Home / COOPÉRATION / Algérie: Le scénario vénézuélien se précise… Un zoom sur les présidentielles 2019

Algérie: Le scénario vénézuélien se précise… Un zoom sur les présidentielles 2019

 

Un zoom sur les présidentielles 2019

Saïd Bouteflika serait hospitalisé en France
Saïd Bouteflika serait hospitalisé en France. Le frère cadet et conseiller du Président de la République algérienne, qui a acquis une influence considérable au fil des ans, « serait gravement atteint du cancer du pancréas. Sa disparition de la scène politique s’expliquerait par un traitement de chimiothérapie qu’il suivrait actuellement en France ».

La disparition mystérieuse de Saïd Bouteflika aurait été remarquée depuis quelques semaines. En effet, le cadet de la fratrie s’était déjà fait discret aux funérailles de Mourad Medelci, l’ancien président du Conseil Constitutionnel. Une foule immense était présente à l’enterrement, et on y avait vu des ministres, d’anciens dirigeants et des personnalités politiques importantes, dont Nacer Bouteflika, frère du Président de la République. Quant à Saïd Bouteflika, malade, il était resté en retrait, loin des regards et des caméras.

Mercredi dernier, le général-major Abdelmalek Guenaizia, ancien ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale, a été inhumé au cimetière de Sidi-Yahia, à Alger. Là aussi, plusieurs personnalités étaient présentes. On note d’ailleurs la présence de l’ancien président de l’Assemblée populaire nationale Saïd Bouhadja, de l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal, ainsi que de Nacer Bouteflika.

Saïd Bouteflika hospitalisé à Grenoble (France)
Selon des sources concordantes, « Saïd Bouteflika aurait eu un cancer du pancréas diagnostiqué à un état assez avancé. Il serait actuellement hospitalisé à Grenoble (au sud-est de la France), où un traitement de chimiothérapie lui serait administré ».

D’après ces sources, « l’avion médicalisé de Bouteflika qui a été repéré en train de survoler la frontière franco-suisse, un vendredi 18 janvier, pour atterrir dans la ville française, Grenoble, ne transportait pas le Chef de l’État, mais plutôt son frère cadet. […] Saïd Bouteflika est désormais hospitalisé pour un cancer, qui le [pousserait] à ralentir ses activités ».

Fissure dans l’ANP en Algérie.

L’ancien officier du DRS et président du Front des Forces Vives, Mohamed Lyes Rahmani déclare soutenir et rejoindre le combat démocratique d’Ali Ghediri ” Je combattrai à ses côtés jusqu’au bout ” confit-il à l’instant.

A Lire aussi  Eliminatoires CAN 2015: La Sierra Leone sans supporters au Cameroun / «LA SANTÉ DES MAROCAINS PASSE AVANT TOUT»
M. Mohamed Lyes Rahmani

La maladie du chef d’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, et son maintien à la présidence, alors qu’il est cloué au lit depuis six ans, est devenue la source d’inspiration de plusieurs humoristes dans le monde
Paraplégique, muet et extrêmement diminué, Abdelaziz Bouteflika a été officiellement déclaré candidat aux présidentielles de 2019 par ses «geôliers», les membres de l’Instance de coordination de l’Alliance présidentielle qui regroupe le FLN, le RND, le TAJ et le MPA.
“El FLNO” offre un cadre … au cadre du président Bouteflika
Célébration du 5 juillet à la capitale en présence du cadre de Bouteflika – Algérie 2018

Le nouveau culte rituel autour du portrait du président a franchi un pic ce samedi 09 février 2019. Des dirigeants du FLN, qui tenaient un meeting à la Coupole du complexe à Alger pour annoncer la désignation du président comme candidat du parti, ont offert un cadre … au cadre de Abdelaziz Bouteflika.
Faute d’une présence physique du président-candidat du FLN en raison de son état de santé, les membres des partis de l’alliance et fidèles admirateurs n’ont d’autres choix que de se tourner vers ses portraits. Que ce soit pour l’honorer en rajoutant un bandeau tricolore au cadre, l’appeler à briguer “un cinquième, un sixième et même un septième mandat” ou pour lui offrir une théière géante ou un cheval dont on ignore le sort après.
Aujourd’hui, ce culte rituel, né il y a une année et que mêmes les autorités ont adopté dans les événements officiels telle la célébration du 05 juillet dernier, est passé à un stade épique.
Le portrait de Abdelaziz Bouteflika, serein et souriant entre les mains de Mouad Bouchareb, chef de l’instance provisoire du FLN, a été destinataire, en présence une foule déchaînée, d’un cadre montrant des bédouins rassemblés autour d’un met, avant d’être … ex-filtré.


La salle El Bidawia à Alger vide.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie / 5ème mandat de  Bouteflika / Ressusciter un mort: Bouteflika “sera” dimanche à Genève. Découvrez pourquoi pas de Val-de-Grâce et pourquoi ce timing…?

Pourquoi ce timing Bouteflika, le président qui coûte le plus cher aux Algériens Le président …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *