JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Casablanca / Hicham EL HAID- L’industriel au service du social

Casablanca / Hicham EL HAID- L’industriel au service du social

Hicham EL HAID- L’industriel au service du social.
De formation académique universitaire supérieure et diplômé en finance et commerce international, entrepreneur et patron de plusieurs unités industrielles et président de la Fédération Marocaine de Plasturgie (FMP). Il est aussi Président de la croix rouge Sidi Bernoussi Zenata et membre actif de l’association Izdihar de la Zone industrielle Bernoussi-Zenata.

Bien que le quartier industriel Sidi Moumen Bernoussi, ne soit le plus grand à Casablanca et au Maroc, les habitants de ce territoire de la préfecture Sidi Bernoussi – Sidi Moumen souffrent indéniablement de précarité, de taux de chômage très élevé, et de la délinquance due aux addictions qui est devenue plus fréquente … mais les causes sont plus profondes; marginalisation sociale, chômage etc…

L’industriel au service du social

Pour Hicham EL HAID, il est inconcevable que les habitants du plus grand quartier industriel, ne profitent pas de ses revenus….
Hicham ELHAID a déjà commencé son travail dans ce sens en tant qu’industriel et membre actif de l’association Izdihar de la Zone industrielle Bernoussi-Zenata mais il a réalisé qu’il pourrait faire davantage en intégrant un parti politique pour pouvoir défendre les intérêts des habitants de ces quartiers.
« Je connais très bien ces quartiers, je suis très proche du vécu des habitants et je sais que je peux contribuer à le changer vers le mieux et porter la voix de sa population au parlement et défendre leurs intérêts. Si j’ai choisi le parti de l’Istiqlal, c’est parce qu’il est le tout premier parti politique marocain, fondé pour obtenir l’indépendance de notre pays et je sais très bien que mes espérances coulent dans la même rivière de ce parti, puisqu’il défend une gouvernance locale plus proche du citoyen, son programme tout comme le mien se base sur l’équité…
L’équité pour moi, c’est rendre justice aux classes moyennes et pauvres qui ne profitent pas de la richesse de leurs zones. Mettre la population au cœur de synergies créées par l’activité économique locale. Tel est mon but fondamental…
En tant qu’industriel, je connais les atouts de la région, et ça me rend malheureux de voir tant de chômeurs à Bernoussi et à Sidi Moumen, à Ahl Loghlam, à Karea etc, pourquoi ?! Ils ont le droit de Vivre décemment ….
L’infrastructure sanitaire est l’un des parents pauvres de cette zone du grand Casablanca. Aussi cruel que ça peut paraître, les malades sont obligés de se déplacer dans des hôpitaux hors du territoire de la préfecture. L’action la plus urgente que j’aspire lancer avec tous les partenaires publics et privés, c’est la mise en place d’un hôpital pluridisciplinaire qui réponde aux besoins de la population avec des départements vitaux tel que l’addictologie, les maladies rénales et dialyse, l’oncologie et la diabétologie.
Comme vous le savez, le seul terrain sportif historique de Sidi Bernoussi qui était le seul exutoire des jeunes a été cédé à la société du tramway, sans jamais être remplacé malgré les maintes promesses faites aux baranessas par les précédents élus. A-t-on pensé à l’impact sur les jeunes et sur la mémoire sportive du quartier?
Et bien, moi, j’y pense à chaque instant, parce que je le vois chaque jour, j’ai mes souvenirs tout jeune dans ce terrain et j’ai de la peine pour les jeunes footballeurs.
Je n’ai jamais pensé à me présenter aux élections, c’est la première fois, mais j’ai d’énormes projets et je rêve d’un lendemain meilleur pour tous ces jeunes et toutes ces familles…. » Déclara M. El Haid
« Ces jeunes ont besoin de se divertir, de s’épanouir, de s’éloigner de toute addiction entraînée par une déception…
Et c’est pour cela, que j’ai pensé à construire un complexe sportif pluridisciplinaires pour ces jeunes de Sidi Moumen et de Bernoussi, afin d’accompagner nos talents qui se dissipent chaque jour en silence, c’est une façon aussi de combattre les addictions….
Je pense aussi à créer des lycées d’excellence, une cité des métiers et des compétences , pour les familles à budgets limités, il est décevant de voir de jeunes qui excellent dans plusieurs domaines laisser tomber leurs rêves, alors qu’avec un peu d’attention et de soutien, nous pourrions voir naître des génies, des experts, des chercheurs, des athlètes etc …. », Ajouta-il
«Mon but est aussi et surtout de développer les investissements de ces régions et surtout générer des postes d’emploi pour les habitants de ces quartiers en premier lieu…
Je suis très ambitieux et je sais que mon ambition est contagieuse et que la population et les autres industriels adhéreront à mon rêve de voir évoluer positivement cette zone de Casablanca. Nous pouvons le réaliser ensemble.
Si on croit à notre but et notre objectif, l’impossible ne sera qu’un souvenir lointain» Conclu-t-il

About gherrrabi

Check Also

Le Maroc donne au SG de l’ONU son aval pour la nomination de son Envoyé Personnel au Sahara marocain, Staffan de Mistura

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a entamé, mardi, des consultations auprès des membres …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *