JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Algérie: Saïd Bouteflika sera-t-il acquitté?. Après avoir purgé la totalité de sa peine (Septembre 2019- Octobre 2021)

Algérie: Saïd Bouteflika sera-t-il acquitté?. Après avoir purgé la totalité de sa peine (Septembre 2019- Octobre 2021)

Algérie: Saïd Bouteflika sera-t-il acquitté?. Après avoir purgé la totalité de sa peine (Septembre 2019- Octobre 2021)…

Arrêté en mai 2019 en compagnie de trois co-accusés a été condamné mardi soir à deux ans de prison ferme…

Le frère cadet du défunt Abdelaziz Bouteflika était poursuivi pour «incitation à falsification de documents officiels», «abus de fonction» et «entrave à la justice». Depuis la démission forcée de l’ancien président, la justice algérienne a condamné plusieurs responsables politiques proches de lui.

Saïd, frère cadet du défunt ancien président Abdelaziz Bouteflika, arrêté en mai 2019 en compagnie de trois co-accusés a été condamné mardi soir à deux ans de prison ferme pour « entrave au bon déroulement de la justice », a indiqué l’agence officielle APS.

Devant le tribunal criminel de Dar El Beida, à l’est d’Alger, le parquet avait requis sept ans ferme. Saïd Bouteflika était poursuivi avec d’autres anciens responsables pour « incitation à falsification de documents officiels », « abus de fonction », « entrave à la justice », « incitation à la partialité de la justice » et « outrage à magistrat ».

Six ans de prison pour l’ancien ministre de la Justice

Le principal accusé dans ce procès est l’ancien ministre de la justice Tayeb Louh. Il a écopé de six ans de prison tandis que l’ancien patron des patrons, l’homme d’affaires Ali Haddad, a été condamné à deux ans ferme. L’ancien inspecteur général du ministère de la justice, Tayeb Belhachemi, a également été condamné à deux ans d’emprisonnement. Le tribunal a prononcé l’acquittement de six autres accusés.

Saïd Bouteflika, 63 ans, avait été arrêté en mai 2019 en compagnie de trois co-accusés et condamné en septembre de la même année à 15 ans d’emprisonnement lors d’un procès éclair devant un tribunal militaire pour «complot contre l’armée», qui demandait alors publiquement le départ du président Bouteflika pour sortir de la crise née du Hirak, le mouvement de contestation antirégime.

Le 2 janvier 2021, une cour d’appel militaire avait acquitté Saïd Bouteflika, mais étant sous le coup d’un mandat de dépôt pour «trafic d’influence», il avait été transféré d’une prison militaire à une prison civile.

Lire aussi:

Algérie: Les enfants de l’oligarchie algérienne dans un large réseau de trafic de drogue

About gherrrabi

Check Also

Covid: le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, appelle à la levée des interdictions de voyager pour cause du variant Omicron (B.1.1.529)

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a condamné les interdictions de voyager imposées contre son pays …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *