JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Communiqué des Ambassadeurs des Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (O.C.I.) accrédités auprès de la République de Côte d’Ivoire

Communiqué des Ambassadeurs des Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (O.C.I.) accrédités auprès de la République de Côte d’Ivoire

Communiqué des Ambassadeurs des Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (O.C.I.) accrédités auprès de la République de Côte d’Ivoire

Abidjan, le 20 Mai 2021: Devant les graves attaques, d’une violence inédite et disproportionnée, perpétrées depuis plus d’une semaine, par la force de d’occupation, contre le peuple palestinien, sa terre, et ses lieux saints, les Ambassadeurs de l’OCI expriment leur condamnation ferme de la brutalité Israélienne.
Les Ambassadeurs de l’OCI exigent la cessation complète et immédiate de toutes ces attaques qui affectent des civils innocents, ainsi que leurs biens, et qui constituent de graves violations du droit international et des résolutions pertinentes des Nations Unies sur la question de la Palestine.
Devant les provocations répétées et délibérées d’Israël, visant à exacerber les sensibilités religieuses des Musulmans, ainsi que la frustration continue des sentiments du peuple palestinien et de la nation islamique tout entière, et devant ces attaques inacceptables contre les fidèles Musulmans, depuis le début du mois béni de Ramadan, qui constituent une violation flagrante des principes du droit international humanitaire, les Ambassadeurs de l’OCI affirment que si elles persistent, elle aura, de graves conséquences sur la sécurité de la région, et bien au-delà.
Les États membres de l’Organisation, les Ambassadeurs de l’OCI demandent l’arrêt immédiat des attaques et des violations que commet Israël, force d’occupation, dans le territoire palestinien, contre les lieux saints, notamment la Mosquée Al-Aqsa, qui est une ligne rouge absolue pour la nation islamique, et affirment qu’Israël n’a aucun droit légitime sur la terre palestinienne.
Les Ambassadeurs de l’OCI rejettent et condamnent la poursuite de la colonisation israélienne du territoire palestinien occupé. Les actes commis par Israël constituent de graves violations du droit international, et sont considérés comme des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Les ambassadeurs de l’OCI appellent à ce que Israël, force d’occupation, soit tenue par la communauté Internationale pour responsable de ces violations et que des sanctions lui soient imposées, conformément au droit international, universellement reconnu.
Les Ambassadeurs de l’OCI demandent également une mobilisation urgente de la communauté internationale à travers les tribunaux internationaux et les divers organes des Nations Unies pour contraindre Israël, la force d’occupation, à indemniser les ayants droits, pour les dommages matériels et moraux qu’elle a causé aux infrastructures palestiniennes et aux propriétés publiques et privées
Enfin, les Ambassadeurs saluent la résistance du peuple palestinien sur sa terre et sa position historique face à l’agression et à l’occupation, et sa défense constante de ses droits légitimes, et appellent les États membres à offrir toutes les formes de soutien au peuple palestinien en vue de renforcer sa résistance pour la réappropriation de son territoire.

L’Organisation de Coopération Islamique (OCI) est la deuxième plus grande organisation après les Nations unies avec 57 Etats membres éparpillés dans 4 continents. L’Organisation est le porte-voix du monde musulman dont elle assure la sauvegarde et la protection des intérêts dans l’esprit de promouvoir la paix internationale et l’harmonie entre les différents peuples du monde. L’Organisation a été créée sur décision du sommet historique qui a eu lieu à Rabat, Royaume du Maroc, le 12 rajab 1389 Hégire (25 septembre 1969), à la suite de l’incendie criminel de la Mosquée al-Aqsa de Jérusalem occupée. En 1970, la première réunion de l’histoire de la Conférence islamique des ministres des Affaires étrangères (CIMAE) a été tenue à Djeddah et a décidé de mettre sur pied un secrétariat permanent basé à cette ville et dirigé par le Secrétaire général de l’Organisation. Dr. Yusuf Ahmed Al-Othaimeen est le onzième Secrétaire général à être investi de cette fonction qu’il assume depuis novembre 2016. La présente charte de l’Organisation a été adoptée par la 3ème Conférence des Ministres des affaires étrangères tenue en 1972. La charte a fixé les objectifs et principes de l’Organisation et les moyens fondamentaux de renforcer la solidarité et la coopération entre les Etats membres. Au cours des quatre dernières décennies, le nombre des Etats membres a augmenté de 30 Etats membres fondateurs à 57 Etats. La charte a été mise à jour lors du 11ème Sommet Islamique tenu à Dakar au Sénégal en 2008 pour s’adapter à l’évolution du monde islamique et répondre adéquatement aux exigences du 21ème siècle. L’Organisation a l’insigne honneur de galvaniser la Oummah dans une parfaite unité et de représenter dignement le monde musulman en épousant les causes qui tiennent à cœur à plus de 1,5 milliard des musulmans à travers le monde. L’Organisation entretient des relations de concertation et de coopération avec l’ONU et d’autres organisations intergouvernementales, pour protéger les intérêts vitaux des musulmans et œuvrer pour le règlement des conflits dans lesquels des Etats membres se trouvent impliqués. En sauvegardant les valeurs cardinales de l’Islam et des musulmans, l’Organisation a beaucoup fait pour dissiper les préjugés et a fortement prônés l’élimination de la discrimination à l’encontre des musulmans, dans toutes ses formes et manifestations. Les Etats membres de l’OCI se trouvent confrontés à plusieurs défis du 21ème siècle et pour faire face à ces défis, la 3ème Session extraordinaire du Sommet Islamique, tenue à Makkah en décembre 2005, a conçu un projet appelé Programme d’action décennal, qui prévoit une action commune des Etats membres Le Programme d’Action Décennal de l’OCI (PAD) a été mis en œuvre avec succès et a été entièrement bouclé avec la fin de l’année 2015. L’Organisation a élaboré un programme successeur pour la prochaine décennie (2016-2025). Le nouveau Programme d’action OCI-2025 s’appuie sur les dispositions de la Charte de l’OCI et se décline en 18 domaines prioritaires et 107 objectifs. Les domaines prioritaires incluent les problématiques de la paix et de la sécurité, la Palestine et Al-Qods, la lutte contre la pauvreté, la lutte contre le terrorisme, l’investissement et les finances, la sécurité alimentaire, la science et la technologie, les changements climatiques et le développement durable, la modération, la culture et l’harmonie interconfessionnelle, l’autonomisation des femmes, l’action humanitaire islamique commune, les droits de l’homme et la bonne gouvernance, pour n’en citer que ceux-là. Le Sommet Islamique, le Conseil des Ministres des Affaires Etrangères et le Secrétariat Général constituent les principaux organes l’OCI. L’Organisation compte également trois comités thématiques permanents qui sont le comité de la science et de la technologie, le comité de l’économie et du commerce, le comité de la communication et de la culture ainsi que le Comité Al-Qods. En outre, l’Organisation possède des institutions spécialisées opérant sous sa bannière, telles que la Banque Islamique de Développement (BID) et l’Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO). Ces comités thématiques, organes subsidiaires et institutions affiliées de l’Organisation jouent un vital et complémentaire en travaillant dans divers domaines.

 

About gherrrabi

Check Also

Les journalistes à la comédie… Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es.!!!

Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es. L’homme s’identifie tout le temps …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *