Home / POLITIQUE / Vidéo/Abdeloumène Khalifa met en cause de hauts responsables algériens

Vidéo/Abdeloumène Khalifa met en cause de hauts responsables algériens

Abdelmoumene Khalifa, l’ancien patron de la banque et compagnie aérienne éponymes aurait tout dévoilé et surtout pointé du doigt l’implication de ministres très proche du président Bouteflika. Procès hors norme en vue.

Abdelmoumene Khalifa a fait de fracassantes révélations, selon le quotidien El Watan qui évoque des sources proches du dossier. L’ancien golden boy s’est montré très coopératif avec les autorités judiciaires, indique le quotidien.

Le tribunal criminel près la cour de Blida va connaître un procès riches en rebondissements. Des noms de ministres de souveraineté comme Tayeb Belaïz sont mis en cause par l’ancien patron de Khalifa. “Il a fait des révélations importantes, notamment sur la destination d’une partie de l’argent de sa banque, une manne dont auraient profité de nombreux hauts responsables de l’Etat, et qui n’ont pas été inquiétés à ce jour», affirment des sources à la journaliste d’El Watan. Et précise : «Moumène s’est beaucoup attardé sur l’énigmatique agence Koléa de Khalifa Bank, impliquant directement l’actuel ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz. Il aurait même insisté sur cette question, en faisant savoir, aux magistrats qui l’ont entendu après son extradition de la Grande-Bretagne, qu’il en fait une affaire de principe. Ce qui a suscité la panique chez certains hauts responsables, surtout qu’il s’agit non seulement d’un ministre de souveraineté, mais également d’un homme très proche du Président et de son frère. La décision de programmer le procès de Moumène reste vraiment énigmatique…”.

Cependant connaissant l’inféodation totale de la justice à l’Exécutif, des doutes subsistent sur la suite que pourraient donner les juges à ces révélations qui touchent le premier cercle du pouvoir. L’accusé a été extradé de Grande Bretagne vers l’Algérie le 24 décembre 2013. Il a été entendu par le procureur général de la cour de Blida et emprisonné à la prison de la même ville.

Abdelmoumene Khalifa, 49 ans, aura à répondre devant la justice le 4 mai de plusieurs chefs d’accusation. Il a été condamné par contumace en 2007 à la réclusion criminelle à perpétuité, mais la Cour suprême a cassé en 2012 le jugement, et il doit ainsi que 50 autres accusés bénéficier d’un autre procès. 75 prévenus seront appelés à la barre et quelque 300 personnes seront convoqués pour témoigner.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie patriotique, parmi les médias algériens à la solde des Généraux de l’ANP… Tous les détails

Le général major à la retraite Khaled Nezzar ayant été à l’origine de la crise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *