JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Algérie: « BAC ou sans BAC, je serai au minimum ministre en Algérie… ». Kamel Rezig

Algérie: « BAC ou sans BAC, je serai au minimum ministre en Algérie… ». Kamel Rezig

BAC ou sans BAC, je serai au minimum ministre en Algérie….

« Son Doctorat est un plagiat, il n’a même pas le BAC! »: Quand l’économiste Dr Fares Mesdour explosait Kamel Rezig!

Une révélation fracassante tombée dans l’oubli. C’était en 2013 sur les colonnes du quotidien EL MOUSTAKBAL EL ARABI.

« Kamel Rezig n’a pas de Baccalauréat. Il n’a pas fait l’université. Il est entré directement en première année magistère au niveau de l’université de KHAROUBA » , déclarait Fares Mesdour…

« Dis-moi par qui tu fais juger et je te dirai qui tu es ». Il n’est pas en politique d’axiome plus sûr. »  François Mitterrand, Homme d’état, Président (1916 – 1996)

Ainsi dans son édition du 17 juin 2013, l’expert en économie Fares Mesdour dans une révélation explosive avait affirmé que l’actuel ministre du Commerce, ex Président du conseil scientifique de l’université de Blida, Kamel Rezig n’a aucune formation académique et que tous ses diplômes sont falsifiés.

« Kamel Rezig n’a pas de Baccalauréat. Il n’a pas fait l’université. Il est entré directement en première année magistère au niveau de l’université de KHAROUBA » , déclarait-il, affirmant également que le Doctorat qu’il est fier de brandir est un plagiat dans sa totalité.

Ainsi, Mesdour indique que la copie de la thèse de Doctorat présentée par Kamel Rezig intitulée «Création de l’Institution ZAKAT en Algérie» déposée au niveau de l’Université d’Alger, en date du 10 juin 2001, n’est qu’un vulgaire plagiat d’éditions de l’ « Institut Islamique des Recherches » dépendant de la Banque Islamique du Développement. Et que plusieurs passages ont été exposés lors du colloque «Création de l’Institution ZAKAT dans le monde Arabe» qui s’est tenu au niveau du département Economie de l’université Saad Dahleb de Blida en 2004.

Pour Mesdour, qui dit avoir expertisé personnellement cette thèse, «De longs passages, ne sont que des plagiats, notamment des chapitres sur « L’expérience de la Maison ZAKAT Koweitienne» et «L’expérience du Yémen » ».

Dans une déclaration publiée par le quotidien El Mouajdhid dans son édition du 16 août 2016, Fares Mesdour révélait qu’au niveau national : «Le plagiat toucherait respectivement 70%, 40%, 25% et 10%, les travaux de licence, de master, de magister et de doctorat.»

La Caravane de Kamel Rezig qui n’arrivera jamais

About gherrrabi

Check Also

Les journalistes à la comédie… Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es.!!!

Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es. L’homme s’identifie tout le temps …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *