JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Abu Dhabi-Alger: Le très discret voyage du patron de la DGSI algérienne, le général Abdelghani Rachedi, à Abu Dhabi

Abu Dhabi-Alger: Le très discret voyage du patron de la DGSI algérienne, le général Abdelghani Rachedi, à Abu Dhabi

Le très discret voyage du patron de la DGSI algérienne, le général Abdelghani Rachedi, à Abu Dhabi

Le général Abdelghani Rachedi, le patron de la Direction générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), le cœur battant des services secrets algériens, a effectué un court déplacement, mais dans le plus grand secret, à Abu Dhabi lors de la dernière semaine du mois de mars dernier. Le général algérien s’est rendu en catimini à Abu Dhabi pour rencontrer de nombreux hauts responsables émiratis en apportant avec lui de nombreux dossiers confidentiels, a-t-on pu confirmer auprès de plusieurs sources sécuritaires.

Ces dossiers sont exclusivement liés à la coopération en matière financière et sécuritaire. Le pouvoir algérien a identifié plusieurs dizaines d’anciens dirigeants militaires et civils algériens qui se sont établis à Dubaï notamment pour trouver refuge et jouir de leurs fortunes dissimulées dans ce pays. Les autorités algériennes ont tenté de sensibiliser les autorités émiraties concernant la nécessité de traquer cet argent qui aurait été volé depuis le territoire algérien.

Cependant, l’argumentaire du général Abdelghani Rachedi, qui fut aussi par le passé l’attaché militaire algérien à Abu Dhabi, n’a pas suscité l’enthousiasme des autorités émiraties car les relations entre les deux pays sont très froides depuis l’ »arrivée » au pouvoir d’Abdelmadjid Tebboune. Les émiraties ont accusé le « Président » algérien de vouloir torpiller plusieurs de leurs intérêts en Algérie et dans la région du Maghreb. Ils le soupçonnent de mener une politique anti-émirats et ce positionnement irrite Abu Dhabi au plus haut point. Depuis la mort de Gaid Salah en décembre 2019, Abu Dhabi s’est retiré de l’échiquier algérien considérant que le régime algérien est trop instable et peu digne de confiance en l’absence d’une figure forte capable d’asseoir son contrôle sur le pays. A son retour à Alger, le général Abdelghani Rachedi est rentré pratiquement bredouille…

Vues d’Alger (1960)

Vues d’Abu Dhabi UAE in 1960

Avec, maghreb-intelligence

About gherrrabi

Check Also

Gazoduc Nigéria-Maroc: Quel sort pour le « Gazoduc Maghreb-Europe » au-delà de 2021 ?

Le Maroc pourrait couper bientôt le « Gazoduc Maghreb-Europe » Le Maroc pourrait couper bientôt …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *