Breaking News
Home / Business / Coopération Sud-Sud: Bourita veut sortir de “l’impasse” et invite l’Afrique du Sud à collaborer avec le Royaume du Maroc.

Coopération Sud-Sud: Bourita veut sortir de “l’impasse” et invite l’Afrique du Sud à collaborer avec le Royaume du Maroc.

Un pas de plus vers un réchauffement des relations marocco-sud-africaines? Quelques semaines après la nomination d’un ambassadeur du Maroc à Pretoria (pour la première fois depuis 15 ans), le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a appelé, ce dimanche 14 avril, l’Afrique du Sud à travailler main dans la main avec le Maroc pour l’émergence d’un nouveau modèle de coopération interafricaine.
“Au lieu de continuer dans une situation d’impasse, le Maroc et l’Afrique du Sud doivent travailler ensemble pour développer un modèle de coopération interafricaine et de coopération sud-sud” a dit M. Bourita dans une interview à l’hebdomadaire sud-africain The Sunday Times.

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita a invité , ce dimanche 14 avril, l’Afrique du Sud à travailler main dans la main avec le Maroc pour l’émergence d’un nouveau modèle de coopération interafricaine, dans le cadre d’une coopération Sud-Sud pour le développement de l’Afrique.

Si l’Afrique du Sud ne se cache plus de l’influence grandissante du Maroc en Afrique (pour rappel le Maroc est devenu la première place financière en Afrique, première destination touristique en Afrique, premier exportateur automobile du continent africain, premier investisseur africain sur le continent, formation du domaine religieux, IDE, infrastructures aussi bien dans le ferroviaire avec la première ligne à grande vitesse, les principaux ports, zones franches, aménagement du territoire, autoroutes, aéroports, solaire, éolien, etc.), elle a donc décidé de considérer le Maroc comme un colonisateur et de s’opposer à son intégrité territoriale en soutenant officiellement le polisario.

Le Maroc compte de grandes entreprises en Afrique, aussi bien dans les assurances, les banques, le BTP, les énergies, les mines, etc. Sans oublier une montée en puissance de la diplomatie marocaine.

A Lire aussi  Barack Obama en Afrique du Sud pour célèbrer la mémoire de Nelson Mandela

De ce fait, Bourita a invité l’Afrique du Sud à travailler avec le Maroc pour l’émergence du continent africain.

Bourita estime que le Maroc et l’Afrique du Sud “ne doivent normalement pas avoir des problèmes bilatéraux”, puis de relever que le Maroc et l’Afrique du Sud n’ont pas de problèmes territoriaux, car ils ne partagent aucune frontière.

Bourita estime qu’il est dommage que l’Afrique du Sud se positionne sur une question d’une “région située à des centaines de kilomètres”. “Normalement, si vous êtes un pays qui œuvre dans le cadre de la communauté internationale, vous devez aider sans préjugé et sans se ranger du côté d’une partie.”

Le chef de la diplomatie marocaine regrette que l’Afrique du Sud ait choisi une autre voie, avant de conclure par une phrase lourde de sens : “Notre message était de dire que l’unité était à Marrakech et que la division était à Pretoria”, faisant référence au dernier sommet africain organisé au Maroc pour contrer la conférence de la SADC  venue soutenir le polisario et qui a été un échec monumental pour l’Afrique du Sud.

Nasser Bourita a souligné le soutien apporté par le Maroc à la lutte du peuple sud-africain contre le régime de l’apartheid, rappelant que le leader historique sud-africain Nelson Mandela avait été accueilli dans le Royaume depuis le début des années 1960.

Déclaration Finale de la Conférence Ministérielle Africaine sur l’appui de l’Union Africaine au processus politique des Nations Unies sur le différend régional sur le Sahara

About Mohammed Gherrabi

Check Also

WikiLeaks /Algérie: Ahmed Gaïd-Salah est cité comme étant «peut-être le fonctionnaire le plus corrompu de l’armée».

Les frères Bouteflika sont des «rapaces», Gaïd Salah «corrompu» et le Général Toufik qui sait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *