JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Algérie / Recyclage du système mafieux: Abdelaziz Belkhadem, un retour à la tête du FLN ou les Affaires étrangères est envisageable

Algérie / Recyclage du système mafieux: Abdelaziz Belkhadem, un retour à la tête du FLN ou les Affaires étrangères est envisageable

Recyclage du système mafieux: Abdelaziz Belkhadem, un retour à la tête du FLN ou les Affaires étrangères est envisageable.

L’ancien Premier ministre, Abdelaziz Belkhadem, a été reçu, mardi dernier, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Une rencontre dont la teneur n’a pas été dévoilée dans le communiqué de la Présidence. «Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu ce matin (mardi, ndlr) l’ancien chef de gouvernement Abdelaziz Belkhadem, qui avait occupé également le poste de ministre des Affaires étrangères», a-t-on brièvement indiqué.

des consultations qu’a entamées le chef de l’Etat en janvier dernier avec des personnalités nationales «sur la situation globale du pays et la révision de la Constitution». Or, contrairement à ces cas-là, où l’objet de la rencontre a été communiqué (consultations politiques), rien n’a été indiqué pour ce qui est de Belkhadem. Même lorsque l’ancien président Liamine Zeroual a été reçu à la Présidence, le 15 juin dernier, il a été signalé dans un communiqué que celui-ci «a tenu à rendre une visite amicale au président de la République, eu égard aux liens solides et de longue date existant entre eux, empreints d’amitié et de respect mutuel».

Qu’en est-il donc de cette rencontre avec une personnalité qui a été «bannie» de la scène politique nationale en 2014 ?
Un «bannissement» de la scène politique nationale.

Il faut rappeler qu’un certain 26 août 2014, c’est-à-dire quelques mois après l’élection présidentielle qui a consacré le 4e mandat de Bouteflika, un communiqué de la Présidence annonçant le limogeage de Belkhadem avait surpris plus d’un par sa virulence. «Le président Bouteflika a pris un décret en vertu duquel il a mis fin aux fonctions de Abdelaziz Belkhadem en qualité de ministre d’Etat. L’ex président Bouteflika avait mis fin aux fonctions de abdeleziz belkhadem en qualité de ministre d’etat, conseiller spécial à la présidence de le république, ainsi qu’à toutes ses activités en relation avec l’ensemble les structures de Etat », avait indiqué l’APS.  La même source avait précisé, par ailleurs, « que conact a été pris avec m. le secrétaire général de parti de front de libération nationale (fln) à l’effet de prendre les mesures nécessaires afin de mettre fin aux fonctions de abdeleziz belkhadem au sein de parti et interdire sa participation aux activités de l’ensemble de ses structures». Certains avaient lié cette décision à l’ambition présidentielle qu’aurait décelée Bouteflika chez son ancien Premier ministre.

Un retour à la tête du FLN ou les Affaires étrangères est envisageable

Certains pourraient être tentés de conclure que le rendez-vous en question s’inscrit dans le cadre d’un retour à la tête du FLN, même si l’idée pourrait être soutenue par quelques cercles à l’intérieur du parti pour remplacer Abou El Fadl Baadji qui vient d’être plébiscité, nouveau Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN) par la majorité des membres du Comité central du parti, réuni au Centre international des Conférences (CIC) au Club des Pins (Alger).

D’autres ont tenté de conclure que le rendez-vous en question s’inscrit dans le cadre d’un retour à la tête des Affaires étrangères, pour remplacer  Sabri Boukadoum…

Belkhadem, lui, ne s’est jamais exprimé sur cet épisode. Le fera-t-il dans les jours à venir ? Si tel sera le cas, cela voudra dire tout simplement que celui-ci serait prêt pour un «retour» en politique…

About gherrrabi

Check Also

Tensions USA-Russie: Le ministère des Affaires étrangères publie les noms des responsables américains interdits d’entrée en Russie

La Russie bloque l’entrée dans le pays de l’ancien assistant américain à la sécurité nationale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *