JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Algérie: une attitude dédaigneuse et méprisante, le « premier ministre » algérien Abdelaziz Djerad marche avec ses chaussures sur les tapis de prière d’une mosquée à Tindouf

Algérie: une attitude dédaigneuse et méprisante, le « premier ministre » algérien Abdelaziz Djerad marche avec ses chaussures sur les tapis de prière d’une mosquée à Tindouf

Le « premier ministre » Abdelaziz Djerad
Algérie: une attitude dédaigneuse et méprisante, le « premier ministre » algérien Abdelaziz Djerad marche avec ses chaussures sur les tapis de prière d’une mosquée à Tindouf.

Les Algériens ont été choqués par les images de cette visite dans la wilaya de Tindouf où ils découvraient le « premier ministre » Abdelaziz Djerad et son équipe. En effet, le « premier ministre » Abdelaziz Djerad et son équipe marchèrent d’un pas décidé à l’intérieur de l’édifice, portant des chaussures à l’intérieur de la mosquée.

Quelle différence entre l’acte posé par le premier ministre algérien et un policier israélien 

En mars/19/2019, un policier israélien nargue et provoque les Palestiniens à l’intérieur de la mosquée, pendant que ses collègues se tiennent prêts à intervenir aux portes d’entrée. Avec patience, on lui explique en hébreu que c’est un lieu de prière et que l’on doit enlever ses chaussures à l’entrée. Mais il n’en a cure, il continue à salir tous les tapis. Il veut que cela dégénère.

D’après le Coran, la prière n’est valable que si le corps, les vêtements et le lieu où elle se déroule sont exempts d’impuretés. En retirant ses chaussures à l’entrée d’une mosquée, une personne musulmane respecte ainsi la pureté du lieu de prière.

Le président Barack Obama enlève ses chaussures alors qu’il se prépare à visiter la Mosquée Bleue le 7 avril 2009, à Istanbul.

L’Américain Paul Wolfowitz, ex Président de la Banque Mondiale, retire ses chaussures afin d’entrer dans une mosquée lors d’un voyage en Turquie

Assurez-vous que vous pouvez visiter la mosquée choisie

Vous devez savoir, lorsque vous visitez une mosquée, qu’elles ne sont pas toutes ouvertes au grand public. Pour certaines, seuls les musulmans peuvent y entrer. Il y a des endroits, comme à Istanbul, où non seulement les touristes de toutes les religions peuvent entrer, mais aussi, ils mettent à disposition des foulards et veillent à ce que les femmes aient les épaules couvertes, par exemple. Mais l’islam est l’une des religions les plus répandues sur la planète et vous trouverez des pays moins tolérants.

La première chose à faire avant de planifier votre visite est donc de vous assurer que vous serez autorisé à entrer. Cela permettra d’éviter des moments embarrassants pour vous et pour vos hôtes.

Respectez le code vestimentaire

Les personnes qui ne pratiquent aucune religion ou celles qui professent des croyances plus souples, trouvent étrange de devoir s’habiller d’une certaine manière dans certains lieux de culte. Mais en réalité, avant d’entrer dans une mosquée, vous devez savoir que les règles sur la tenue vestimentaire sont assez strictes.

-Avant d’entrer dans l’enceinte, vous devez enlever vos chaussures. Il y a généralement des endroits pour les laisser à l’entrée de la mosquée. Ce n’est pas seulement un signe de respect, cela contribue à la propreté de l’édifice.
-Il est recommandé aux hommes de porter des chemises boutonnées et des pantalons longs, amples et de couleur foncée.
-Quant aux femmes, elles doivent également se couvrir les chevilles et les poignets avec des vêtements amples. Dans tous les cas, les épaules doivent être couvertes et, à certains endroits, il est nécessaire de couvrir également les cheveux.

About gherrrabi

Check Also

France / Sécurité Globale : Les quatre policiers mis en cause dans l’agression de Michel, à Paris entendus par l’IGPN sous le régime de la garde à vue

Cette violente agression de Michel, un producteur de musique, dont les images tournent en boucle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *