JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / CHAN 2020: Les Lions Indomptables A’, domptés par les Lions de l’Atlas

CHAN 2020: Les Lions Indomptables A’, domptés par les Lions de l’Atlas

CHAN 2020: Les Lions Indomptables A’, domptés par les Lions de l’Atlas.

Tenant du titre, le Maroc va tenter de conserver son trophée dimanche contre le Mali au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Encore menés par Soufiane Rahimi, auteur de deux buts, les Lions de l’Atlas, tenants du titre, pourront tenter le doublé en finale du CHAN 2020 contre le Mali, après avoir éliminé le Cameroun.

Le Cameroun est éliminé de son CHAN. Les Lions A’ s’inclinent lourdement contre le Maroc sur le score fleuve de 4 buts à 0 en demi-finale. Malmené et dominé de bout en bout. Quelques jours après une victoire convaincante face à la RDC en quarts de finale, le Cameroun est complètement passé à côté ce mercredi face au Maroc. Quasiment inexistants face aux Lions de l’Atlas, les Lions A’ se sont liquéfiés au point de perdre lourdement 0-4.

Lors de cette confrontation maroco-camerounaise inédite dans le tournoi, les joueurs marocains ont fait montre d’un grand pragmatisme, d’une excellente discipline tactique et d’une solidarité remarquable.

Après le round d’observation, les nationaux ont appuyé sur le champignon et failli ouvrir la marque dès la 18è minute de jeu. Après un coup franc joué rapidement côté gauche, Soufiane Rahimi sert impeccablement Ayoub El Kaabi qui n’avait qu’à mettre le cuir au fond des filets, mais l’attaquant marocain rate l’immanquable (18è).
A la 28è minute, suite à un coup franc exécuté par Omar Namsaoui, le ballon est intercepté par le gardien camerounais Haschou Kerrido, qui le relâche au grand bonheur de Soufiane Bouftini, qui était à l’affût pour ouvrir le score.
A cinq minutes de la fin de la première mi-temps, Ayoub El Kaabi se rachète en délivrant une passe lumineuse à Abdelilah Hafidi, qui, très altruiste, remet le ballon à Soufiane Rahimi, l’attaquant du Raja Casablanca, ne trouvant aucune difficulté à doubler la mise pour les nationaux (40è).
Le deuxième but marocain a donné des sueurs froides à l’équipe camerounaise qui s’est montrée déboussolée et manquait d’inspiration. Les Lions Indomptables, l’ombre d’eux-mêmes, n’ont réussi en aucun moment à inquiéter le portier marocain lors de la première période.
Au retour des vestiaires, les Camerounais ont joué le tout pour le tout, mais sans parvenir à trouver la faille dans la défense marocaine.
L’équipe nationale qui a fait profil bas, par moments, lors de la seconde période en cherchant à garder sa cage vierge, attendait le moment opportun pour augmenter le score.
Leur tactique a porté ses fruits puisque Soufiane Rahimi, opportuniste, a réussi à inscrire un troisième but (73è), profitant d’une erreur du défenseur Pierre Etame.
Rahimi qui signe au passage son cinquième but lors de ce championnat, est jusqu’ici le meilleur buteur de cette édition.
Et à huit minutes de la fin du temps réglementaire, Mohammed Ali Bemammer enfonce le clou en inscrivant le 4è but marocain.

Les Lions A’ disputeront le match pour la troisième place face à la Guinée samedi prochain à 20h au stade de la Réunification de Douala.

La sorcellerie au sein de la tanière des lions A’. un marabout impose aux Lions A’ de rester éveiller jusqu’à 1 heure du matin.

Qu’on arrive à faire croire aux jeunes, qu’on peut gagner par la magie uniquement, que les autorités valident une telle imposture, que les joueurs eux-mêmes finissent par y croire fermement, est simplement démentiel. Qu’on traîne les joueurs dans de lugubres endroits nocturnes pour la victoire, que les maillots dorment dans des endroits que seuls les petits esprits fréquentent, est une imposture impardonnable. Comment est-on arrivé là ? Que les marabouts fassent des classement ou que des retraités de certaines télévisions se soient reconvertis en marabouts ? Il y a des choses qui dépassent l’entendement. Simplement.

Selon des informations relayées sur le plateau d’Equinoxe Télévision, un marabout venu de la région de l’Est aurait soumis les joueurs à un rite initiatique qui les a contraints à rester éveillé jusqu’à une heure déraisonnable.
Dans l’histoire des Lions Indomptables du Cameroun, les lendemains de défaite ont souvent coïncidé avec des scènes de grand déballage. Les langues se délient et des sources qui avaient accès au camp de base de l’équipe nationale étalent au grand jour des attitudes ou des initiatives ayant contribué à l’échec de l’équipe nationale. Moins de 24 heures après la lourde défaite des Lions Indomptables A’ face au Maroc (4-0) lors des demi-finales du CHAN, des informations faisant état de la présence d’un marabout dans la tanière à la veille du match défraient la chronique. Ce sont nos confrères d’Équinoxe Télévision qui ont fait cette révélation, sur le plateau spécial du CHAN aménagé dans la programmation de la chaine privée.

«Nous partageons cette information avec nos téléspectateurs parce que nous avons près de 6 joueurs qui nous l’ont confirmée. Savez-vous qu’un marabout qu’on a présenté comme un préparateur spirituel est arrivé dans la ville de Limbé hier aux alentours de 19h venant de la région de l’Est. Il a demandé que les joueurs restent debout jusqu’à 1 heure du matin. Ils ont dormi autour de 1 heure et demie et ils avaient l’obligation d’être debout vers 3 heures du matin pour faire un certain nombre d’éléments spirituels pour venir à bout de cette sélection du Maroc. Résultat des courses on a vu des joueurs qui manquaient de concentration», ont-ils déclaré.

Ce n’est pas la première fois qu’une histoire de marabout agite la tanière. L’on se rappelle qu’au lendemain de la rencontre qui a opposé le Cameroun au Mali, lors de la 2e journée du CHAN, Cameroon-Info.net avait révélé qu’un marabout avait imposé sa loi au staff technique es Lions A’. Ce dernier avait, d’après notre site, imposé la titularisation d’un joueur. Le nommé Karl Junior Ndedi. Malheureusement comme contre le Maroc hier, cela n’a pas servi à grand-chose.

Avec, autres presses

About gherrrabi

Check Also

“The Independent”: l’Algérie est devenue une plaque tournante émergente pour la cocaïne arrivant au Royaume-Uni…Pour comprendre, il faut remonter aux origines de cette affaire

L’Algérie est devenue une plaque-tournante émergente de la cocaïne à destination du Royaume-Uni, a alerté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *