Home / COOPÉRATION / Afrique / Nigeria: positions de Boko Haram bombardées par l’aviation

Afrique / Nigeria: positions de Boko Haram bombardées par l’aviation

Les Forces armées aériennes nigérianes ont bombardé plusieurs positions de l’organisation terroriste Boko Haram suite à l’attaque menée par des terroristes de ce groupe contre une base militaire à Metele, dans l’Etat de Borno (nord-est).

Le bilan de l’attaque de la base militaire dépasse les 70 morts parmi les soldats la semaine dernière, ont rapporté le lundi 26 novembre les médias locaux.

D’après PRNigeria, média local à Abuja qui regroupe les communiqués de presse pour les agences de sécurité du Nigeria, les dernières frappes aériennes ont détruit un convoi de 07 véhicules et tué tous ses  occupants terroristes de Boko Haram.

Les militaires nigérians, qui luttent contre les terroristes dans ces zones sont mal équipés et très épuisés.

Les assaillants de Boko Haram ont utilisé des grenades tirées à la roquette, des mitraillettes et des AK47 lors de leur raid contre la base militaire où des officiers et hommes de l’armée nigériane ont été tués.

Les forces aériennes ont déployé des Mi-35M, hélicoptères de combat multi-rôles au cours des raids.

Les forces armées nigérianes sont les forces armées du Nigeria, fondées en 1960 après l’indépendance du pays vis-à-vis du Royaume-Uni.Comprenant officiellement un total de 162 000 personnels actifs début 2015, elles ont notamment participé à diverses missions de maintien de la paix de l’ONU au Liban (FINUL), en Irak-Iran (GOMNUII), en Yougoslavie (1998), au Timor oriental (1999), au Liberia, au Sierra Leone et au Congo (MONUC). Plus récemment, le Nigeria a envoyé des troupes au Soudan en octobre 2004 dans le cadre de l’Union africaine, 1 200 hommes au Mali dans le cadre de l’insurrection touareg et islamiste qui frappe le pays (MISMA) et intervient en Gambie en janvier 2017. Le Nigeria entretient par ailleurs une étroite coopération militaire avec le Pakistan, plusieurs de ses officiers étant en effet entraînés à l’académie militaire du Pakistan, et à l’université de la défense nationale à Islamabad. Plusieurs conseillers militaires américains du Military Professional Resources Inc. ont formé également les troupes nigérianes depuis 1999-2000. Des conseillers militaires chinois pour l’utilisation de drones de combat sont présents depuis 2015. Leur rôle est défini par la section 217 de la Constitution. Depuis 2004, les dépenses militaires n’ont cessé d’augmenter, atteignant en 2015 11 % du budget fédéral.

BY CHERKAOUI ROUDANI

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie : Climat électoral, “le 5ème mandat de Bouteflika” BY CHERKAOUI ROUDANI

Le limogeage, l’incarcération ou la retraite anticipée des hauts gradés de l’armée, la destitution par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *