Home / Business / Danny Haiphong: Le démantèlement de l’État américain

Danny Haiphong: Le démantèlement de l’État américain

Né dans le génocide et l’esclavage, l’État américain ” ne peut ni se réformer de la crise économique sans attaquer les pauvres, ni gérer l’exploitation des opprimés sans intensifier la répression étatique.” fatigue. La population souffre de la “concurrence et de la consolidation capitalistes qui entraînent le remplacement permanent d’une grande partie des travailleurs et une sous-consommation incontrôlable”.

Le démantèlement de l’État américain

par Danny Haiphong

Danny Haiphong est un activiste et analyste politique asiatique dans la région de Boston.

“Rien n’illumine mieux le démantèlement de l’Etat américain que l’hystérie anti-russe qui a englouti Washington”.

Le rôle de l’Etat dans une société sociale impérialiste est de mettre en place une violence organisée contre les classes opprimées au profit de la classe des oppresseurs. L’état est souvent défini comme «gouvernement», mais c’est beaucoup plus que cela. La violence organisée ne provient pas seulement des politiciens placés au pouvoir par la classe des oppresseurs. La violence contre les opprimés est exercée par des corps armés tels que la police et l’armée. Les médias sont une autre branche de l’État chargée de faire respecter le consentement des gouvernés. Sous l’impérialisme, chaque institution de l’État travaille de concert pour que les profits des riches soient protégés et renforcés.

L’État américain impose la violence au nom du système impérialiste mondial. Et aucune autre société de l’histoire du système impérialiste ne peut égaler l’ampleur et la fréquence de la violence dirigée par l’État américain.Pendant plus de deux siècles, l’État américain a protégé les richesses d’une petite classe de capitalistes dont les racines sont fermement ancrées dans l’asservissement des Africains et le massacre des peuples autochtones dans l’hémisphère occidental. Un développement capitaliste cohérent au milieu de crises périodiques a finalement conduit l’État américain à prendre la tête des affaires mondiales, en particulier après que l’Europe eut été décimée par la Seconde Guerre mondiale. Mais, comme toutes les étapes de l’économie politique, l’impérialisme américain a atteint son stade terminal.

A Lire aussi  Peter Henry Barlerin ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun au ministère des Affaires étrangères du Cameroun

“Sous l’impérialisme, chaque institution de l’Etat travaille de concert pour assurer la protection et le renforcement des profits des riches.”

L’État américain a commencé à se dégrader en conséquence. Rien n’illumine mieux le démantèlement de l’État américain que l’hystérie anti-russe qui a envahi Washington. Le siège de l’Etat américain a passé la plus grande partie de l’année dernière à enquêter sur les liens présumés du président américain Donald Trump avec la Fédération de Russie. Les allégations d’ingérence russe lors des élections de 2016 doivent encore être vérifiées avec des preuves définitives. L’État américain a désespérément cherché à maintenir le récit en vie en incitant l’accusation contre l’Administration Trump à chaque fois qu’elle interagit avec les Russes. Les discussions sur la mise en accusation ont refait surface après que des informations aient été divulguées dans les entrailles du New York Times concernant une rencontre entre le fils de Trump et un avocat russe l’an dernier. Les deux parties auraient discuté d’informations incriminantes contre la campagne d’Hillary Clinton.

A lire aussi:⇒ La vérité choquante sur Trump

Pourtant, aucune information de ce type n’est nécessaire, car la carrière politique d’Hillary Clinton regorge d’exemples de criminalité. Ce qui est réellement en jeu, c’est la stabilité du système impérialiste dans son ensemble. L’État américain a perdu le contrôle de son appareil politique. Ni Bernie Sanders ni Donald Trump n’étaient censés mener des campagnes réussies. La victoire de Trump représentait un cauchemar pour l’Etat américain, et pas à cause de son statut de milliardaire ou de son caractère raciste et démagogique. Son ascension au pouvoir politique formel a mis à nu la profonde crise de légitimité de l’État américain…⇒ La suite

About Mohammed Gherrabi

Check Also

USA : L’Afrique, les contrastes d’un continent chez les Trump …

  L’appel du pied d’ Ivanka à Donald Trump Après son épouse Mélania Trump qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *