Home / SOCIÉTÉ / Visite du Président français au Niger: Déclaration des organisations de la société civile

Visite du Président français au Niger: Déclaration des organisations de la société civile

Visite du Président français au Niger: Déclaration des organisations de la société civile:
Réunies en session extraordinaire les mercredi 16 et le jeudi 17 juillet 2014, nous, organisations de la société civile Nigérienne actives pour sauver le Niger, saisissant l’occasion de l’arrivée à Niamey du président français François Hollande, rendons publique la déclaration dont la teneur suit:
Après une analyse approfondie de la relation de la France et nos pays, nous constatons que malgré la profession de foi des différentes autorités françaises actuelles sur la France-Afrique, la politique de la France vis-à-vis de l’Afrique n’a pas changé. Bien au contraire, nous assistons à une recolonisation rampante de nos pays à travers le maintien et l’implantation de nouvelles bases militaires sous le fallacieux prétexte sécuritaire tant galvaudé et la lutte contre le terrorisme. Pour preuve, l’opération Serval vient récemment d’être transformée en opération barkane pour le sahel qui a désormais pour vocation d’intervenir sur tout l’espace sahelo-saharien. Ce qui cache mal la volonté de la France de réoccuper nos pays, de s’accaparer de nos ressources naturelles et de terroriser nos dirigeants afin qu’ils restent soumis à son bon vouloir. Au regard de tout ce qui précède, nous
1. Dénonçons et condamnons énergiquement cette attitude néocoloniale et hégémonique de la France métropolitaine et envahissante qui n’a pas d’amis, qui n’a que ses intérêts;
2. Exigeons le départ des forces d’occupation de notre pays ainsi que de tout l’espace sahélo-saharien dont le but inavoué de leur présence vise purement et simplement la recolonisation rampante de l’Afrique ;
3. Exigeons le respect strict de nos lois par Areva et la France dans les négociations sur le renouvellement des conventions de Somair et de Cominak ainsi que la mise en œuvre de la convention imouraren;
4. Appelons les autorités de la septième République au premier rang desquelles le Président de la république à faire preuve de dignité, de courage et de sens de patriotisme dans l’application de nos lois et la défense des intérêts supérieurs de la Nation et du peuple;
5. Appelons tous les citoyens Nigériens résident à Niamey ou de passage à sortir massivement pour accueillir notre hôte avec le fanion jaune symbole de notre rejet de la politique de pillage de nos ressources naturelles et de notre attachement à la protection, à la défense de notre souveraineté et de notre indépendance nationales mises à rude épreuve.

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Zimbabwe: la résidence privée de Robert Mugabé à Hararé.

Le nombre de familles qui souffrent de malnutrition a doublé au cours des huit derniers …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>