Breaking News
Home / CULTURE / Tunisie: Une kamikaze (Mouna Guebla) cible des policiers et fait une dizaine de blessés

Tunisie: Une kamikaze (Mouna Guebla) cible des policiers et fait une dizaine de blessés

L’identité de l’auteure de l’attentat-suicide vient d’être révélée. Il s’agit d’une certaine Mouna Guebla, originaire de la localité de Sidi Alouane relevant du gouvernorat de Mahdia. Elle est née le 1er novembre 1988 (30 ans) et est célibataire. Elle n’est pas connue des unités sécuritaires.
Par ailleurs certaines sources indiquent qu’elle serait la cousine de l’un des auteurs de l’attentat du Bardo. Nessim Rouissi, membre du syndicat des forces d’intervention a fait savoir que la bombe, à l’intérieur du sac de la femme qui est à l’origine de l’explosion et qu’elle ne portait pas de ceinture explosive. Le syndicaliste n’exclut pas que la bombe ait été activée de loin. D’autre part, certaines sources proches de la famille de la kamikaze, affirment qu’elle avait obtenu il y a quatre années une maîtrise en English Business et est au chômage depuis et s’occupe parfois d’un troupeau de moutons. Elle serait originaire, précisément, de la région de Zerda de la délégation de Sidi Alouane et qu’elle avait quitté son domicile en direction de Mahdia puis vers Tunis samedi dernier.

Le gouvernement tunisien avait fait savoir le 5 octobre dernier que l’état d’urgence, en vigueur dans tout le pays depuis 2015, avait été prolongé pour un mois. Il est probable qu’une nouvelle prolongation soit annoncée dans les prochains jours.

L’attaque suicide exécutée lundi après midi, en plein centre-ville de Tunis par une jeune femme, faisant une dizaine de blessés, rappelle que la Tunisie ne s’est pas totalement débarrassée des actes terroristes sporadiques dans le pays, où l’état d’urgence est toujours en vigueur depuis trois ans.

A Lire aussi  Genèse de l'Algérie: 22/Février/2019 Dieu créa le peuple algérien, le 2/Avril/2019 Gaid Salah fut crée

La djihadiste a visé des policiers à la fin d’un rassemblement de protestation sur l’avenue Habib Bourguiba. Au moins huit policiers et un civil ont été blessés dans cette attaque suicidaire.

Depuis la série d’attaques terroristes meurtrières de 2015 et 2016, les responsables tunisiens parlent d’un terrorisme résiduel, qui se manifeste par des attaques irrégulières et isolées. A l’image de l’attaque de juillet 2018, au cours de laquelle six éléments des forces de sécurité ont été tués, près de la frontière avec l’Algérie.

Les autorités tunisiennes avaient considérablement renforcé la lutte contre les djihadistes dans le sillage des attentats de 2015 et 2016, au cours desquels des dizaines de touristes étrangers avaient été tués.

Si l’armée et les services de sécurité ont réussi à contenir les infiltrations de djihadistes en provenance du territoire libyen depuis 2016, les hauteurs boisées à l’intérieur du pays ne sont pas totalement sécurisées.

C’est notamment le cas du Mont Chaambi, près de la frontière algérienne, où l’armée mène régulièrement des campagnes de ratissage à la recherche de quelques dizaines de djihadistes qui s’y trouvent encore.

By, Cherkaoui ROUDANI, Expert en géostratégie et sécurité

 

Urgent / Tunisie: Décès de 9 agents de la garde nationale dans une attaque contre une patrouille à Jendouba

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie/Biens mal acquis: Tout savoir sur les affaires juteuses des membres de la famille du général Gaïd Salah

Il est vrai que le chef de l’armée algérienne concentre sur lui les feux des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *