JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Algérie: « Décès » du journaliste de Radio M, Hamza Chelouche… Assassinat maquillé en noyade

Algérie: « Décès » du journaliste de Radio M, Hamza Chelouche… Assassinat maquillé en noyade

Le journaliste du média en ligne Radio M, Hamza Anis Chelouche, est « décédé » ce jeudi 23 septembre 2021 à Ain Benian.

Le journaliste est mort par noyade dans une plage à Ain Benian dans la banlieue ouest de la capitale, ont rapporté plusieurs sources sur les réseaux sociaux.

En effet, la triste nouvelle a été rapportée ce jeudi 23 septembre 2021 par le média Interlignes. Radio M, qui est la webradio filmée pionnière en Algérie, a perdu un de ses journalistes, Il s’agit du jeune Anis Hamza Chelouche qui est décédé ce matin suite à une noyade.

2012 – 2013 diplômé d’un Master 2 (M2) (IAE Perpignan-université Perpignan), Commerce international/Douanes

2010 – 2011- Diplômé d’un Master (Université Paul Valéry (Montpellier III)) en administration des affaires, Administration économique et sociale, spécialité Ressources Humaines

Au fait, le reporter a rendu l’âme à la suite d’une « noyade » dans une plage à Aïn Benian. Celle-ci se trouve dans la côte Ouest de la capitale. Cette information a ensuite fait le tour de la Toile. Plusieurs pages, mais aussi des collègues du regretté, ont relaté la nouvelle. Tous semblaient choqués et effondrés devant une telle tragédie.

Assassinat maquillé en noyade

Selon nos sources, il s’agit d’un meurtre contractuel commandité par la mafia militaro-politico-financière algérienne. On ignore toujours, qui a planifié l’assassinat, a-t-il été piégé par une personne en laquelle il avait confiance…. Selon ses amis, Hamza Anis Chelouche est connu par la maîtrise de la natation.

Des journalistes agressés par des « baltagis » à Alger

Des journalistes ont été sauvagement agressés lors de la marche du Hirak ce vendredi 12 mars 2021 à Alger, rapportent plusieurs sources, dont le Comité pour la libération des détenus (CNLD).
Les journalistes étaient en plein exercice de leurs fonctions, lorsqu’ils ont été molestés, insultés et, pour certains, agressés par les individus en question.
« Les journalistes Mohamed Lamine Meghnine, Kenzaa Khatto, Anis Hamza Chelouche, Samir Sid, Sid Walines (Sid Ahmed Belouchrani), Djalal Louze, Mustapha Bastami, Lynda Abbou ainsi que la militante Amira Hammache ont été victimes d’agressions sauvages d’un groupe de baltaguis », affirme le CNLD, en précisant que ces baltaguis (voyous) ont « ciblé les journalistes du hirak qui n’ont pas cessé de couvrir les marches populaires depuis plus de deux ans, pour rapporter la voix du hirak sans censure. »

Rappel / Affaire Tamalt : l’avocat dénonce un crime, demande la réouverture du dossier.

Me Bachir Mechri, avocat de la famille Tamalt, appelle à la réouverture du dossier de son client. «J’appelle à la réouverture du dossier pour que justice soit faite » explique-t-il dans une déclaration à TSA, ce mercredi 29 mai.

Rappelant sa mobilisation en 2016, lors de l’incarcération du journaliste, Me Mechri affirme avoir multiplié les démarches pour éviter l’irréparable : « J’ai déposé une plainte en 2016 contre le directeur de la prison en tirant la sonnette d’alarme sur l’état de santé de Tamalt, avant son entrée dans le coma » a-t-il indiqué. « C’est aussi en 2016 que j’ai déposé une autre plainte contre le ministère de la Justice de Louh après le décès du journaliste». Comme Kamel Eddine Fekhar, Mohamed Tamalt est décédé en détention après une grève de la faim.

En 2019, avant la démission de l’ancien gouvernement, Me Mechri affirme avoir renouvelé sa plainte contre l’ancien ministre de la Justice. «Dans ma volonté de faire triompher la vérité dans cette affaire, j’ai renouvelé la plainte contre Louh en sa qualité de ministre de la justice pour homicide volontaire ».
« Je ne vais pas me taire avant la réouverture du dossier contre le ministre de la Justice car c’est lui le premier responsable et le responsable direct de l’affaire » a-t-il affirmé. « J’attends que justice soit faite et que des affaires similaires n’aient pas lieu », a-t-il conclu.

Amir Boukhors « Amir Dz » l’activiste le ( WikiLeaks) algérien qui fait trembler le «pouvoir algérien », a fait, en direct, des révélations qui font froid dans le dos sur l’assassinat du journaliste Mohamed Tamalt.


Assassinat de Mohamed Tamalt, la ripouxblik s’en lave les mains

Hommage aux cents journalistes assassinés pendant le décennie noire entre 1993 et 1997 :

1993
26.05 – tahar djaout, directeur de ruptures.

03.08 – rabah zenati, entv.

09.08 – abdelhamid benmeni, algérie actualités.

11.09 – saâdeddine bakhtaoui, el minbar (apua).

28.09 – abderrahmane chergou, paris républicain et l’hebdo libéré.

05.10 – djamel bouhidel, photographe le nouveau tell, à blida.

14.10 – mustapha abada, directeur général entv.

18.10 – ismaïl yefsah, entv.

28.12 – youcef sebti, indépendant, écrivain, poète.
1994

23.01 – rachid kodja, radio.

01.03 – abdelkader hireche, entv.

01.03 – mohamed hassaine, paris républicain, disparu à hammadi.

12.03 – hassan benaouda, entv.

19.03 – yahia benzaghou, aps, cellule communication de premier ministre.

21.03 – abdelmadjid yacef, photographe l’hebdo libéré.

21.03 – rachid bendahou, l’hebdo libéré.

13.04 – mohamed meceffeuk, el watan.

07.06 – ferhat cherkit, el moudjahid.

07.06 – hichem guenifi, radio enrs.

11.07 – yasmina drissi, le soir d’algérie.

20.07 – mohamed lemine legoui, aps à bousâada.

17.09 – leïd-ali ait el-hara? radio

26.09 – mouloud baroudi, photographe anaf à tipaza.

26.09 – smail sbaghdi, aps.

12.10 – lehcene bensaadalleh, directeur de el irchad.

16.10 – tayeb bouterfif, radio.

19.10 – farah ziane, rédacteur-en-chef de révolution africaine, à blida.

27.10 – mohamed-saleh benachour, aps, à blida.

27.10 – kaddour bousselham, horizons, disparu à mascara.

30.11 – yasser el-akel el massa.

30.11 – nasser-eddine lekehal, el mass, à boufarik.

30.11 – ahmed issaad, radio, à boufarik.

03.12 – saïd mekbel, directeur de matin.
1995

06.01 – zineddine aliou-saleh, liberté, à blida.

06.01 – ali aboud, radio chaîne 1.

13.01 – abdelmadjid yahiaoui, echaâb.

01.02 – nacer ouari, entv.

17.02 – djameleddine zaiter, el djoumhouria, à gdyel.

01.03 – mahmoud ouarhoum, aps.

20.03 – rachida hammadi, entv, mourra de ses blessures le 31.

20.03 – houria hammadi, entv, soeur de rachida, meurt sur le coup.

21.03 – ali boukherbache, el-djoumhouria, directeur de media tv.

27.03 – mohamed abderrahmani, directeur el-moujahid.

03.04 – makhlouf boukhezar, entv, à constantine.

15.05 – azzedine saidj, el ouma.

21.05 – bakhti benaouda, indépendant, écrivain, à oran.

21.05 – malika sabour, echourouk el arabi.

27.05 – mourad hemazi, entv.

18.06 – ahmed takouchet, radio cirta.

02.08 – naïma hamouda, révolution africaine.

21.08 – ameur ouagueni, le matin.

03.09 – saïd tazrout, le matin, à tizi ouzou.

04.09 – brahim guerroui, caricaturiste, el moujahid.

04.09 – yasmine brick, radio chaîne 1.

08.09 – radja brahimi, entv, à dellys.

08.09 – said brahimi, entv, à dellys.

09.09 – rabah lelleli, entv.

15.10 – abdelwahab saadaoui, echaâb.

15.10 – ahmed bouguerra.

16.10 – saida djebaili, el hayat el arabi.

16.10 – ahmed mustapha lezhar, el hayat el arabi.

18.10 – mohamled fettah, entv.

20.10 – nourredine serdouk, liberté.

29.10 – khaled guerdjouma.

03.11 – omar ourtilene, rédacteur-en-chef el-khabar.

04.11 – ahmed khalfoun, aps.

02.12 – hamid mahiout, liberté.

02.12 – hamidou benkherfelleh, liberté.

05.12 – khedidja dahmani, echourouk el arabi.

14.12 – abdelkrim bendaoud, entv.

20.12 – mohamed belkessam, chef de prodection entv.

23.12 – khaled merioud, réalisateur entv.

-?.–?- taleb aden, indépendant.
1996

12.01 – mohamed mekati, el moudjahid.

14.01 – khaled aboulkacem, l’indépendant.

10.02 – abdalleh bouhachek, révolution et travail, à blida.

11.02 – alleoua ait-mebarek, dir. de le rédaction le soir d’algérie.

11.02 – mohamed dorbane, le soir d’algérie.

11.02 – djamel deraza, le soir d’algérie.

11.02 – naïma illoul, entv.

17.02 – achour belghezli, le pays, à tizi ouzou.

17.02 – dalile drideche, le pays, à tizi ouzou.

27.02 – mourad taam, radio.

29.02 – belkacem saadi, entv constantine, à skikda.

04.03 – slim tria, radio.

12.03 – djileli arabdiou, photographe algérie-actualités.

30.03 – yahia amour, entv.

10.04 – el hadi slim, entv.

24.04 – djamel bouchibi, el-moudjahid.

26.07 – farida bouziane, le pays, à draâ ben khedda.

27.07 – boualem touari, entv.

11.08 – mohamed kessab, radio coran et radio-mitidja..

15.10 – mokrane hamoui, directeur commercial echourouk el-arabi.

26.12 – boussaâd abdiche, el moudjahid.
1997

10.01 – messaoud bellech, el moudjahid.

07.02 – si-ali reguieg, entv.

01.06 – abdelwahab harrouche, el moudjahid.

20.08 – ali tenkhi, entv.

31.08 – zoubida berkane, entv.

journalistes algériens disparus

1995 08.03 – djamel-eddine fahassi, radio.

1997 12.04 – aziz bouabdalleh el alem essiyassi.

journalistes étrangers

1994 01.02 – olivier quemeneur, afp, a été tué dans le casbah.

Le même jour, yves menari et l’australien scott alle.

About gherrrabi

Check Also

Pedro I. Altamirano : Le Sahara marocain, une opportunité historique pour l’Espagne.

Dans une forum de discussion tenue à Malaga, Pedro I. Altamirano a parlé du Sahara …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *