JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / En exclusivité / (L’Affaire Emboirik Ahmed): le scandale soulevé par la brésilienne Maia Tiane prend une tournure judiciaire… De quoi s’agit il?

En exclusivité / (L’Affaire Emboirik Ahmed): le scandale soulevé par la brésilienne Maia Tiane prend une tournure judiciaire… De quoi s’agit il?

Si certains pensaient que le conflit qui oppose un diplomate sahraoui au bloggueur sahraoui Mohamed Mahamud Embarec (officier de sécurité du Polisario) allait passer inaperçu, ils viennent d’avoir pour leurs frais. Loin s’en faut, 24 heures après la déclaration du blogueur sahraoui sur son intention de tout déballer sur le Polisario et ses services secrets, la presse internationale s’en est fait l’écho et ce n’est que le début.

Dans un peu plus d’un mois, le 27 octobre 2020 plus précisément, le Tribunal de Première Instance de Bruxelles se prononcera sur la plainte déposée par le dénommé Emboiric Ahmed contre le citoyen Mohamed Mahamud Embarec (officier de sécurité du Polisario) pour « diffamation, injures et outrage » présumés.
Le représentant du Front Polisario au Brésil, connu sous le surnom d’El Canario en raison de sa naissance aux Iles Canaries, reproche au blogueur sahraoui ses publications sur le scandale soulevé par la citoyenne brésilienne Franciane Benchimol, connu sous le nom de Maia Tiane

Le diplomate Polisariste Emboiric Ahmed, vénérable septuagénaire qui fait partie du premier rang de la direction du mouvement présidé par Brahim Ghali, vient de déposer plainte contre le très dynamique journaliste bruxellois pour propos diffamatoires et injures.

L’affaire a explosé en 2018, lorsque Maia Tiane a étalé leur histoire sur la toile suite à un conflit qui les a opposés. La maîtresse brésilienne du diplomate sahraoui est tombé enceinte. A ce moment-là, Emboiric lui a demandé de pratiquer un avortement. Mme Tiane a refusé cette proposition préférant garder sa fille.

Le blogger et web master Mohammed Mahmoud Embarec, vient d’annoncer, à la grande surprise des followers qui suivent son activité médiatique – et ils sont très nombreux – qu’il a décidé de dévoiler ses activités passées en tant qu’officier….au sein des séparatistes.

Le très prolifique homme des réseaux sociaux, spécialiste de l’information politique maghrébine et africaine, motive sa décision par l’attitude qu’il estime lâche du Polisario dans le conflit qui oppose le blogger belge au représentant du Polisario en poste au Brésil.

De quoi s’agit il?

Le représentant du Polisario à Brasilia est au centre d’un scandale soulevé par son ancienne compagne, la trentenaire brésilienne Franciane Benchimol, plus connue sous le nom de Maia Tiane.

Apres une promesse de mariage adressée à la jeune femme par El Canario, celle-ci tombe enceinte du diplomate.

Ce dernier refuse d’assumer la naissance de l’enfant à venir et exerce des pressions morales sur la future maman pour la contraindre à une interruption de grossesse.

Face au refus de madame Benchimol de se faire avorter, rapporte le blogger bruxellois qui fut contacté par la victime, le représentant du mouvement indépendantiste accentue ses pressions contre elle, allant jusqu’à proférer des menaces à son encontre.

Mohammed Mahmoud qui s’attendait à une réaction de la direction du Polisario allant dans le sens d’une condamnation du diplomate, voire de son exclusion des rangs du mouvement séparatiste, fut étonné du silence de ceux qui dirigent le Polisario à Tindouf et surtout du soutien implicite du mouvement à El Canario qui cite le journaliste établi à Bruxelles devant les tribunaux belges.

Le blogger qui occupa jadis d’importantes fonctions au sein de l’organisation de Brahim Ghali, vient de décider, face à l’attitude de la direction du Polisario qu’il juge indigne, immorale et complice d’une injustice commise par son représentant, de dévoiler les dessous des magouilles du Front Polisario.

Gardant l’anonymat, l’officier en question s’est montré menaçant à travers un tweet: « A partir de demain, un blog à travers ça, j’ai inauguré une série de publications sur mon expérience en tant qu’officier de la sécurité militaire, les services secrets du Polisario.

Dans une série d’articles, j’aborderai de A à Z tous les détails de mon travail dans ce service qui, à l’époque, dépendait du ministère sahraoui de la Défense et a maintenant été créé en tant que ministère distinct en raison d’un conflit entre Brahim Ahmed Mahmud, alias Guerigao, et Mohamed Lamin Ould El Buhali, qui a servi pendant des décennies comme patron de l’armée de libération sahraouie.

Cette initiative vient en réponse au procès qui m’attend le 27 octobre pour une plainte déposée par El Canario, représentant du Polisario au Brésil.

Les espagnols assoiffés se heurteront à de nombreux secrets sur leurs amis du Polisario, cette organisation gangrène par la corruption, le népotisme et le tribalisme.

Désormais, ce blog deviendra un canon pour lancer des salves contre la direction du Polisario et ses sbires ».

Le 27 octobre 2020, Mohamled Mahmoud comparaîtra devant la justice belge, en présence de son avocat.

Emboirik poursuivi par la justice brésilienne

La famille de l’ex-petite amie du diplomate sahraoui Emboirik Ahmed a porté plainte contre lui devant la justice brésilienne pour abus et diffamation contre la personne de sa fille Maia Benchimol.

Mme Benchimol a 33 ans, elle travaille avec une instance des Nations Unies en tant que superviseur des politiques publiques et, à la suite d’une relation malheureuse avec le représentant sahraoui au Brésil, elle risque de perdre sa carrière professionnelle. Née en 1985 à Oujda, ville marocaine où elle a vécue et grandie jusqu’à l’âge de 10 ans dans une famille juive d’origine polonaise.

Emboirik et Maia se sont rencontrés le 26 juillet 2017 à l’Ambassade de Cuba à Brasilia, où une fête a été organisée pour marquer le jour de la rébellion nationale cubaine. Beto Almeida, journaliste de la chaîne Telesur, a invité Maia à assister à la soirée et l’a présentée à Emboirik.

Lors de son intervention sur la question du Sahara, Sonia Palhares, une grande amie des diplomates cubains lui a dit que Maia est marocaine. Emboirik a remué ciel et terre afin d’établir un contact avec elle. Le lendemain, il l’appela sous prétexte de lui parler de la question du Sahara et engagé tout son talent de Don Juan pour la faire tomber dans son lit. La tâche ne s’est pas avérée difficile. Au premier rendez-vous, ils ont entamé ce qui était pour elle une belle romance avec un diplomate et qui deviendra le plus grand cauchemar de sa vie.

Quelques mois plus tard, Maia est tombée enceinte et Emboirik lui a demandé de se faire avorter car il ne voulait pas que ses proches en soient informés. Cela signifierait la fin de sa peu brillante carrière diplomatique. Le comportement et l’impolitesse d’Emboirik avec elle ont fait que l’avortement se produise naturellement: pour des raisons psychologiques.

En août 2018, Emboirik était dans les camps lorsque Maia l’a appelé pour lui annoncer la fin de leur relation. Elle a révélé son histoire aux responsables de l’Université de Sao Paulo et ces derniers ont procédé à l’annulation de son intervention lors d’un séminaire à l’ordre du jour. Le Groupe d’études sur les conflits internationaux (GECI) a également retiré son soutien à la cause sahraouie pour cette raison.

La carrière d’Emboirik au Brésil touche à sa fin. Il est grillé par ses abus sur la personne d’une fille qui a l’âge de ses enfants.

En voyant sa carrière menacée, Emboirik décida d’inventer l’histoire de « espionne marocaine ».

Maia, pour son amour pour Emboirik, s’est donnée corps et âme à la cause sahraouie. À titre d’exemple, lors d’une fête juive, la fête de Hanuka Day, a permis à une organisation juive d’offrir 15.000 euros au délégué sahraoui. On ne sait pas si Emboirik l’a transmise à sa hiérarchie ou s’il l’a mise dans sa poche.


Grâce à son travail, Maia entretient des relations avec la haute classe au Brésil, un détail qu’Emboirik a exploité au maximum pour s’introduire dans les couloirs de la haute société brésilienne et des institutions internationales établies à Brasilia.

Documentaire exclusif  » de Tindouf à Laâyoune, le chemin de la dignité ».

Nous y reviendrons prochainement.

About gherrrabi

Check Also

Un nouveau scandale qui secoue l’Algérie: La mafia militaro-politico-financière algérienne tente d’influencer les élections présidentielles au Niger via son général-major Mohamed Bouzit chef de la (DGDSE).

Le général-major Mohamed Bouzit alias Youcef (le bouc émissaire) a été officiellement démis de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *