JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Attentat à Kaboul: « Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer!… » Joe Biden s’adressant au (EI au Khorasan)

Attentat à Kaboul: « Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer!… » Joe Biden s’adressant au (EI au Khorasan)

Attentat à Kaboul: « Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer!… » Joe Biden s’adressant au (EI au Khorasan)

Ce jeudi 26 juillet 2021 a été une journée éprouvante pour les Américains et particulièrement pour le président Joe Biden, après les explosions qui ont eu lieu à proximité de l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan. Ce dernier revendiqué par l’organisation terroriste Etat Islamique a fortement marqué le locataire de la Maison Blanche, qui a menacé Daesh de représailles…⇒ Vidéo

Biden s’est adressé directement aux terroristes

Ayant pris la parole aux environs de 17 heures, à Washington, le chef de l’Etat américain a déclaré que « ces terroristes ne gagneront pas ». Il s’est par ailleurs adressé directement aux terroristes, en disant : « Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer! ». «Nous répondrons avec force et précision quand nous le déciderons, où et quand nous le choisirons » a-t-il ajouté. Joe Biden n’a pas manqué d’ajouter que : « l’Amérique ne se laissera pas intimider. Nous ne nous laisserons pas décourager par des terroristes. Nous ne les laisserons pas arrêter notre mission. Nous poursuivrons l’évacuation » qui s’achèvera le 31 août prochain.

La double attaque suicide revendiquée par la branche afghane de Daesh (EI au Khorasan, ou Isis-K en anglais)

Qui est le (EI au Khorasan), qui a revendiqué l’attaque en Afghanistan ?

La plupart des gens dans le monde ont entendu parler pour la première fois hier de l’État islamique du Khorasan, qui a revendiqué les attentats de Kaboul , qui ont coûté la vie à plus de 60 personnes. Le Khorasan est une région historique qui comprenait dans le passé des parties de l’Iran, du Tadjikistan, de l’Afghanistan, de l’Ouzbékistan et du Turkménistan. Pour le moment, c’est le nom de la province iranienne. Khorasan est célèbre pour ses tapis et tombeaux de Ferdowsi et Omar Khayyam. L’État islamique du Khorasan est un groupe radical qui s’est séparé des talibans il y a 6 ans. Bien que les talibans aient convaincu al-Baghdadi que les forces de l’Etat islamique devraient quitter l’Afghanistan, des combats ont eu lieu entre les deux mouvements islamistes. L’État islamique du Khorasan s’est considérablement développé après que des terroristes du Mouvement islamique d’Ouzbékistan l’ont rejoint. Des terroristes sont également arrivés d’Irak et de Syrie. Le groupe a commis sa première attaque terroriste majeure près d’une banque à Jalalabad en 2015, au cours de laquelle 33 personnes ont été tuées. Le groupe est bien plus radical que même les talibans, lorsque ces derniers négociaient avec les États-Unis, de nombreux talibans mécontents ont rejoint les rangs de l’EI. Après la « demande » à l’aéroport de Kaboul, « l’Etat islamique du Khorasan » est l’une des menaces terroristes les plus importantes au monde. Leur méthode, ce sont les kamikazes, ils n’entrent dans aucune négociation avec les « infidèles ». Ils jugent les talibans trop libéraux et entretiennent des relations hostiles avec eux. On suppose que les terroristes de ce groupe gagnent de l’argent pour la « lutte » par le trafic de drogue.

Notons qu’après le double-attentat suicide, le Pentagone a fait part de ses craintes concernant de futures attaques qui pourraient avoir lieu contre les Américains en Afghanistan. Le général Kenneth McKenzie, chef des forces américaines à Kaboul, a donné davantage d’informations sur les victimes du double attentat de l’Etat Islamique. Il a donc fait savoir que deux djihadistes se sont faits explosés, tandis que d’autres ont tiré sur des civils et sur des militaires américains.

Echange tendu, le journaliste de Fox News Peter Doocy demande à Biden s’il a une part de responsabilité dans la mort des 12 soldats. Biden assume ses responsabilités pour l’opération globale et le tacle en rappelant que c’est Donald Trump qui a négocié ce retrait…


 

About gherrrabi

Check Also

Pedro I. Altamirano : Le Sahara marocain, une opportunité historique pour l’Espagne.

Dans une forum de discussion tenue à Malaga, Pedro I. Altamirano a parlé du Sahara …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *