JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Coronavirus: Donald Trump a lui-même demander une aide russe à Vladimir Poutine

Coronavirus: Donald Trump a lui-même demander une aide russe à Vladimir Poutine

Coronavirus: Donald Trump a lui-même demander de l’aide à Vladimir Poutine

La révélation est de Dmitri Peskov. Le porte-parole du président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’au vu de la gravité de la situation due au coronavirus aux États-Unis, notamment à New-York, Donald Trump aurait alerté son homologue qui a dépêché une aide médicale.
Au téléphone avec Vladimir Poutine alors que l’épidémie commençait à se propager dans New York, Donald Trump lui a ouvertement révélé la gravité de la situation. Le Président russe a alors envoyé de l’aide médicale, selon son porte-parole, Dmitri Peskov.

Donald Trump a lui-même demander de l’aide à Vladimir Poutine

Au téléphone avec Vladimir Poutine alors que la pandémie commençait à se propager dans New York, Donald Trump lui a ouvertement révélé la gravité de la situation. Le Président russe a alors envoyé de l’aide médicale, selon son porte-parole, Dmitri Peskov. Alors que l’épidémie de Covid-19 gagnait en ampleur à New York, le Président américain a confié à son homologue russe l’envergure de la catastrophe, a rapporté le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision russe RTVI, celui-ci a signalé que les deux dirigeants s’étaient entretenus par téléphone lorsque l’épidémie commençait à prendre de l’ampleur aux États-Unis. Donald Trump n’a pas caché la gravité de la situation et la Russie a envoyé de l’aide humanitaire.

L’aide russe aux États-Unis

Conformément à l’accord conclu entre Vladimir Poutine et Donald Trump sur la livraison d’une aide médicale russe aux États-Unis, un Antonov An-124-100 Rouslan des Forces aérospatiales chargé d’équipements médicaux a atterri le 1er avril à l’aéroport John F. Kennedy de New York. Donald Trump a ensuite remercié Moscou.

Aider sans causer du tort aux Russes

Dmitri Peskov a cependant indiqué que Moscou n’aidait pas d’autres États au détriment des russes.

« L’aide est toujours accordée dans la mesure du possible, sans que cela porte préjudicie à la possibilité d’accorder l’aide nécessaire aux russes ».

Il a ajouté que la Russie était parvenue à éviter le « scénario italien » et la catastrophe humanitaire qui frappe certains États américains.

About gherrrabi

Check Also

Sahara marocain: Sonnés de partout, l’Algérie et le front polisario de plus en plus acculés par la communauté internationale… L’historien, Koné Abdoulaye

Le soutien international massif à l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara déconstruit aujourd’hui le malsain rêve …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *