JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Black Lives Matter: Naomi Osaka remporte le deuxième US Open

Black Lives Matter: Naomi Osaka remporte le deuxième US Open

Black Lives Matter Naomi Osaka remporte le deuxième US Open
Black Lives Matter: Naomi Osaka remporte le deuxième US Open.

Dans l’actualité sportive, la superstar du tennis Naomi Osaka a remporté samedi l’US Open, son troisième titre du Grand Chelem. Pendant le tournoi, Osaka – qui a une mère japonaise et un père haïtien américain – a enfilé sept masques, chacun portant le nom d’une personne Afro-Américain qui a été tuée:

  • Breonna Taylor,
  • Elijah McClain,
  • Ahmaud Arbery,
  • Trayvon Martin,
  • George Floyd,
  • Philando Castile
  • et Tamir Rice.

Voici Naomi Osaka parlant à Tom Rinaldi d’ESPN.

Tom Rinaldi : « Quel était le message que vous vouliez envoyer, Naomi? »

Naomi Osaka : « Eh bien, quel est le message que vous avez reçu? était plus la question. J’ai l’impression que le but est de faire en sorte que les gens commencent à parler. »

La joueuse japonaise a vu des images insoutenables, comme tout le monde. La mort de George Floyd, et tant d’autres injustices que l’on subit, quand on n’est pas blanc, au Pays de l’Oncle Sam.

Naomi Osaka n’est pas blanche non plus, et c’est dommage de devoir le préciser, en 2020. Sa mère est japonaise, son père est haïtien, et elle vit en Californie. Le racisme, elle en a été victime aussi. Sa propre famille maternelle n’a pas accepté le mariage mixte de ses parents. Encore maintenant, elle est régulièrement insultée sur les réseaux sociaux, par ceux qui lui reprochent de ne plus être américaine (elle a dû choisir entre ses deux passeports). Ou pas tout à fait japonaise.

Avant, Naomi Osaka était une jeune fille timide, réservée, plus à l’aise devant son ordinateur que devant un micro. Elle n’était pas très populaire en dehors du Japon, malgré ses deux titres en Grand Chelem, et malgré son statut de « sportive la mieux payée du monde ». Mais ça, c’était avant. Avant le confinement, avant la crise, avant la pause tennistique, avant les scandales de violence policière aux Etats-Unis.

Alors, elle s’est sentie concernée, comme tout le monde devrait l’être. Elle s’est levée, elle a oublié ses peurs, et elle a pris la parole. On l’a vue dans les manifestations contre le racisme, à Minneapolis. Et on a assisté à son incroyable prise de position, lors du tournoi de Cincinnati. Elle a refusé de jouer sa demi-finale, après avoir vu Jacob Blake se faire tirer sept balles dans le dos par un policier. Dans un message, elle a dit être bien consciente qu’elle ne changerait pas le monde en ne jouant pas un match. Mais espérer amorcer une discussion.

MASTERS FÉMININ. TOURNOI DE BRISBANE. OPEN D’AUSTRALIE. TOURNOI DE CINCINNATI. US OPEN.

Sam. 12 Sept.
Finale·Stade Arthur-Ashe
4 Naomi Osaka
1
6
6
Victoria Azarenka
6
3
3
Ven. 11 Sept.
Demi-finale·Stade Arthur-Ashe
28 Jennifer Brady
61
6
3
4 Naomi Osaka
77
3
6
Mer. 9 Sept.
Quart de finale·Stade Arthur-Ashe
4 Naomi Osaka
6
6
ROGERS S
3
4
Lun. 7 Sept.
8e de finale·Stade Arthur-Ashe
4 Naomi Osaka
6
6
14 Anett Kontaveit
3
4
Ven. 4 Sept.
3e tour·Stade Arthur-Ashe
4 Naomi Osaka
6
64
6
Marta Kostyuk
3
77
2
Jeu. 3 Sept.
2e tour·Stade Arthur-Ashe
4 Naomi Osaka
6
6
Camila Giorgi
1
2

About gherrrabi

Check Also

Dossier / Algérie: Autopsie d’une Justice-injuste… « non à la justice du téléphone »

Algérie: Les avocats en grève de dimanche jusqu’au 4 octobre pour « une justice indépendante » Plusieurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *