Home / CULTURE / (Vidéo) Mariage d’Emmanuel et Brigitte. La mère d’Emmanuel Macron, Françoise Noguès, a décidé de s’exprimer

(Vidéo) Mariage d’Emmanuel et Brigitte. La mère d’Emmanuel Macron, Françoise Noguès, a décidé de s’exprimer

La mère d’Emmanuel Macron, Françoise Noguès, a décidé de s’exprimer dans une nouvelle biographie sur son fils. Elle y évoque celle qui l’a éclipsée : l’omniprésente Brigitte.

Mariage d’Emmanuel et Brigitte Macron

“Vous avez fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui (…) Un couple pas tout à fait normal, mais un couple qui existe, grâce à vous.” Nous sommes le 20 octobre 2007, et Emmanuel et Brigitte Macron viennent de se dire “oui”. Dans un salon de l’hôtel Le Westminster, au Touquet, le jeune marié remercie ses invités d’avoir accompagné cette union peu classique… Et de n’avoir pas, surtout, condamné l’histoire transgressive qu’il a initiée à l’âge de 16 ans avec sa prof de théâtre.

Parmi les invités, ses mentors, Michel Rocard et Henri Ferrand, des amis, comme Gaspard Gantzer ou Mathias Vicherat… Et, bien sûr, son frère, Laurent, sa sœur, Estelle, et leurs parents. A cela près que, si ces derniers se disent ce jour-là “très contents”, ils n’ont pas toujours été ravis du choix sentimental de leur fils, comme le révèle Anne Fulda dans Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait, paru le 6 avril chez Plon. Une biographie dans laquelle ses deux parents ont décidé de se confier.

” Emmanuel n’a pas de famille”

Eux, dont le candidat, pourtant si prompt à se raconter, ne parle presque jamais. Eux, grands absents de la mythologie familiale que l’ancien ministre aime à distiller. “A lire certains articles, Emmanuel n’a pas de famille”, déplore d’emblée Françoise Noguès. “On lui a créé une vie romancée”, ajoute cette maman poule, qui dit placer    “toujours les enfants d’abord “. Oui, mais voilà… Dans les médias, comme dans la vie de son aîné, elle a très vite été dépossédée d’un rôle pourtant prégnant. Trop tôt éclipsée par une femme, que la silhouette fluette n’empêche pas d’occuper tout l’espace.

Lorsqu’en 1993 Brigitte Auzière débarque dans l’existence d’Emmanuel Macron, ses parents ne la voient pourtant pas venir. Un temps persuadés qu’il sort avec Laurence, sa camarade de classe et fille de “Bibi”, les deux médecins devront néanmoins se rendre à l’évidence : c’est de l’enseignante mariée, mère de trois enfants, et de vingt-trois ans son aînée, qu’il s’est entiché. C’est même elle qu’il rejoint lors de prétendus week-ends de révisions entre copains. De quoi les “faire tomber de l’armoire”, comme le souligne Jean-Michel Macron, d’ordinaire ultra-discret, voire taiseux, selon les siens.

“Vous avez déjà votre vie, lui, il n’aura pas d’enfants !”

“C’est sûr, on n’a pas fait ‘chic alors !'”, insiste Françoise Noguès. Avec son mari (dont elle a divorcé), elle tentera de raisonner Brigitte, exigeant qu’elle ne voie plus le lycéen jusqu’à sa majorité. Se noue alors un douloureux bras de fer entre les deux femmes. Car, au-delà du scandale que la liaison crée à Amiens, la mère de l’ado mesure les sacrifices qu’une telle histoire engendrera. Et, quand Brigitte lui explique en pleurant qu’elle “ne peut promettre” de s’éloigner, elle a tôt fait de lui mettre les points sur les i. “Vous ne vous rendez pas compte, vous avez déjà votre vie, lui, il n’aura pas d’enfants !”, implore-t-elle.

A Lire aussi  SM LE ROI MOHAMMED VI ET LE PRINCE MOULAY EL HASSAN AU CENTENAIRE DE L’ARMISTICE

 

Des arguments qui n’auront pas d’effet sur le jeune couple… Tout comme le départ d’Emmanuel vers Paris pour effectuer sa terminale dans le prestigieux lycée Henri-IV. “[Mes parents] ont plusieurs fois pensé que ça allait s’arrêter. Et ont tout fait pour”, explique le leader d’En marche. Eux jurent pourtant que cet “exil” n’avait rien à voir avec Brigitte, et qu’ils n’ont jamais mis leur fils dehors, comme le voudrait une version plus officielle et romanesque…

“Si vous comprenez, tant mieux, sinon je l’entretiendrai”

Quelle qu’en ait été la raison, leur idylle sort de toute façon renforcée de cette séparation. “J’aime toujours Brigitte. Si vous comprenez, tant mieux, sinon je l’entretiendrai”, assène un an plus tard le bachelier à sa mère. Celle-ci tentera de lui faire entendre raison, lui demandant de “réfléchir, elle a déjà trois enfants”… Sans succès. Cette réalité n’effraie en rien celui qui se plaît désormais à dire qu’il est, à 39 ans, sept fois grand-père… Adoptant le clan de son épouse, quitte à délaisser le sien. Au premier rang de ses meetings, Brigitte n’est-elle pas ainsi toujours escortée de sa fille cadette, Tiphaine, devenue présidente de l’un de ses comités de soutien ? Les parents Macron, eux, ne s’y montrent jamais, “allergiques à tout ce qui est un peu showbiz”. Exception faite de ce fameux dimanche 23 avril où, après sa qualification au second tour de la présidentielle, Emmanuel Macron a pu compter sur le soutien de sa maman.

L’autre Mme Macron entretient désormais des rapports apaisés avec cette “amie, pas belle-fille”. Résignée, sans doute, devant “l’amour complètement fusionnel” qui fait “qu’on pourrait déshabiller Laetitia Casta devant Emmanuel que cela ne lui ferait rien”. D’ailleurs, les deux retraitées déjeuneraient parfois ensemble et ont une relation “very open”, comme Brigitte elle-même la qualifiait dans Les Macron, de Caroline Derrien et Candice Nedelec. Reste qu’en remettant les pendules à l’heure publiquement, la mère de l’aspirant-président a réinvesti un peu de l’espace qui lui est dû. Même si, elle le sait, la place de première dame est largement occupée.

Avec, Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

“Gilets Jaunes” et Réseaux sociaux

Magasins pillés, véhicules incendiés, policiers attaqués, manifestants blessés : la mobilisation des “gilets jaunes” samedi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *