Home / ECONOMIE / (Doc) Algérie: Lorsque Mohamed Atailia passe de général (ANP) à agent commercial à Paris. Il y a 20 ans !

(Doc) Algérie: Lorsque Mohamed Atailia passe de général (ANP) à agent commercial à Paris. Il y a 20 ans !

Le général, Mohamed Attaïlia
Né le 7 octobre 1931 à Guelma, Mohamed Atailia avait occupé plusieurs postes au sein de l’Algérie Mohamed Atailia(ANP), dont celui de chef de la 4e région militaire (1969-1979) puis de la 1ére région militaire (1979-1988).

Lorsque Atailia passe de général (ANP) en Algérie à agent commercial à Paris. Il y a 20 ans !

Mohamed Attaïlia, surnommé également « l’ami des GIA » est l’un de ceux qui avaient appelé en 2000 à amnistier les sanguinaires terroristes des GIA. « C’est la seule manière de nous en sortir et de clore définitivement le dossier sécuritaire », avait déclaré à El Hayat (journal arabophone paraissant à Londres) le sulfureux général. À l’époque, il considérait que ceux qui sont encore au maquis, « que ce soit ceux du groupe Hattab ou des autres, ont besoin de garanties que seul le président de la République est en mesure de donner. Je ne pense pas qu’un élément armé puisse prendre des risques s’il n’a pas de garanties concrètes et réalistes qui lui permettent de se réinsérer dans la société ». Résultat ? L’Algérie se retrouve avec d’anciens terroristes qui courent les rues et font des affaires au grand désespoir des nombreuses victimes des GIA.

Le « rouget » est également l’un des artisans de la grande répression d’octobre 1988, contre les jeunes Algériens. Diverses sources parlent de 500 morts et des centaines de personnes torturées en ces jours de grande colère populaire.

Le défunt général est aussi responsable de la répression à Annaba des manifestants qui dénonçaient le coup d’Etat du 19 juin 1965. « Il a ordonné de tirer sur la foule qui protestait contre le renversement du président Ben Bella par Houari Boumedienne. », écrivait le journaliste Hassan Zerrouky dans le journal français l’Humanité.

A Lire aussi  Maroc: Khalid Chafaqui chicote via un message, Abdelkader Messahel

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie / Que reste t-il d’octobre noir 88? Un très long rapport d’Anouar Benmalek (Secrétaire général du CACT, 1989-1991).

Cela s’est passé en octobre 1988 lors de ce que la chronique désigne encore une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *