JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Dossier / Un rapprochement qui inquiète: L’Algérie est devenue, un passage pour les mouvements terroristes à l’instigation de l’Iran…

Dossier / Un rapprochement qui inquiète: L’Algérie est devenue, un passage pour les mouvements terroristes à l’instigation de l’Iran…

L’Iran a, à travers son ambassadeur en Algérie, Hosein Mushaalyi Zadah, réagi à la décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat. Il soutient cette décision.

La République d’Iran, via le canal de son ambassadeur en Algérie, Hosein Mushaalyi Zadah notamment, a pris position sur la tension entre Alger et Rabat exacerbée par la décision du régime du « Président » Abdelmadjid Tebboune de rompre ses relations diplomatiques avec le royaume chérifien.

« Les questions qui ont conduit à la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays devraient recevoir une attention sérieuse et une réponse adéquate aux préoccupations de l’Algérie concernant les menaces à la sécurité et la violation de son unité et de sa souveraineté », a déclaré aux médias le diplomate iranien, annonçant son soutien à la décision algérienne.

En prenant la décision de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc, l’Algérie avait pris le soin d’évoquer les griefs à l’encontre du royaume chérifien. En effet, Alger avait reproché à Rabat le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies, au «vaillant peuple kabyle», en plus de la position israélienne, sans compter le Maroc et l’Etat hébreu étaient pointés dans les incendies qui ont ravagé une partie de l’Algérie.

L’Algérie est devenue, un passage pour les mouvements terroristes à l’instigation de l’Iran…

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra a adressé un message de félicitation à son homologue iranien, Hossein Amir-Abdollahian, ministre iranien des Affaires étrangères, pour sa nomination et sa volonté de développer la coopération dans différents domaines afin de renforcer les relations fraternelles entre l’Iran et l’Algérie.

S’agissant d’Israël, le 12 août, au cours d’une visite au Maroc, le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, s’était dit inquiet « au sujet du rôle joué par » l’Algérie « dans la région, son rapprochement avec l’Iran et la campagne qu’elle a menée contre l’admission d’Israël en tant que membre observateur de l’Union Africaine ».

Ce jeudi 27 août, c’est le porte-parole de son ministère des Affaires étrangères qui s’est exprimé sur la question.

Cette déclaration du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, lors d’une conférence tenue le 12 aoûts au Maroc, au sujet des liens qu’entretient l’Algérie avec l’Iran renferme « des informations précises« , a indiqué le porte-parole des Affaires étrangères israéliennes, Hassan Kaiba.

« L’Algérie est devenue, depuis le début du printemps arabe, un passage pour les mouvements terroristes à l’instigation de l’Iran« , a souligné M. Kaiba dans une déclaration au site électronique “Madar21”.

La coopération algéro-iranienne nous préoccupe surtout que l’Iran vise à s’infiltrer dans tous les pays« , a affirmé le porte-parole, relevant que les agissements iraniens dans la région du Moyen-Orient sont à l’origine de la destruction et du terrorisme sévissant notamment en Irak, en Syrie et au Yémen.

Il a, dans ce sens, relevé que « l’Iran continue de s’immiscer dans les affaires de pays africains, dont l’Algérie« .

S’agissant de l’annonce de l’Algérie de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc, M. Kaiba a estimé que « c’est une affaire entre deux pays liés par des frontières et de liens ancestraux« .

La question qu’il faut se poser est la suivante: y a-t-il des des transferts de technologie nucléaire de l’Iran vers l’Algérie…???

 

About gherrrabi

Check Also

Pedro I. Altamirano : Le Sahara marocain, une opportunité historique pour l’Espagne.

Dans une forum de discussion tenue à Malaga, Pedro I. Altamirano a parlé du Sahara …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *