Home / Environnement / Algérie: Mourad Medelci, président du Conseil constitutionnel n’est plus

Algérie: Mourad Medelci, président du Conseil constitutionnel n’est plus

Le président du Conseil constitutionnel n’est plus. Il a rendu l’âme ce lundi très tôt dans la matinée.
Mourad Medelci, né le 30 avril 1943 à Tlemcen, Algérie, il a été Ministre des Finances de 2005 à 2007, ministre des Affaires étrangères de 2007 à 2013 et président du Conseil constitutionnel.

L’enterrement aura lieu aujourd’hui au cimetière de Ben Aknoun après la prière du D’hor, a indiqué l’ancien ministre des Travaux publics Farouk Chiali sur sa page Facebook.
Né à Tlemcen, M. Medelci était âgé de 76 ans.

La presse bruisse d’ailleurs de rumeurs de son décès. Medelci a été rapatrié d’un grand établissement parisien où il était hospitalisé. « Son pronostic vital est prononcé », révèle la presse.

La détérioration de l’état de santé de ce fidèle de Bouteflika tombe mal. A moins de deux mois de la présidentielle, le rôle du président du Conseil constitutionnel est particulièrement capital.

Pris au dépourvu, le clan au pouvoir prépare activement depuis plusieurs mois le remplacement de Mourad Medelci. Un nom d’un remplaçant circule, il s’agit  de Tayeb Louh, ministre de la justice à la tête du Conseil constitutionnel.

C’est Mourad Medelci qui a reçu en mars 2014 au Conseil constitutionnel le candidat Bouteflika pour déposer sa candidature. La scène est dans la mémoire des algériens qui avaient peine à croire comment le Conseil constitutionnel avait validé la candidature de Bouteflika qui arrivait à peine à articuler quelques mots ou à tenir le stylo.

Faites entrer l’accusé: Azzedine Zalani “Il faut rendre public le certificat médical et le nom du médecin qui aurait attesté qu’Abdelaziz Bouteflika est en capacité d’exercer les fonctions de président de la république”

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie / 5ème mandat de  Bouteflika / Ressusciter un mort: Bouteflika “sera” dimanche à Genève. Découvrez pourquoi pas de Val-de-Grâce et pourquoi ce timing…?

Pourquoi ce timing Bouteflika, le président qui coûte le plus cher aux Algériens Le président …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *