JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Cameroun: La menace terroriste plane sur la CAN 2021, l’Algérien, Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) [Vidéo]

Cameroun: La menace terroriste plane sur la CAN 2021, l’Algérien, Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) [Vidéo]

Cameroun: La menace terroriste plane sur la CAN 2021, l’Algérien, Mourad Bouakkaz, terroriste et agent du (DRS) [Vidéo]…

Un homme averti en vaut deux

Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) vient de publier une vidéo dans laquelle, il déclare qu’i va se rendre au Cameroun… 

Mourad Bouakkaz, agent des services de sécurité algériens (DRS), et témoin clé dans l’affaire du massacre des moines de Tibhirine envoyé au Cameroun

Lettres de menace

Certains groupes armés ont promis de perturber la compétition et envoyé des lettres de menace aux équipes du groupe F (Tunisie, Mali, Mauritanie et Gambie) qui vont jouer à Limbé et s’entraîner à Buea, respectivement station balnéaire et chef-lieu de la région du Sud-Ouest.

« Les menaces sont très sérieuses« , estime Blaise Chamango, responsable de l’ONG Human Is Right, établie à Buea. « Mercredi, il y a eu une explosion à Limbé dans une vente à emporter, c’est un message fort. Le gouvernement a déployé les soldats lourdement armés sur presque tous les carrefours de Buea et Limbé. Les forces de défense et de sécurité opèrent des arrestations et des fouilles systématiques dans plusieurs quartiers« .

La menace sécuritaire liée aux groupes djihadistes s’accentue sur l’événement. Les Lions de l’Atlas ont interdiction de quitter l’hôtel sans escorte.

« Je ne pense pas que les djihadistes puissent perturber la CAN, à moins de vouloir frapper un grand coup, ce qui est toujours possible », estime Guibaï Gatama, directeur de publication de L’œil du Sahel.

«Certains groupes armés ont promis de perturber la compétition et ont envoyé des lettres de menace aux équipes du groupe F (Tunisie, Mali, Mauritanie et Gambie) qui vont jouer à Limbé et s’entraîner à Buea, respectivement station balnéaire et chef-lieu de la région du Sud-Ouest », affirme pour sa part l’AFP.

La séance d’entraînement d’après match de la Tunisie annulée en raison de menace terroristes

La séance de décrassage de la Tunisie prévue après le match face au Mali a été annulée en raison de menaces terroristes. Des coups de feu auraient même été entendus aujourd’hui à Limbe.

« Des membres de la Fédération Tunisienne de Football ont décidé aujourd’hui d’annuler la séance de décrassage de la sélection tunisienne prévue à la suite du match disputé face au Mali à la Coupe d’Afrique des Nations. La Confédération Africaine de Football et les autorités locales de Limbé auraient demandé aux membres de la délégation tunisienne de regagner leur lieu de résidence pour cause de menaces terroristes », a écrit notre confrère Kawarji.

Qui est Mourad Bouakkaz , cet agent du DRS?

Début 2010, au Centre militaire d’investigation Oran, l’informateur du DRS Mourad Bouakaz annonce à ses chefs (le colonel “Rostom”, le commandant “Houssam” et le capitaine “Malik”) son souhait de ne plus collaborer avec la sécurité militaire.
Mourad Bouakkaz affirme avoir travaillé pour les services secrets algériens. Il a témoigné au début de l’année chez le juge Trévidic en charge de l’instruction des assassinats de sept moines à Tibhirine en Algérie en 1996. Ce témoignage met en cause l’armée algérienne, et non pas les islamistes du GIA.
Ils m’ont dit qu’on ne pouvait pas partir des services comme on y était entré. Qu’ils iraient me chercher jusque dans le ventre de ma mère”. Bouakaz explique qu’il a insisté. Un de ses interlocuteurs, le colonel “Rostom”, lui aurait alors lâché: “si vous nous trahissez, on vous vous faire comme le colonel Djebbar M’henna a fait aux sept moines Français”.
Sur le moment, je n’ai pas compris, raconte Bouakaz. Au moment du drame de Tibhirine, je n’avais que 16 ans. Mais après, j’ai réalisé. Cela signifiait clairement que le colonel Djebbar M’henna était responsable de l’exécution des sept moines de Tibhirine”.
Contacté en 2011 par Jean-Baptiste Rivoire pour réagir aux accusations de ses anciens subordonnés, Djebbar M’henna n’a pas donné suite.

Dans un entretien réalisé en décembre 2014, Mourad Bouakaz, affirmant être un ancien informateur des services secrets algériens, désigne ceux qui lui semblent être les auteurs de la mort des sept moines français enlevés en 1996 à Tibhirine en Algérie. Supplément au « 13h15 le samedi » du 15 août.

Depuis la publication de son interview mettant en cause ce fameux colonel Djebbar M’henna, Mourad Bouakaz affirme avoir reçu plusieurs menaces de mort.

Certaines par téléphone, émanant d’un mystérieux numéro Algérien, le 00 213 55 65 33 320.

D’autres menaces lui seraient également parvenues via Facebook, de la part d’un certain “AB Djen AG”, qui se présente sur le réseau social comme “membre du Département du Renseignement et de la sécurité”, la sécurité militaire Algérienne, dirigée depuis 1990 par le général Toufik Mediene.

Le 23 octobre 2014, Mourad Bouakkaz déposait plainte pour “menaces de mort” à la gendarmerie du Pont de Beauvoisin, près de Chambéry.

Depuis, le mystérieux interlocuteur qui menace Bouakkaz sur Facebook et dont voici une capture de la page:

Mourad Bouakaz se rétracte après plusieurs menaces et intimidations, et rallie à la mafia militaro-politico-financière algérienne

Avec, autres presses.

About gherrrabi

Check Also

ONU: Mountaga Diop met en avant le leadership et la politique migratoire du Maroc à New York

Le leadership du Maroc dans le domaine de la migration a été mis en avant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *