JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Afrique / Le Royaume du Maroc dispose des capacités requises pour faire face à la pandémie du Covid-19 (OMS). Casablanca, un hôpital de campagne de 700 lits…

Afrique / Le Royaume du Maroc dispose des capacités requises pour faire face à la pandémie du Covid-19 (OMS). Casablanca, un hôpital de campagne de 700 lits…

Afrique / Le Royaume du Maroc dispose des capacités requises pour faire face à la pandémie du Covid-19 (responsable OMS). Casablanca, un hôpital de campagne de 700 lits...

Pour renforcer les structures de soins adaptées à la lutte contre la pandémie du coronavirus à Casablanca, le conseil de la ville, le conseil de la préfecture, le conseil de la région de Casablanca-Settat en coordination avec la délégation régionale du ministère de la Santé ont décidé de construire un hôpital de campagne dans la ville. Cet hôpital sera dédié exclusivement aux patients atteints du virus Covid-19.

L’hôpital de campagne provisoire installé sur la place de l’Office des foires et des expositions de Casablanca (OFEC) est arrivé au stade des toutes dernières touches, avant de commencer à accueillir éventuellement les malades atteints du nouveau coronavirus (Covid-19).
L’hôpital est composé de quatre blocs comprenant plus de 700 lits et dotés de tous les équipements nécessaires, y compris le système d’aération, des caméras et les sanitaires (douches et toilettes).

Le projet, ayant nécessité une enveloppe budgétaire de 45 millions de dirhams, a été lancé à l’initiative des autorités locales de la région de Casablanca-Settat, en partenariat avec le Conseil de la région, les Conseils communal et préfectoral de Casablanca, ainsi qu’en coordination avec la direction régionale de la santé.

Le Maroc dispose des capacités requises pour faire face à la pandémie du Covid-19 (Maria Van Kerkhove, responsable OMS)

(Photo by PIERRE ALBOUY / AFP) (Photo by PIERRE ALBOUY/AFP via Getty Images)

Les institutions internationales ont souligné les mesures prises par le gouvernement marocain.

La Directrice de l’Unité des maladies émergentes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Maria Van Kerkhove, a reconnu la « capacité du Maroc à traiter adéquatement » Covid-19 lors d’une conférence de presse organisée lundi par la même organisation internationale. 20 avril à Genève, Suisse.

Dès le début, Van Kerkhove a mis en évidence l’efficacité du Maroc lors de précédentes flambées d’autres maladies. « Le Maroc a fait un travail remarquable dans le passé sur la grippe et le MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et maintenant nous devons nous appuyer sur tout ce travail« , a déclaré le haut fonctionnaire.

Van Kerkhove a confirmé les bonnes relations de coopération entre le Maroc et l’OMS et que, face à la pandémie du nouveau coronavirus, ce ne sera pas différent. « Nous travaillons avec les pays de la région (par le biais du Bureau régional de la Méditerranée orientale (EMRO)) depuis des décennies pour développer des capacités de diagnostic qui restent valables pour Covid-19. »

Ces dernières années, des médecins et des responsables de la santé marocains ont assisté à des conférences de l’OMS sur la formation à ces types d’épidémies. Les apprentissages ont doté les autorités sanitaires d’une expérience de coordination rapide et collective qui a conduit à une réaction du gouvernement, au moins plus tôt que dans d’autres États, avec la détection d’épidémies dans des zones spécifiques des grandes villes.

Outre Van Kerkhove, le directeur exécutif du programme OMS de gestion des situations d’urgence sanitaire, Michael Ryan, a également défendu l’importance de maintenir des relations étroites entre le Maroc et l’OMS. Ryan a rappelé la réunion internationale sur les urgences et les épidémies que le pays d’Afrique du Nord a organisée plus tôt cette année.
L’intervention de l’expert épidémiologique n’a pas été la première à mettre en évidence les pouvoirs du Maroc lors de la crise de Covid-19. En février, l’OMS a décrit les capacités techniques des laboratoires du pays pour diagnostiquer efficacement les cas positifs de coronavirus.

About gherrrabi

Check Also

Cameroun: La menace terroriste plane sur la CAN 2021, l’Algérien, Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) [Vidéo]

Un homme averti en vaut deux Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *