JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Technologie / Plan de relance post Covid-19 : les opérateurs télécoms montent au front

Technologie / Plan de relance post Covid-19 : les opérateurs télécoms montent au front

Chakib Achour, Directeur marketing stratégique chez Huawei Maroc
Technologie / Plan de relance post Covid-19 : les opérateurs télécoms montent au front
Dans une tribune publiée sur CIO MAG, Chakib Achour Directeur Marketing stratégique chez Huawei Maroc revient sur le rôle crucial des opérateurs télécoms qui s’emploient désormais à la construction d’une infrastructure nationale résiliente pour stimuler la croissance du pays.

En cette période difficile, marquée par une pandémie mondiale aux conséquences inédites, le rôle des opérateurs télécoms n’a jamais été aussi crucial. Il est même apparu comme essentiel. Pour les entreprises et l’environnement social, qui ont été durement impactés par la crise sanitaire liée à la Covid-19, le secteur des télécommunications a pu garantir une certaine normalité. Il s’emploie désormais à la construction d’une infrastructure nationale résiliente pour stopper la crise économique générée par l’épidémie. Les opérateurs télécoms vont ainsi stimuler la croissance du PIB. Et il est dans l’intérêt des États de renforcer la position des entreprises de télécommunications.

Opérateurs télécoms et États

Pour répondre à la crise, les opérateurs de télécommunication vont être mobilisés pour mettre en place les outils déployés par les administrations. Parmi ces outils, des applications de suivi et de traçage de médicaments et d’équipements de protection, ainsi que le télétravail. Les opérateurs télécoms sont sans conteste les alliés des gouvernements. L’adoption de nouvelles pratiques de travail fondées sur la technologie constitue une véritable valeur ajoutée. Dans cette perspective, Huawei va notamment travailler avec des partenaires européens. L’objectif est de développer un écosystème industriel pour accélérer le rythme de la numérisation. L’annonce a été faite par William Xu, Directeur général du marketing stratégique, lors de la Journée de l’innovation en Europe, à Munich, le 15 juin. « La stratégie de Huawei pour l’industrie 4.0 peut être résumée comme une stratégie 1-2-1 », a affirmé ce dernier. « Le premier « 1 » fait référence à une seule plate-forme IoT unifiée. Le « 2 », à deux modes d’accès – filaire et sans fil – via des commutateurs industriels : le Wi-Fi industriel ou eLTE. Le dernier « 1 » concerne le système d’exploitation IoT de Huawei. ».

Nous assistons actuellement à une révolution industrielle mondiale. En Allemagne, on parle d’industrie 4.0. Aux Etats-Unis, de réindustrialisation, et au Japon, d’intelligence industrielle. Cette révolution redéfinit la fabrication en appliquant les technologies intelligentes de l’information et des communications (TIC), telles que l’Internet des objets (IoT), aux entreprises de l’énergie, de la logistique et de l’Internet des véhicules (IoV). Selon IDC, le marché mondial de l’IoT atteindra 3,04 milliards de dollars d’ici à 2020, avec 30 milliards d’appareils connectés. Et nous faisons en sorte que l’Afrique profite également de cette nouvelle dynamique.

Les fournisseurs de TIC et les entreprises manufacturières traditionnelles des industries de base unissent leurs forces pour présenter de nouveaux modèles commerciaux. Et pour inciter un plus grand nombre d’entreprises à former des alliances. Les gouvernements et les organisations internationales participent également à cette dynamique en encourageant la collaboration entre les pays et les industries. Et en s’engageant dans la connectivité, l’équipement IP, la mobilité, le partage des données et les systèmes de sécurité. En d’autres termes, l’Industrie 4.0 et ses équivalents à l’échelle mondiale vont changer notre façon de vivre et de voir le monde.

L’Industrie 4.0 doit prendre en charge les applications des entreprises de toutes tailles et pour répondre aux changements, elle doit fournir sans délai des solutions abouties. Pour répondre avec exactitude aux exigences du processus de production, les solutions doivent s’appuyer sur des architectures ouvertes, de façon à être facilement ajoutées ou supprimées. Les processus modulaires, par exemple, permettent aux ingénieurs d’assembler et de réapprovisionner leur équipement de production avec des composants de type Lego.

Industrie intelligente 4.0

Les usines intelligentes sont conçues pour tirer parti des systèmes de production, grâce à la répartition des installations en réseau. La fabrication des marchandises gagne ainsi en efficacité. Pour concrétiser cette production intelligente, certaines conditions doivent être réunies, notamment la mise à niveau des machines existantes avec des capteurs en réseau. Le déploiement de réseaux câblés et sans fil hybrides est également requis pour briser la barrière entre les environnements de production et de bureau, tout comme la garantie complète de sécurité pour les machines en réseau. Et aussi, une utilisation maximale des grands volumes de données générées par les machines et les processus de production, ainsi que le déploiement de plateformes cloud Big Data avec une automatisation et une analyse d’usine. Et enfin, des processus de production optimisés, pour améliorer la qualité des produits, pour augmenter l’efficacité de la production et garantir la sécurité de la production.

Solutions innovantes chez Huawei

Les solutions spécifiques de Huawei – notamment Smart City, Smart Transportation, Smart Energy, Smart Grid et Smart Manufacturing – sont solidement ancrées sur les marchés mondiaux. Ses solutions Smart Factory fonctionnent tous azimuts. Elles sont conçues avec plusieurs technologies de mise en réseau et fournissent une communication sans fil qui est efficace tant sur de longues que de courtes distances. Des solutions Cloud de fabrication centrées sur le service sont proposées. Elles sont évolutives et intégrées et aident les fabricants à exploiter les capacités informatiques, de stockage et d’analyse de Big Data au sein de l’infrastructure TIC.

Le Groupe propose également une plateforme de gestion unifiée de l’IoT pour garantir des connexions de données fiables entre l’équipement, les capteurs et les serveurs. Huawei et ses partenaires se consacrent au développement de plateformes innovantes pour les entreprises de génie mécanique. Ils contribuent à accélérer le passage de la « fabrication axée sur la production » à la « fabrication axée sur les services ». Avec les plateformes cloud contemporaines en place, les entreprises manufacturières peuvent bénéficier d’une variété de services. Ceux-ci incluent la surveillance des performances, les audits d’intégrité du système, le diagnostic des pannes, la maintenance intelligente, la formation et le traitement du flux de production.

La Chine et l’Allemagne sont l’exemple éclairant des bienfaits de la mise en œuvre de l’industrie 4.0. Ces deux pays ont annoncé le plan d’action pour la coopération sino-allemande dans « Industrie 4.0 ». En réponse à l’Action Outline, Huawei prévoit d’établir un centre d’ingénierie spécial à Munich, en Allemagne. Le but est de tirer parti des avantages allemands en matière de talents, de technologie et de R&D. Le nouveau centre vise à améliorer l’expertise de Huawei dans la fabrication d’assemblages, la fabrication photonique de silicium, l’automatisation et la robotique intelligente, ainsi que dans la gestion en temps réel de la chaîne d’approvisionnement. Le Groupe continuera de travailler avec les acteurs de l’industrie dans les deux pays pour soutenir les stratégies de l’Agenda numérique 2025 et de l’Industrie 4.0 en Allemagne.

By: Chakib Achour, Directeur marketing stratégique chez Huawei Maroc 
CIO MAG

About gherrrabi

Check Also

Maroc – Liban : le hashtag «#Merci_Sa_Majesté_le_Roi_MohammedVI» qui inonde la Toile Libanaise

En réaction aux deux explosions qui ont secoué mardi 4 août Beyrouth et qui ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *