JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Air Algérie : Annulation de plusieurs vols domestiques entre (officiel et officieux)

Air Algérie : Annulation de plusieurs vols domestiques entre (officiel et officieux)

Air Algérie : Annulation de plusieurs vols domestiques entre (officiel et officieux)
La compagnie aérienne nationale Air Algérie a connu des perturbations sur plusieurs de ses vols programmés ce mardi 16 février.

Officiel: vents et mauvaise visibilité (mardi 16 février)

Dans un communiqué publié par son porte-parole, la compagnie annonce que les mauvaises conditions météorologiques étaient derrière ces perturbations.
« En raison des mauvaises conditions météorologiques défavorables sur les aéroports du Sud (vents et mauvaise visibilité ), Air Algérie annonce des perturbations dans son programme, de et vers ces aéroports jusqu’à l’amélioration des conditions météorologiques », peut-on lire sur la page officielle de la compagnie.

Les mauvaises conditions climatiques qui sévissent sur les régions du Sud du pays ont contraint Air Algérie à retarder et à annuler plusieurs vols domestiques, ce mardi 16 février. En effet, la compagnie aérienne a trouvé beaucoup de difficultés à opérer ses vols intérieurs de et vers les villes du Sud algérien. Les vents forts qui ont provoqué des soulèvements de sable ont provoqué plusieurs retards et annulations de certaines dessertes de la compagnie. Air Algérie a, d’ailleurs, annoncé, toujours via son porte-parole, que le reste du programme de ce mardi connaîtrait des perturbations.

Officieux: Des obstacles à la contestation (Hirak) (mardi 16 février)

Kherrata, mardi 16 février: Le retour du Hirak, le come-back du hirak (Happy Birthday, Joyeux Anniversaire).

Des milliers de personnes ont défilé, ce mardi 16 février 2021, dans la commune de Kherrata, située dans la wilaya de Bejaia, à environ 60 km du chef-lieu, pour célébrer le deuxième anniversaire du mouvement populaire « le Hirak », qui est né dans le sillage des premières manifestations contre le 5e mandat de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika.


Devenue le berceau du Hirak, la ville de Kherrata se prépare à célébrer le deuxième anniversaire du mouvement de contestation contre le régime. Ces manifestations inédites ont abouti à la démission, le 2 avril 2019, de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, lâché par l’armée.
Selon des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, les Algériens ont afflué de partout pour célébrer le 2e anniversaire du déclenchement du Hirak et la marche de demain mardi 16 février s’annonce grandiose.

Les manifestants ont repris les slogans habituels de Hirak

Les manifestants on arpenté le principal boulevard de la ville pour réclamer encore et toujours « le changement profond « , « le “départ de système tout le système” », les slogans hostiles au pouvoir et demandant satisfaction, sans condition, de toutes les revendications du Hirak on été scandés tout au long de la marche.

Les chants du mouvement populaire et les slogans habituels du Hirak on tonné et son diffusés à l’aide de haut-parleurs  : “dawla madanya machi âaskarya” (état civil et non militaire) ou encore “les généraux à la poubelle djazair teddi listiklel(les généraux à le poubelle, l’Algérie aura son indépendance). les manifestants n’ont pas oublié les détenus du hirak. ils ont également exigé leur libération et ont brandi leurs portraits.

Les portraits de Khaled Drareni, de Brahim Lealemi, Rachid Nekkaz, ainsi que celui de plusieurs prisonniers étaient visibles dans la marche en guise de soutien aux détenus d’opinions.

Le 16 février 2019, un rassemblement spontané avait réuni des milliers de manifestants contre un 5e mandat du président Bouteflika, à Kherrata, la première marche à avoir donné le coup d’envoi de la contestation qui devait ensuite gagner tout le pays.
Le lendemain, le 17 février 2019, une marche similaire a été organisée à Bordj Bou Arreridj, et trois jours plus tard, plusieurs personnes ont manifesté à Khenchela.
Quelques jours plus tard, le 22 février 2019, des millions d’Algériens avaient envahi les rues de toutes les grandes villes du pays, notamment à Alger, pour exprimer leur rejet du 5ème mandat de l’ex-président Bouteflika.

Pour marquer le 2e anniversaire de la marche de Kherrata, des milliers de manifestants ont sillonné ce mardi les rues de la ville, en présence de plusieurs personnalités politiques comme le président du Rassemblement pour la Culture et de Démocratie (RCD), Mohcine Belabbas ou la présidente de l’Union pour le Changement et le Progrès (UCP), Zoubida Assoul.

About gherrrabi

Check Also

Algérie, « Tindouf est une province du Sahara sous l’administration du front Polisario ». Le Point

La Wilaya de Tindouf,  sous contrôle du Front Polisario Arrivée et accueil à l’aéroport de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *