la Marche Verte, et alors que le Polisario venait d’être fondé en Algérie, il choisira de se rendre spontanément au Maroc pour renouveler l’acte d’allégeance à Feu Hassan II. Un double coup dur aussi bien pour les Espagnols que pour le pouvoir algérien. Lorsque feu Hassan II lui remettra son Burnous en guise de reconnaissance et de gratitude, la cause était entendue. Tout au long des années 70 et 80, le Polisario tentera plusieurs fois de le récupérer. Il n’en sera rien, en particulier lors de l’union des Chioukhs sahraouis à Genève, à l’initiative des Nations Unies en vue de lancer l’opération d’identification des populations habilitées à prendre part au référendum d’autodétermination. Les chefs du Polisario iront jusqu’à sa chambre d’hôtel. Il leur offrit un verre de thé, les écoutera attentivement et longuement avant de lancer : «Mes enfants, je n’ai qu’une parole et je l’ai déjà donnée à mon Roi et à mon peuple. J’espère que vous aurez un jour le courage de faire votre autocritique et de regagner votre pays

 

About gherrrabi

Check Also

Algérie: Partage des vaccins avec la Tunisie… « la poudre aux yeux »

L’Algérie avait promet qu’elle partagera son premier lot de vaccin anti-Covid-19 avec la Tunisie, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *