JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Algérie : Face à la pénurie d’oxygène, l' »État » déclare forfait… Un chaos

Algérie : Face à la pénurie d’oxygène, l' »État » déclare forfait… Un chaos

Algérie : Face à la pénurie d’oxygène, l' »État » déclare forfait… Un chaos

Alors que la pénurie en oxygène dans les hôpitaux de l’Algérie continue de faire des victimes et de défrayer la chronique, une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montre le désarroi des membres du personnel des établissements hospitaliers.

Ces derniers jours, les échos qui parviennent des hôpitaux, via les médias et surtout les réseaux sociaux, laissent penser que la situation est grave. Certaines vidéos sont devenues virales, comme celle montrant un camion, transportant les précieuses bouteilles qui vont sauver des vies, ce qui a créé autour du véhicule une anarchie et un chaos dignes des scènes de films annonçant la fin du monde.

Charité bien ordonnée commence par soi-même

Le site d’information TSA a du mal à comprendre la générosité de l’Algérie vis-à-vis de la Tunisie, alors que les médecins ayant été interrogé disent être en situation de pénurie d’oxygène. « La situation peut paraître paradoxale. Au moment où le tunisiens, peuple et officiels, expriment leur gratitude à l’Algérie pour avoir évité l’asphyxie à leur pays en expédiant des caravanes de camions chargés d’oxygène, les hôpitaux du pays crient au manque de ce produit vital pour les malades du Covid-19 », écrit-il

Les Etats-Unis font don d’un hôpital mobile à l’Algérie

Les Etats-Unis ont fait don d’un hôpital mobile à l’Algérie pour la soutenir dans sa lutte contre la pandémie de coronavirus. La construction de cet hôpital devra « commencer mercredi 28 juillet et prendra fin à la mi-août ».

Cette annonce a été faite par le secrétaire d’État adjoint américain par intérim aux affaires du Proche-Orient, Joey Hood à la fin de sa visite officielle en Algérie.

Dans un vidéo diffusée sur les réseaux sociaux par l’ambassade des États-Unis en Algérie, le responsable américain a indiqué que cet hôpital, d’une capacité de 35 lits, sera dédié au traitement des maladies infectieuses. “Il est doté de 35 lits dont cinq pour les soins intensifs”, a indiqué Joey Hood, ajoutant qu’il s’agit d’un “hôpital mobile qui peut être transporté à travers le pays et réinstallé dans une période de trois jours”.

Ce don intervient alors que l’Algérie fait face à une vague des plus meurtrières de la pandémie de coronavirus. Le variant Delta, qui représente désormais 71% des contaminations selon l’Institut Pasteur, a agenouillé le pays en augmentant de façon drastique le nombre d’hospitalisation. Mais ce n’est pas que le nombre d’hospitalisation qui a augmenté, le nombre de décès aussi.

En effet alors que les chiffres officiels font état d’une dizaine de morts quotidiennement, les médecins sur le terrain affirment que le chiffre est bien supérieur à cause du manque d’oxygène et le retard dans l’approvisionnement des hôpitaux en cette matière vitale.

Les particuliers autorisés à importer des équipements médicaux

En plus des difficultés d’acheminement de ce produit vers les hôpitaux dont la majorité n’est pas doté de cuves de stockage de ce produit vital, les concentrateurs d’oxygène manquent terriblement sur le marché. Du coup, leur prix ont littéralement flambé.
Un concentrateur de 10 litres par exemple est proposé à plus de 260.000 DA alors qu’il coûtait 150.000 DA avant la crise. Pour faciliter l’acquisition de ces appareils, le ministère de l’Industrie pharmaceutique vient d’autoriser à titre exceptionnel leur importation sans autorisation par les particuliers.


« A titre d’exception, l’importation de concentrateurs d’oxygène ou tout autre dispositif médical utilisé en riposte à la pandémie du coronavirus (Covid-19) par des particuliers et à usage personnel, n’est pas soumise à une autorisation délivrée par les services compétents du ministère de l’Industrie pharmaceutique », a annoncé le ministère dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet.

Le département d’Abderrahmane Benbahmed rappelle dans la même note que l’importation de ces appareils par les entreprises, les établissements, les associations à titre de dons, est « soumise à une autorisation d’importation délivrée par ses services pour pouvoir bénéficier de l’exonération des droits et taxes. »

Il rappelle aussi que l’importation des produits pharmaceutiques, des dispositifs médicaux et des équipements de détection utilisés en riposte à la pandémie de Covid-19 est soumise à une «autorisation de dédouanement » délivrée par ses services, et « bénéficie d’un couloir vert du dépôt du dossier jusqu’à son traitement. »

A lire aussi:

Algérie: La Covid a servi de révélateur. Elle a montré les limites du modèle économique et social algérien.

About gherrrabi

Check Also

NAISSANCE D’UNE « AUTRE ISABELLE LA CATHOLIQUE » SON INSPIRATION EST…LE MAROC ! By Karima Kaddouri©

Je ne reprends comme à mon habitude aucunement les écrits journalistiques de cette dernière ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *