JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Des Politiciens pas très FAIR PLAY De la médiocrité relative à la crise existentielle By K. Kaddouri

Des Politiciens pas très FAIR PLAY De la médiocrité relative à la crise existentielle By K. Kaddouri

Des Politiciens pas très FAIR PLAY De la médiocrité relative à la crise existentielle By K. Kaddouri

Je partirai du principe que la perception de la politique de nos politiciens est erronée :

La politique est un moyen de porter les orientations ambitieuses de notre Maroc et de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
La Politique doit se construire, se réhabiliter et s’innover, s’organiser dans le cadre de nos impératifs économiques, sociales et sociétales.
Ce développement se construit autour d’un schéma de développement dont les artisans de cette réussite sont nos politiques et ils se doivent être empreint d’une mission indéfectible.

Or nous constatons une crise existentielle immature – puérile :

  • Les résultats de nos élections sont le résultat d’un mécontentement ou le langage des signes est réservés aux sourds et malentendants ;

Ne peut pas voir ou entendre celui qui ne veut pas voir ou entendre !

Ces signes sont pourtant révélateurs du choix du peuple, perçus par certains électeurs déçus comme orientés, (peut-être – certes)
Néanmoins le peuple a voulu prendre ses distances avec une politique «déficitaire » en tous points dans ses bilans de ces 10 dernières années !

  • Faut-il leur rappeler que notre développement économique du Maroc durant cette décennie n’aurait pu se faire sans notre majesté Mohammed VI avec pour objectif d’honorer les planifications d’un Maroc Vert, d’un Maroc Énergie en référence avec nos centrales solaires -Marrakech, nos réseaux et infrastructures planifiées…
  • La défaite est également et normalement, un moyen de remettre en cause les courts-circuits qui ont provoqués leur disparition de la lumière populaire et donc sa chute.

Il faudrait essentiellement revoir sa copie pour examiner les points de critiques et les axes d’amélioration !
Pourquoi vociférer quelconques complots ou quelconques vices de formes ou ne sais-je. ?
La chute est terrible et le tableau laissé par certains politiques, avec une absence totale de fair-play, est scandaleux alors qu’il s’agit de Politique.
La politique doit être au service du Maroc .et non être une affaire d’ego et de prétentions personnelles.

Même un sportif aurait salué les choix peuple.

Peuple qui saura également être intransigeant et minutieusement acteur et observateur pour des résultats attendus car les promesses ne doivent pas demeurer des promesses.
Accepter son erreur est aussi prendre conscience que le peuple a raison, puisqu’il a déjà élu, réélu et il a fait son choix.

Mise en garde pour nos politiques en extase.

Une victoire, des victoires, peuvent être éphémères car il faut rappeler à tous marocains que la victoire est celle de l’amélioration de nos problèmes sociaux, et sociétaux, nos priorités économiques et enfin et surtout se détacher de ce lourd fardeau qu’est «le pays dont la notion de lecture et apprentissage codés par nos illustres de l’Unesco est encore dans un seuil très critique et au plus bas du classement» et depuis de nombreuses années !
Peuple qui saura également être intransigeant et minutieusement acteur et observateur pour des résultats attendus car les promesses ne doivent pas demeurer que des promesses.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI se porte garant de notre unicité, de notre développement mais chaque marocains, chacun d’entre nous a un devoir de moyens et de résultats pour nous honorer de nos ambitions.

Nous ne sommes pas parfaits mais nous sommes perfectibles.

Le résultat de ces élections n’est qu’un moyen et une délégation pour l’accomplissement de nos programmes, de nos ambitions d’un Maroc Vert, un Maroc Green, un Maroc d’Ingénierie et de Sciences et du Maroc 35.0 (horizon 2035 du NMD) et notre challenge est de concourir ensemble et non les uns contre les autres.

Alors ne chipotez plus, soignez, pansez vos petites blessures «existentielles» et améliorons-nous !

J’avais posé précédemment cette question :

Pourquoi nos illustres politiciens, avec des parcours tous plus brillants les uns que les autres, avaient-ils choisi la Politique ?
J’espère que la vocation et les ambitions prédominantes de nos politiques prendra la configuration d’une Médecine de la politique pour mieux appréhender nos fractures économiques, sociales et sociétales.

About gherrrabi

Check Also

Pedro I. Altamirano : Le Sahara marocain, une opportunité historique pour l’Espagne.

Dans une forum de discussion tenue à Malaga, Pedro I. Altamirano a parlé du Sahara …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *