JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Abou Dhabi: Ibrahim Boubacar Kéita a quitté l’hôpital  « Cleveland Clinic »

Abou Dhabi: Ibrahim Boubacar Kéita a quitté l’hôpital  « Cleveland Clinic »

Abou Dhabi: Ibrahim Boubacar Kéita a quitté l’hôpital  « Cleveland Clinic »...

Évacué à Abou Dhabi aux Emirats arabes unis depuis sa libération par la junte au pouvoir à Bamako, l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéita est sorti de l’hopital  « Cleveland Clinic » où il était suivi, depuis son arrivée à Abu Dhabi. et a regagné un hôtel afin de poursuivre ses rendez-vous médicaux.
Bien qu’il doit encore séjourner dans la capitale des Emirats arabes unis pour quelque jours, Ibrahim Boubacar Kéita se porte bien. De sources concordantes, l’ancien dirigeant de 75 ans est hors de danger mais va poursuivre ses rendez-vous médicaux dans un hôtel à Abou Dhabi.
C’est à bord d’un avion envoyé par les Émirats Arabes Unis qu’Ibrahim Boubacar Keita a quitté le Mali, le 6 septembre dernier. Accomapgné de son épouse et d’un membre de son cabinet, l’ex-président avait bénéficié d’une autorisation du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) pour quitter le pays.

Renversé du pouvoir il y a aujourd’hui un mois, IBK a été évacué après avoir été victime de d’un AVC quelques jours après sa remise en liberté par les militaires qui l’ont renversé. Contesté depuis plusieurs mois, il a été déposé par un groupe d’officier à sa tête le colonel Assimi Goita, devenu chef du Comité National du Salut du Peuple (CNSP) installé après le coup d’Etat.

Un mois après ce coup de force, la transition peine à se dessiner et le doute commence à s’installer. La charte de transition adopté à la concertation nationale préconise une transition de 18 mois dirigé par un civil ou un militaire.

About gherrrabi

Check Also

Un nouveau scandale qui secoue l’Algérie: La mafia militaro-politico-financière algérienne tente d’influencer les élections présidentielles au Niger via son général-major Mohamed Bouzit chef de la (DGDSE).

Le général-major Mohamed Bouzit alias Youcef (le bouc émissaire) a été officiellement démis de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *