Home / Business / Des entreprises Marocaines pour l’orientation en Afrique

Des entreprises Marocaines pour l’orientation en Afrique

L’Afrique, continent aux multiples facettes et contrastes, connaît depuis quelques années une croissance forte et régulière qui offre de nouvelles opportunités et attire de plus en plus les investisseurs étrangers.

IMG_3108

Houssine LEMNAOUAR, Directeur général chez “Silver Tour” voit que Le Maroc, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Gabon ou encore l’Afrique du Sud ont un bel avenir devant eux et sont en quête permanente de nouveaux contrats pour relever des challenges pour lesquelles ils ont tous les atouts pour réussir.
Il n’en demeure pas moins que le territoire africain regorge de multiples richesses naturelles et d’atouts climatiques en ce qui concerne les espaces et paysages pour faire éclore des concepts sans précédents.

  « Mon idée était de créer une agence événementielle au sein de notre structure actuelle pour prendre en charge la mise en scène complète des prestations que nos clients nous confient. Je suis entouré d’une équipe professionnelle et qualifiée pour une concurrence continentale ».

Silver Tours au Maroc est le leader dans le secteur de l’événementiel au Maroc et à travers son groupe mère Bivouac Lemnaouar  en organisant des événement à haut niveau dans des tentes parfaitement équipées en forme de bivouac installé sur-mesure, dans une ambiance typiquement Africaine revisitée au goût du jour.

Le continent a ainsi vu son économie croître de 5% en moyenne au cours des 10 dernières années, performance supérieure à celle de l’économie mondiale et cette croissance est appelée à se poursuivre selon les estimations des économistes. Le dernier rapport « Perspectives économiques de l’Afrique 2017 », rédigé conjointement par la Banque africaine de développement (BAfD), le Centre de développement de l’OCDE et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) explique notamment que l’Afrique a su résister face à la crise économique mondiale. Cette croissance apparaît plus diversifiée, tirée par la demande intérieure, un développement des infrastructures et des échanges de produits manufacturés de plus en plus soutenus à travers le continent.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Le GADEM instrumentalise les migrants mais qui instrumentalise le GADEM ?

Il est vrai que le GADEM depuis des années n’a qu’une seule ambition «  jouer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>