Home / COOPÉRATION / Angola/Lunda Norte: Plus de 25.000 Congolais expulsés d’Angola, 14 morts signalés, dans une opération de refoulement vers la RDC…

Angola/Lunda Norte: Plus de 25.000 Congolais expulsés d’Angola, 14 morts signalés, dans une opération de refoulement vers la RDC…

25.000 Congolais expulsés vers la RDC
Le vice-ministre chargé des Congolais de l’étranger a fait savoir que le gouvernement vient d’entrer en contact avec les autorités angolaises, afin de trouver une issue favorable à la situation, tout en privilégiant la voie diplomatique.

Selon le comité des Congolais d’Angola, 14 ressortissants de la RDC, brutalisés par des policiers angolais, ont trouvé la mort dans la province angolaise de Lunda Nord. Néanmoins, ce bilan n’est pas confirmé par les sources officielles. Une frange de ces refoulés congolais se trouve dans une situation humanitaire préoccupante dans la province du Kwango.

Des témoignages recueillis sur place renseignent que tout serait parti de l’opération de police initiée cette semaine par les autorités angolaises visant des étrangers en situation illégale et soupçonnés d’être impliqués dans le trafic de diamants. Comme toujours en pareille situation, il y a eu des dérapages dans le chef des agents de police qui ont fait preuve d’un excès de zèle. La résistance était farouche du côté des Congolais qui ont tenu à manifester contre la manière brutale avec laquelle la police angolaise s’employait pour les refouler. Ce qui a donné lieu à des échauffourées entre les deux parties. Aux armes blanches qu’utilisaient les ressortissants congolais, la police angolaise aurait fait usage des balles réelles, à en croire la version du comité des Congolais d’Angola. La même source fait état d’un bilan de deux morts sur place, de cinq autres enregistrés dans les hôpitaux et de plusieurs blessés. Au total, d’après cette source, quatorze ressortissants de la RDC auraient été tués lors de ces accrochages. Un bilan qui n’est pas encore confirmé par des sources officielles.

A Lire aussi  Algérie / Migration: Agression d’un enfant subsaharien.

En mission à Kampala, le vice-ministre des Congolais de l’étranger, Emmanuel Ilunga, tout en dénonçant les dérapages enregistrés lors de l’expulsion des Congolais en Angola, a fait savoir que le gouvernement vient d’entrer en contact avec les autorités angolaises pour tirer au clair cette situation.

A ce sujet, Emmanuel Ilunga a assuré que des mesures seront prises dans les tout prochains jours.

Il a toutefois souligné que la RDC privilégie avant tout les moyens diplomatiques pour résoudre cette question.

Avec, S1S2

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Gadem: Conférence de presse douteuse et à sens unique….

Ce jeudi 11/10/2018, le Gadem, à l’occasion de sa conférence de presse. L’analyse des chiffres …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *