Home / COOPÉRATION / Une grand-mère condamnée pour avoir posté des photos de ses petits-enfants sur Facebook.

Une grand-mère condamnée pour avoir posté des photos de ses petits-enfants sur Facebook.

Une grande mère refusait de supprimer les photos de ses petits-enfants du réseau social. La mère des bambins a décidé de saisir la justice, qui a condamné la mamie à faire disparaître les photos de Facebook.

C’est un conflit familial pour le moins surprenant. Aux Pays-Bas, une femme n’a pas hésité à attaquer en justice sa propre mère car elle avait diffusé sur les réseaux sociaux des photos de ses petits-enfants sans son consentement.

La mère des enfants souhaitait en effet que sa propre mère supprime les photos de ses petits-enfants qu’elle avait postées sur Facebook et Pinterest. Etant donné que la grand-mère faisait la sourde oreille aux demandes de sa fille, cette dernière a décidé de la poursuivre en justice, comme le rapporte la BBC.

La justice donne raison à la mère

Les juges néerlandais ont considéré que l’affaire relevait effectivement du champ d’application du règlement général européen de protection des données (le RGPD). Facebook étant un espace communautaire et la page de la grand-mère étant publique, « on ne peut pas exclure que les photos placées puissent être distribuées et se retrouver entre les mains de tiers », a déclaré le tribunal..

(Le règlement de l’Union européenne qui constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel, ndlr). Cette décision, qui peut être jugée surprenante car les photos ont été diffusées par un membre du cercle familial, a été prise car c’est la mère de famille qui a l’autorité légale pour décider où les photos de ses enfants peuvent être partagées.

La grand-mère a été condamnée à retirer les photos de ses petits-enfants dans les dix jours. Elle devra payer une amende de 50€ par jour où les photos sont toujours en ligne, avec un plafond à 1.000€.

About gherrrabi

Check Also

 Un feuilleton à grand suspens, Amnesty International au pied du mur…

“Dans le gouvernement marocain, nous insistons toujours à nous faire parvenir une copie du rapport …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *