JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Covid-19: La Chine déploie des prélèvements anaux pour tester la COVID, les traces du virus persistent plus longtemps dans l’anus

Covid-19: La Chine déploie des prélèvements anaux pour tester la COVID, les traces du virus persistent plus longtemps dans l’anus

Covid-19: La Chine déploie des prélèvements anaux pour tester la COVID, les traces du virus persistent plus longtemps dans l’anus.

La Chine montre l’exemple dans la détection des Covid-19. Le test PCR nasopharyngé n’y a plus la cote: Le prélèvement anal «peut augmenter le taux de détection des personnes infectées» car les traces du virus persistent plus longtemps dans l’anus que que dans les voies respiratoires, a déclaré Li Tongzeng, médecin senior de l’hôpital You’an de Pékin, à CCTV.

La Chine a commencé à utiliser des prélèvements anaux pour tester ceux qu’elle considère comme à haut risque de contracter le COVID-19, a rapporté la télévision d’État, les utilisateurs des médias sociaux et les voyageurs se tortillant à cause de la procédure invasive qui, selon les médecins, peut être plus efficace pour détecter le virus.

La semaine dernière, les autorités ont effectué des prélèvements anaux sur les habitants des quartiers avec des cas confirmés de COVID-19 à Pékin, a déclaré la chaîne CCTV, tandis que ceux se trouvant dans des installations de quarantaine désignées ont également subi le test.

De petites épidémies localisées au cours des dernières semaines ont vu plusieurs villes du nord de la Chine isolées du reste du pays et ont déclenché des campagnes de tests de masse – qui jusqu’à présent ont principalement été menées à l’aide de prélèvements de gorge et de nez.

CCTV a déclaré dimanche que les prélèvements anaux ne seraient pas utilisés aussi largement que les autres méthodes, car la technique n’était « pas pratique ».
Alors que les cas augmentent dans le monde, la Chine a imposé des exigences plus strictes aux arrivées internationales dans le but de maintenir la transmission intérieure proche de zéro.

Toutes les arrivées dans le pays doivent avoir plusieurs résultats de tests négatifs et être mises en quarantaine pendant au moins 14 jours dans un hôtel désigné à l’arrivée, de nombreuses villes et régions imposant des exigences supplémentaires d’observation à domicile.

 

About gherrrabi

Check Also

Gazoduc Nigéria-Maroc: Quel sort pour le « Gazoduc Maghreb-Europe » au-delà de 2021 ?

Le Maroc pourrait couper bientôt le « Gazoduc Maghreb-Europe » Le Maroc pourrait couper bientôt …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *