Home / COOPÉRATION / AFRIQUE, NOTRE AFRIQUE. By Semlali Aabadila Semlali

AFRIQUE, NOTRE AFRIQUE. By Semlali Aabadila Semlali

Aujourd’hui , à la cinquième édition de Crans Montana j’ai assisté à un panel semi gouvernemental ou presque et où la société civile, étrangère bien sur , était mêlée avec des officiels .
A cette occasion j’ai été , comme tant d’autres, subjugué par l’intervention d’une ophtalmologue africaine qui lors de sa pertinente oration a souligné ce qui jugule, véritablement , la santé en Afrique.

Cette intervenante a clairement mi le doigt là où le bât blesse. Elle a donné un aperçu alarmant sur la santé en Afrique et ce en mettant en exergue, sans ambages, ce qui fait obstacle à l’assurance d’une bonne santé en Afrique.
Je pense que la santé c’est la vie et sans vie point de développement économique, point de progrès technologique.

Rien n’a aussi de grande importance en notre monde que la santé. Pourtant cette dernière est loin d’être la préoccupation primordiale des dirigeants africains. Ce n’est guère la richesse qui nous manque car notre terre, nos sous sols , nos mers, nos savanes, nos forets, en un mot notre Afrique regorge de ressources.

Une fois, véritablement unie, L’Afrique grâce à ses richesse et ce à la condition sine qua non de se voir utilisée à bons à bon escient et non par de creux slogans pourra vaincre tout genre de maladie et éradiquer les épidémies qui ravagent notre continent.

Sans , le moindre du monde, vouloir minimiser les efforts titaniques menés par l’organisation mondiale de la santé il est tant que nos dirigeants se décident à créer pour ce jeune et riche continent ce que l’on appellera l’Organisation Africaine de la Santé ( OAF ).

A Lire aussi  OFFICINE EXPO 2018 : AU CŒUR DES DEBATS, LE PHARMACIEN DE DEMAIN, POUR OPTIMISER LA QUALITE DU SERVICE AUX PATIENTS

J’aurais bien aimé voir figuré dans la déclaration finale lu à la fin de ce panel sur la santé ce projet de la création de l’Organisation Africaine de la Santé que je souhaite tant et ce comme cela été pour le cas de l’UA de la CEDEAO et d’autres organisation africaine.

Nous espérons que cela n’est qu’une partie remise et l’espoir est immense en des dirigeant comme Son Auguste Majesté le Roi Mohamed VI pour un futur promoteur dans tous les domaines y compris celui de la santé pour cette Afrique et sa jeunesse.
By: Semlali Aabadila Semlali

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Médecins ou Fire Quencher? Comment le pouvoir algérien veut mettre un terme à la crise engendrée par les médecins locaux

L’Algérie pourrait être le prochain pays où davantage de médecins cubains débarqueront après la visite  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *