JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Coronavirus / Quand l’Algérie et son appendice polisarienne exposent la vie et la santé des sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf au sud de l’Algérie.

Coronavirus / Quand l’Algérie et son appendice polisarienne exposent la vie et la santé des sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf au sud de l’Algérie.

Coronavirus, en mesure de prévention, de nombreux événements partout dans le monde, qu’ils soient sportifs, culturels ou encore politiques, ont été contraints d’être reportés ou tout simplement annulés. Pour vous éviter de mauvaises surprises.

L’Algérie, pays d’Afrique le plus touché par l’épidémie (Coronavirus) . L’Algérie, premier foyer d’Afrique avec 17 cas.

Alors que l’épidémie de coronavirus s’intensifie et se propage un peu partout dans le monde, plusieurs évènements sportifs, culturels et festifs ont été reportés ou annulés. L’Algérie et son appendice polisarienne, Dans le cadre la commémoration du 44e anniversaire de la proclamation de l' »entité fantoche », ont organisé une journée à l’université Batna1,  ce jeudi, 05 Mars 2020, exposant  ainsi la vie et la santé de nos sœurs et nos frères sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf au (sud de l’Algérie).

Selon l’APS, la botte du régime d’Alger et la porte-parole de l' »entité fantoche » .

Université de « Batna 1″: célébrations du 44e anniversaire de la proclamation de l' »entité fantoche »

Dans son allocution, à l’université de « Batna 1 » à l’occasion du coup d’envoi des célébrations marquant la commémoration du 44e anniversaire de la proclamation de l' »entité fantoche », le « diplomate » Abdelkader Taleb Omara exprimé sa reconnaissance et sa gratitude au gouvernement algérien et au président de la République Abdelmajid Tebboune « qui a réitéré la position constante de l’Algérie à l’égard de la cause de Sahraouie à chaque rencontre politique internationale« , a-t-il dit.

Ont pris part à cet mascarade, des étudiants sahraouis, un certain nombre d’étudiants algériens et des habitants de la wilaya.

Abdelkader Taleb Omar « ambassadeur » de l' »entité fantoche » en Algérie, a salué les liens de fraternité et de solidarité unissant son entité et l’Algérie.
La mascarade à laquelle a assisté le wali Toufik Mezhoud .

Le wali de Batna M. Tawfiq Mazhod

Une obsession maladive

Lors de son discours à l’occasion des célébrations des étudiants universitaires à Batna, marquant le 44e anniversaire de la déclaration de l' »entité fantoche », le (nouveau – ancien) Wali de Batna M. Tawfiq Mazhod,  « résidu du système », une personne agitée d’une passion violente, a renouvelé, la position algérienne à l’appui de « entité fantoche », usant une violente tempête de critiques et des attaques injustes faites de mensonges envers le Maroc, à travers ces attaques anti-marocaines frontales et néanmoins injustifiées, démontrent que l’Algérie est la principale partie prenante au conflit créé autour du Sahara marocain du temps du défunt colonel Houari Boumediene, de son vrai nom Mohammed Boukharrouba.
Il ne reste pratiquement rien à ce régime retors pour se donner une seconde vie. À part une escalade envers son voisin de l’ouest, le Maroc, qu’il cherche à provoquer par tous les moyens, dans la tentative misérable de détourner l’attention du peuple algérien frère de ce pour quoi il investit les rues depuis maintenant plus d’une année, soit le départ définitif de tous les résidus du régime despotique, dont Abdelmajid Tebboune est la triste illustration.

55e vendredi du Hirak : rien n’arrête un peuple déterminé

55e vendredi à Alger Quatre manifestants embarqués dont deux étudiants

Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), la police a interpellé vers 12h00, les deux étudiants Amine Sediri et Imad Dahmane à la rue Victor Hugo (Alger-Centre).

De son côté, le journaliste Khaled Drareni a signalé l’arrestation d’au moins quatre manifestants dont les deux étudiants au niveau de la même rue Victor Hugo où se donne le coup d’envoi des marches du vendredi à Alger.

Le journaliste Khaled Drareni qui a signalé les interpellations de manifestants a été lui aussi embarqué puis relâché après la mobilisation des manifestants devant le commissariat 6e à Alger où se trouvent également les deux étudiants qui n’ont pas encore été libérés, selon Drareni.

A Alger, de la prison ferme pour port de drapeau berbère. Alors que le port du torchon « drapeau » du « polisario » est permis  

Des centaines d’étudiants et enseignants ont à nouveau défilé mardi 25 juin 2019 à Alger pour un changement du régime en Algérie tout en dénonçant l’interdiction par l’armée du drapeau berbère dans les manifestations du mouvement de contestation.
L’ex chef d’état-major de l’armée, le général Ahmed Gaid Salah a fait savoir mi-juin qu’aucun autre drapeau que l’emblème national ne serait désormais toléré dans les défilés. Sans le citer, il ciblait le drapeau amazigh (berbère), brandi par de nombreux manifestants. Les revendications identitaires de cette minorité linguistique et culturelle, représentant environ un quart de la population algérienne, ont longtemps été ignorées voire réprimées par les autorités et sont une question très sensible en Algérie.
Pour Louisa Ait-Hamadouche, enseignante en sciences politiques à l’université d’Alger, présente lors de la marche, «les manifestants ont tenu ainsi à répondre Gaïd Salah». Vendredi à Alger, lors de la dernière grande manifestation hebdomadaire en date, la police a arraché plusieurs drapeaux amazigh des mains de certains manifestants et a arrêté au moins 18 d’entre eux, placés dimanche en détention préventive après avoir été inculpés d’«atteinte à l’unité nationale». «Arabes et Kabyles sont frères, Gaïd Salah est avec les traîtres», ou «Unité nationale, il n’y a pas de régionalisme», ont notamment scandé les étudiants, descendus dans les rues pour un 18e mardi consécutif.

Coronavirus : le point sur les événements annulés au Maroc

Deux cas seulement de personnes diagnostiquées positives au Covid-19 ont à ce jour été diagnostiqués au Maroc.

Les rassemblements de plus de 1.000 personnes en milieu clos ont donc été interdits, au moins jusqu’au 31 mars prochain. Par mesure de prévention, de nombreux évènements ont donc dû être reportés ou annulés.

  • Le Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), qui attire chaque année à Meknès plus d’un million de visiteurs a été le premier à subir l’effet Coronavirus. L’annulation de cette 15e édition, initialement prévue du 14 au 19 avril prochain, est une difficulté supplémentaire pour l’agriculture et l’agro-industrie dans le royaume, déjà fragilisées par une situation de déficit pluviométrique. C’est donc là un rude coup, non seulement pour les organisateurs de ce salon, mais aussi pour les coopératives qui réalisent l’essentiel de leur chiffre d’affaires lors de cet évènement annuel. Sans compter le manque à gagner pour l’économie de la ville de Meknès, en ce qui concerne notamment le tourisme et les transports.
  •  Les opérateurs de la ville de Dakhla devront à leur tour pâtir de l’annulation de la 6e édition du Forum Crans Montana. Celle-ci devait avoir lieu du 18 au 21 mars. «Alors que tout était prêt pour accueillir à Dakhla un nombre impressionnant de hauts dignitaires du monde entier à l’occasion de notre 6e session annuelle au Maroc, nous avons été malheureusement, et comme tant d’autres grands événements, été rattrapés par le coronavirus», a réagi dans un communiqué le président fondateur du Forum, Jean-Paul Carteron.
  • Le salon de l’automobile, Auto Expo, initialement prévu en juin 2020, sera quant à lui reporté au mois de décembre prochain. Les concessionnaires automobiles, qui réalisent leurs meilleures ventes en marge de ce salon, ont dû revoir leur stratégie commerciale pour s’adapter à ce décalage inattendu. Certaines marques dévoilent déjà des formules de vente (crédit gratuit, remises, etc) qui, en temps normal, étaient réservées au rendez-vous bi-annuel du salon de l’automobile.
  • La seconde édition du Salon international du thé, qui devait avoir lieu à Agadir a également été annulée.
  • Salon Marocotel, à Casablanca, pour les professionnels de l’hôtellerie (prévu du 11 au 15 mars), du Festival gastronomique de Casablanca (prévu du 6 au 8 mars), du Festival national des amandiers de Tafraout (prévu du 5 au 8 mars), du Festival international de la culture et de l’art de Doukkala, etc.

Coronavirus : le point sur les événements annulés en France

Compétitions et événements sportifs

  • Le marathon de Paris, qui devait réunir le 5 avril environ 60 000 inscrits, a été reporté au 18 octobre, a annoncé l’organisateur Amaury Sport Organisation (ASO), qui avait déjà pris la décision le week-end dernier d’annuler le semi-marathon dans les rues de la capitale.
  • La Pierra Menta, mythique course de ski alpinisme prévue du 11 au 14 mars dans le massif montagneux du Beaufortain, a été annulée. Une première en 34 ans d’existence.
  • À l’heure actuelle, en football, seul le match de Ligue 2 Chambly-Le Mans fait l’objet d’un huis clos. La rencontre se jouera à Beauvais, au sein de l’un des départements les plus touchés par le nouveau coronavirus. Le reste des matchs de Ligue 1 et Ligue 2 se tiendront normalement ce week-end.
     
  • En basket, un match de la Jeep Elite entre l’ASVEL et l’AS Monaco a été reporté au mardi 10 mars à 20 heures.
  • Les championnats de France de judo par équipes, prévus pour le week-end du samedi 7 mars et dimanche 8 mars à Brest, dans le Finistère, ont été reportés à l’automne.
  • La préfecture du Tarn-et-Garonne a pris la décision d’annuler les Championnats de France de cross à Montauban, prévus également ce week-end du 7 et 8 mars.

Événements politiques

  • Le président du Parlement européen David Sassoli a décidé jeudi d’annuler la session plénière prévue à Strasbourg pour la semaine prochaine et de l’organiser à Bruxelles, en raison de l’épidémie liée au coronavirus. « Compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France, j’ai décidé que la plénière de la semaine prochaine serait organisée à Bruxelles », a-t-il écrit dans une lettre aux groupes politiques, dont l’Agence France-Presse a obtenu copie.

Concerts

  • C’est Gims lui-même – filmé assis dans canapé cuir – qui s’est chargé d’annoncer la nouvelle cette semaine à ses 2,8 millions d’abonnés sur Twitter. Sa tournée « Décennie tour » est « repoussée – et pas annulée – au mois de juin, protégez-vous, faites attention […] Je suis dégoûté pour ce qui se passe. » Et la star du rap d’annoncer ses nouvelles dates sur un autre post, du 3 juin à Bordeaux au 3 juillet à Marseille.
     
  • La 10e édition de Rock the Pistes, en plein air au domaine skiable franco-suisse des Portes du Soleil, prévu du 15 au 21 mars, n’aura pas lieu : les autorités suisses ont interdit « toute manifestation accueillant plus de 1 000 personnes », rappelle la direction.
     
  • L’AccorHotels Arena de Paris Bercy a tout simplement décidé de reporter tous ses spectacles prévus jusqu’à fin mai. Parmi eux, le concert du groupe Tryo notamment, reporté au 23 mai, celui de Matt Pokora, reporté au 19 juin, ou encore celui de Ninho, reporté au 21 septembre. Selon Le Figaro, l’AccorHotels Arena fermera ses portes à une vingtaine de shows : Andrea Bocelli, Ateez, Les Cowboys fringants, Maluma, Roméo Elvis, Fun Radio Ibiza Experience, Harlem Globetrotters 2020, Within Temptation & Evanescence, Niska, Dua Lipa, Harry Styles, Queen + Adam Lambert ou encore La Nuit de l’Algérie. Des annulations dont la facture est déjà estimée à 250 millions d’euros, selon les syndicats.
     
  • Le spectacle La Nuit de la Bretagne, initialement prévu le 7 mars à Paris La Défense Arena, n’aura finalement pas lieu.

Télévision

  • France 2 a décidé de reporter le tournage du jeu Intervilles, prévu notamment à Disneyland Paris, « par mesure de précaution, comme c’est un programme qui mobilise beaucoup de candidats et de public », a indiqué une porte-parole.
  • Les émissions en public C’est Canteloup et Téléfoot, tournées dans les locaux de TF1, ne font plus appel à un public extérieur, mais à des collaborateurs de la chaîne.

Cinéma

  • Les fans de James Bond devront prendre leur mal en patience : la sortie de No Time to Die (Mourir peut attendre), a été reportée d’avril à novembre. Deux autres sorties (Miss de Ruben Alvès et Rocks de Sarah Gavron) ont été reportées par leurs producteurs, alors que quelque 145 salles de cinéma de l’Oise et du Morbihan, deux départements particulièrement touchés, ont été fermées.

Salons

  • Le MipTV, deuxième plus grand événement mondial dédié aux professionnels de la télévision, prévu du 30 mars au 2 avril à Cannes, a été annulé. Le festival dédié aux séries internationales CanneSéries qui lui est adossé et dont la 3e édition devait se dérouler du 27 mars au 1er avril a, quant à lui, été reporté en octobre.
     
  • Le festival Series Mania, plus grand festival de séries en France, prévu à Lille du 20 au 28 mars est pour l’instant toujours d’actualité.
     
  • Les organisateurs du festival de jeux vidéo Retro Gaming Play 2020, qui devait se tenir à Meaux les 14 et 15 mars, ont annoncé lundi son annulation. « Les récentes décisions officielles ne nous ont pas laissé le choix, expliquent les organisateurs.
     
  • Le salon Livre Paris, prévu du 20 au 23 mars, a été annulé.
     
  • Le salon Art Shopping – initialement prévu du 3 au 5 avril à Paris, au Carrousel du Louvre – est « reporté » et les « exposants pourront reporter leur participation soit sur l’édition d’automne (23-25 octobre) […] soit sur l’une des éditions régionales » qui sont maintenues.
  • Le festival Paris Manga, dont la 29e édition devait se tenir les 7 et 8 mars à la porte de Versailles à Paris, a été annulé.
  • Le Salon mondial du tourisme de Paris, qui prévoyait d’accueillir un peu plus de 100 000 visiteurs du 12 au 15 mars, a été annulé.
     
  • Les organisateurs du Mipim de Cannes, rendez-vous mondial des professionnels de l’immobilier, l’ont repoussé de mars à juin.
     
  • Le Salon Body Fitness, prévu du 13 au 15 mars à la porte de Versailles de Paris, a été reporté à une date non fixée pour le moment.
     
  • L’édition 2020 du festival Sidération, qui devait se tenir au Centre national d’études spatiales à Paris du 20 au 22 mars, est annulée.
     
  • Destinations Nature, le rendez-vous des amoureux du plein air, a été annulé. Il était prévu du 12 au 15 mars 2020 à la Porte de Versailles à Paris.
     
  • Le salon Aiguille en fête pour les amoureux de tricot, initialement prévu du 12 au 15 mars 2020 à Paris Expo Porte de Versailles, est reporté du 11 au 14 juin 2020.
  • La foire Art Paris Art fair 2020, initialement prévue du 2 au 5 avril, est reportée et se tiendra du 28 au 31 mai au Grand Palais à Paris en raison de l’épidémie du coronavirus, ont annoncé vendredi les organisateurs. L’épidémie « crée des conditions qui rendront extrêmement compliquée la tenue d’un événement aussi important qu’Art Paris début avril », a indiqué un communiqué.

Lire aussi:

Coronavirus : Nous devons tous nous inquiéter du sort de nos sœurs et nos frères sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf au sud de l’Algérie.

Algérie: Saviez-vous pourquoi donne-t-on au Polisario le nom de «république des selfies» …?

About gherrrabi

Check Also

LE MAROC SA CULTURE LES VILLES DU MAROC SONT A L’HONNEUR « YES WE RUN »

3ème édition Courbevoie -Ile de France 25 septembre 2021 (K. Kaddouri/ M. Gherrabi) Photographe Bouabid …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *