JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / En direct / Haïti: état de siège après l’assassinat du président Jovenel Moïse à son domicile par un commando… L’info en continu

En direct / Haïti: état de siège après l’assassinat du président Jovenel Moïse à son domicile par un commando… L’info en continu

En direct / Haïti: état de siège après l’assassinat du président Jovenel Moïse à son domicile par un commando. L’info en continu…

Tôt ce mercredi, le président haïtien Jovenel Moïse a été tué lors d’une attaque contre sa résidence privée. C’est le Premier ministre par intérim du pays, Claude Joseph, qui a annoncé la nouvelle, déclarant qu’un groupe d’individus encore non identifiés avait attaqué le domicile du président aux petites heures du matin, tirant sur le couple présidentiel. La première dame grièvement blessée, est toujours entre les mains des médecins.

« Vers une heure du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d’individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol, ont attaqué la résidence privée du président de la République et ainsi blessé mortellement le chef de l’État« , a annoncé le chef du gouvernement dans un communiqué.

Le groupe de commando en question, s’exprimaient en espagnol

Un « acte inhumain, haineux et barbare »

Selon la déclaration du premier ministre, c’est vers « une heure du matin » que les assaillants se seraient introduits dans le domicile du président. Cependant si les circonstances de cet assassinat demeurent encore à élucider, il ne faisait aucun doute que selon Claude Joseph, que ce meurtre était essentiellement un « acte inhumain, haineux et barbare ». Jovenel Moise avait 53 ans, ancien exportateur de bananes était une figure controversée et les querelles récurrentes sur la légitimité de son dernier mandat à la tête du pays, n’avaient pas arrangé les choses. Mais M. Moïse avait vu les États-Unis, les Nations Unies et l’Organisation des États américains soutenir sa revendication d’une cinquième année à la tête du pays.
« Condamnant cet acte odieux, inhumain et barbare », le Premier ministre appelle « la population au calme » et assure que « la situation sécuritaire du pays » est « sous contrôle ». Pour l’heure, les circonstances de la mort du chef de l’Etat restent assez floues. Selon les dernières nouvelles, la Première Dame de Haïti, blessée, sera évacuée au Port-au-Prince pour être soignée à Miami aux USA.

Selon Métropole Haiti, l’état de santé de la première dame, Martine Moïse, est stable.

Cet assassinat intervient alors que ce pays, parmi les plus pauvres du monde traverse une crise politico-sécuritaire sans précédent.

Sa disparition cependant, actait la vacance du pouvoir avec « la ligne de succession présidentielle désormais trouble » selon les observateurs. Puisque le président haïtien de la Cour suprême qui est constitutionnellement le plus indiqué à assurer l’intérim, est récemment décédé de Covid-19. Et pour que le Premier ministre par intérim Claude Joseph remplace officiellement le président, il devrait être approuvé par le parlement haïtien. Ce parlement qui cependant a cessé d’être fonctionnel depuis la fin de son mandat en janvier 2020.

Q : « Quelle est votre réaction, Monsieur le Président, face à l’assassinat du président haïtien ? Président Biden : « Nous avons besoin de beaucoup plus d’informations, mais c’est très inquiétant pour l’état d’Haïti.

Les États-Unis condamnent fermement l’assassinat du président Jovenel Moïse

Le premier ministre haïtien a décrété « l’état de siège » sur l’ensemble du territoire national après l’assassinat du président Jovenel Moise par un commando.

L’armée remplace la police pour la sécurité publique

Le Premier ministre haïtien Claude Joseph a déclaré mercredi l’«état de siège» octroyant des pouvoirs renforcés à l’exécutif quelques heures après l’assassinat du président Jovenel Moïse. «Dans la stricte application de l’article 149 de la Constitution, je viens de présider un conseil des ministres extraordinaire et nous avons décidé de déclarer l’état de siège sur tout le pays», a-t-il déclaré.

L’opposition affiche sa consternation

Via un communiqué de presse, publiée ce mercredi 7 juillet 2021, des partis politiques de l’opposition notamment le secteur démocratique et populaire ; DIRPOD/ AAA ; FUSION ; OPL ; INITE ; MOCHRENA ; VEYEYO ; INIFOS ; Operasyon tèt ansanm ; Antant koupe fache ; MTVAyiti, entre autres, ont condamné avec véhémence l’assassinat du président Jovenel Moïse.
Consternées par cet acte odieux, les forces politiques de l’opposition ont fait part de leurs sympathies à toutes les personnes affectées par ce drame.

Sachant que la mort du président Jovenel Moïse trouble les institutions publiques et met en puéril le fondement même de l’État, l’opposition a invité la Police Nationale d’Haïti (PNH), « conformément à la Constitution et aux lois de la République », à prendre des mesures pour garantir l’ordre public, ainsi que la protection des vies et des biens. Aussi, un appel à la vigilance a été lancé à la population.

L’ONU profondément choquée

Le Conseil de sécurité de l’ONU est «profondément choqué» par l’assassinat mercredi du chef d’Etat haïtien Jovenel Moïse, a déclaré son président en exercice, l’ambassadeur français Nicolas de Rivière, à l’ouverture des travaux de cette instance. «Les membres du Conseil se disent profondément choqués par l’assassinat du président Moïse survenu plus tôt dans la journée à Port-au-Prince et préoccupés par le sort de la Première dame, Martine Moïse, qui a également été blessée par balles dans l’attentat», a-t-il dit, en évoquant aussi la «tristesse» du Conseil de sécurité.

Intervention du Président du Conseil permanent de l’OEA, l’Ambassadeur d’Uruguay Drapeau de l’Uruguay, Washington Abdala Turkabdala lors de la session du CP OEA pour analyser la situation en Haïti après l’assassinat du Président Jovenel Moise.

Intervention du Président du Conseil permanent de l’#OEA, l’Ambassadeur d’Uruguay 🇺🇾, Washington Abdala @turkabdala lors de la session du @CP_OEA pour analyser la situation en #Haïti après l’assassinat du Président Jovenel Moise pic.twitter.com/gOBAAfKQeL

About gherrrabi

Check Also

Le Maroc donne au SG de l’ONU son aval pour la nomination de son Envoyé Personnel au Sahara marocain, Staffan de Mistura

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a entamé, mardi, des consultations auprès des membres …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *