JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Algérie: «Nous sommes vus comme une sorte de Corée du Nord…». Abdelmajid Tebboune

Algérie: «Nous sommes vus comme une sorte de Corée du Nord…». Abdelmajid Tebboune

Algérie: «Nous sommes vus comme une sorte de Corée du Nord…». Abdelmajid Tebboune…

Le « président » algérien (Mal élu et décrié) a accordé le 7 novembre 2021, une interview à l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Le Maroc était au centre de l’entrevue. Abdelmadjid Tebboune a justifié la fermeture de l’espace aérien de son pays aux avions marocains en soulignant que « les Marocains veulent diviser l’Algérie« .

Leur représentant à l’ONU a parlé favorablement des aspirations indépendantistes d’une partie de notre pays, la Kabylie. Personne, pas même le roi, n’a corrigé ses déclarations. Finalement, nous avons rompu les relations». Le chef de l’État a renouvelé, à cette occasion, le soutien de son gouvernement au Polisario.

Tebboune a par ailleurs reproché aux Européens d’ «imaginer à tort le Maroc comme une belle carte postale» alors qu’ «au Maroc, le roi est riche, mais le taux d’analphabétisme est toujours de 45 % ; chez nous, il n’est que de 9%», a-t-il tenté de justifier.

«Nous sommes favorables à ce que le peuple sahraoui décide de son propre sort». M. Tebboune a par ailleurs reproché aux Européens d’«imaginer à tort le Maroc comme une belle carte postale» alors que «Nous sommes vus comme une sorte de Corée du Nord. Pourtant, nous sommes un pays très ouvert».

«L’Algérie est un pays ouvertement hostile à la France…» Gilles Platret, membre des Républicains

Le régime algérien ne décolère plus après des propos du président français rapportés le 2 octobre par le quotidien Le Monde accusant le système «mafia militaro-politico-financière algérienne» d’entretenir une «rente mémorielle» en servant à son peuple une «histoire officielle» qui «ne s’appuie pas sur des vérités». En France, les réactions fusent, appelant à plus de fermeté contre le pouvoir actuel en Algérie.

«Nous ne devons plus rien à l’Algérie, plus rien. Près de 60 ans après son indépendance, il est temps de normaliser nos relations avec elle et de la traiter pour ce qu’elle est : un pays ouvertement hostile à la France» tweeté, dimanche, Gilles Platret, membre de premier plan du parti des Républicains, en réaction aux dernières déclarations du président Tebboune.

About gherrrabi

Check Also

Cameroun: La menace terroriste plane sur la CAN 2021, l’Algérien, Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) [Vidéo]

Un homme averti en vaut deux Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *