Home / COOPÉRATION / Affaire Jamal Khashoggi : le journaliste saoudien a été victime d’un “assassinat barbare”, assure le président turc Erdogan

Affaire Jamal Khashoggi : le journaliste saoudien a été victime d’un “assassinat barbare”, assure le président turc Erdogan

L’Arabie saoudite a reconnu que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, disparu le 2 octobre, avait été tué à l’intérieur de son consulat à Istanbul. Mais la version de Ryad ne convainc pas la communauté internationale. Le président turc a annoncé qu’il allait révéler “toute la vérité” ce mardi.
Le président a terminé d’évoquer l’affaire Khashoggi devant le Parlement. Le président turc Recep Tayyip Erdogan devrait révéler “toute la “vérité” dans quelques minutes. Erdogan vient de débuter son discours devant le Parlement à Ankara. Le meurtre de Khashoggi a été “planifié” des jours à l’avance.

• Malgré un meurtre orchestré depuis Ryad, Erdogan se dit “confiant” que le roi Salmane d’Arabie va coopérer dans l’enquête.
• “Khashoggi a été victime d’un assassinat barbare. Cette barbarie ne peut pas être oubliée. Les autorités saoudiennes, en l’acceptant, ont fait un pas important. Nous allons leur demander de mettre à jour l’ensemble des responsables ayant participé à l’opération. Il s’agit d’une opération planifiée, nous avons des éléments solides en ce sens.
• Ces quinze personnes venues d’Arabie Saoudite, pourquoi ce sont elles retrouvées à Istanbul le jour de l’assassinat ? Nous attendons des réponses. Pourquoi le consulat n’a pas pu être ouvert ? Pourquoi y a-t-il eu autant de réponses contradictoires ? Pourquoi n’arrivons nous pas à trouver le cadavre d’une personne tuée ? On nous dit qu’il a été remis à un collaborateur turc. Je pose la question : qui était-il ?
• C’est l’autorité saoudienne qui parle de ce collaborateur local ; ils sont dans l’obligation de nous dire de qui il s’agit. Ce dossier ne sera pas refermé tant que nous ne saurons pas qui c’est.”
• “L’Arabie Saoudite a reconnu que Khashoggi avait été tué au cours d’une bagarre. 18 personnes ayant pris part à cet assassinat auraient été arrêtés. 15 personnes venues en Turquie, ainsi que trois personnes déjà employés par l’ambassade.
• Le 21 octobre, j’ai eu un entretien avec Donald Trump, avec lequel nous sommes tombés d’accord pour que cette enquête soit éclaircie. Certains ont voulu diffamer notre pays, nous avons vu une campagne intense dans certains médias. Cette tentative de mettre à mal notre pays.”
• “Notre ministère des Affaires étrangères s’est entretenu avec son homologue afin d’avoir un échange d’information. Une délégation est venue dans notre pays pour effectuer différents entretiens. L’opinion internationale a continué à suivre l’enquête sur cet assassinat.
• Cet événement a eu lieu à Istanbul, il est de notre droit de mener une enquête. Le brouillard se dissipe peu à peu, nous avons dit que nous n’allions pas rester silencieux. Nous ne voulons accuser personnes sans preuves. J’ai eu un entretien téléphonique le 14 octobre, je lui ai dit ce que nous pensions de cette affaire.”
• “Au début, nous ne pouvions rien faire contre les employés de l’ambassade. Puis nous avons entamé une investigation a pu être lancée. Des éléments ont été découverts : différents avions se sont rendus dans notre pays. Six personnes, le 2 octobre, à 18h20, d’autres dans la soirée, ont quitté la Turquie. Une personne, qui ont voulu faire ressembler à Khashoggi, a elle aussi quitté le pays, direction Ryad.”
• “Le 1er octobre à 16h30, trois personnes se rendent à Istanbul avec un vol commercial, vont à l’hôtel puis à l’ambassade. Entre temps, une autre équipe se rend dans la forêt de Belgrade pour étudier les lieux. Une autre équipe, elle, arrive à Istanbul et se rend à l’ambassade. En tout, une équipe de 15 personnes.”
• Toujours selon le président turque, “le système de vidéosurveillance du consulat saoudien avait été désactivé.”
Le président américain Donald Trump a affirmé qu’il n’était “pas satisfait” des explications de Ryad sur la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à l’intérieur du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.


Avec, lci.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Comment les journaux télévisés vous manipulent. Les médias de la guerre…. et la guerre des médias

Les médias de la guerre…. et le guerre des médias. Défiance des lecteurs, auditeurs ou …