JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Coronavirus: La chloroquine… Une piste qui semble prometteuse pour soigner le Covid-19

Coronavirus: La chloroquine… Une piste qui semble prometteuse pour soigner le Covid-19

Les chercheurs du monde entier sont lancés dans une véritable course contre la montre pour trouver un traitement contre le coronavirus Covid-19, alors que l’épidémie gagne du terrain, plus d’une trentaine de pays sont concernés.

Selon Didier Raoult, professeur de microbiologie qui exerce à Marseille, la chloroquine, couramment utilisée contre le paludisme, pourrait permettre de traiter efficacement les pneumonies provoquées par le coronavirus Covid-19.

La chloroquine… Une piste semble prometteuse pour soigner le Covid-19

« CORONAVIRUS : fin de partie ! », a lancé, mardi soir, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (APHM), sur son compte Twitter. La raison de ce message triomphant ? Le professeur Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée infection, annonce « un scoop de dernière minute ». Une étude chinoise, publiée par la revue BioScience Trends et disponible en ligne, démontrerait l’efficacité de la chloroquine – un médicament utilisé contre paludisme -, dans le traitement du Coronavirus SARS-CoV-2 et sa maladie Covid-19.

C’est une extraordinaire nouvelle, ce traitement qui ne coûte rien , a réagi mardi Didier Raoult, directeur de l’Institut Méditerranée Infection à Marseille , très impliqué dans la détection du nouveau coronavirus en France.

« Nous savions déjà que la chloroquine était efficace in vitro contre ce nouveau coronavirus et l’évaluation clinique faite en Chine l’a confirmé », a ajouté le professeur Raoult. Selon lui, il faudrait privilégier cette voie plutôt que celle d’un vaccin qui ne pourrait pas être disponible avant longtemps.


« Les Chinois, qui sont les plus pragmatiques, plutôt que de chercher un vaccin ou une nouvelle molécule, ont testé des molécules anciennes, connues, sans problème de toxicité, explique le professeur dans une courte vidéo. Ils ont trouvé que la chloroquine est active sur le nouveau coronavirus. » L’étude affirme effectivement que « 500 milligrammes de chloroquine par jour pendant 10 jours » produiraient « une amélioration spectaculaire dans tous les cas positifs d’infection », souligne Didier Raoult. « L’excellente nouvelle est qu’il s’agit probablement de l’infection respiratoire la plus facile à traiter », se réjouit-il.

Cela fait plusieurs semaines que les scientifiques planchent sur la mise au point de thérapies contre ce nouveau coronavirus. Fin janvier, plusieurs équipes étaient parvenues à isoler et à mettre en culture des souches du virus, première étape indispensable dans la recherche d’un traitement.

La chloroquine contre le coronavirus ?
Une piste semble prometteuse : la chloroquine. Ce médicament couramment utilisé contre le paludisme a montré des signes d’efficacité contre le coronavirus, à en croire les résultats d’une étude clinique chinoise publiée le 19 février dans la revue BioScience Trends .

Les professeurs Jianjun Gao, Zhenxue Tian et Xu Yang, de l’université de Qingdao et de l’hôpital de Qingdao ont testé l’efficacité et la sécurité de la chloroquine […] sur le traitement de pneumonies associées au Covid-19 dans plus dix hôpitaux chinois (à Wuhan – épicentre de l’épidémie -, Pékin et Shanghai notamment).

Selon les chercheurs chinois, un traitement de 500 mg de chloroquine par jour pendant dix jours serait suffisant.

Les résultats obtenus jusqu’à présent sur plus de 100 patients ont démontré que le phosphate de chloroquine était plus efficace que le traitement reçu par le groupe comparatif pour contenir l’évolution de la pneumonie, pour améliorer l’état des poumons, pour que le patient redevienne négatif au virus et pour raccourcir la durée de la maladie, écrivent les chercheurs chinois.

Ces derniers en concluent que les capacités antivirales et anti-inflammatoires de la chloroquine pourraient jouer dans son efficacité potentielle à traiter des patients atteints de pneumonies provoquées par le Covid-19. D’autant que la chloroquine est un médicament peu cher et sans danger, utilisé depuis plus de 70 ans.

Lire aussi:

Une plante pour venir à bout du coronavirus? L’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM)

 

About gherrrabi

Check Also

LE MAROC SA CULTURE LES VILLES DU MAROC SONT A L’HONNEUR « YES WE RUN »

3ème édition Courbevoie -Ile de France 25 septembre 2021 (K. Kaddouri/ M. Gherrabi) Photographe Bouabid …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *