Home / COOPÉRATION / Sénégal / Macky Sall: « Le moment est venu pour renégocier tous les contrats pétroliers… »

Sénégal / Macky Sall: « Le moment est venu pour renégocier tous les contrats pétroliers… »

Les contrats miniers, pétroliers ou gaziers à travers lesquels les compagnies étrangères vident l’Afrique de ses ressources, doivent être renégociés. C’est ce que veut le Président Macky Sall a décidé de faire.

Développer le continent africain passe nécessairement par la prise de mesures innovantes afin de mieux contrôler et mieux gérer ses ressources naturelles, a suggéré le Président sénégalais Macky Sall. Selon lui, ces mesures ne peuvent survenir avec les législations en vigueur en Afrique, d’où sa conviction qu’il est nécessaire de renégocier les contrats entre l’Afrique et les pays développés.

A lire aussi:⇒ Mali (Kidal): uranium, or, diamants et pétrole

« J’ai mené un combat maintenant depuis 5 ans au G7, au G20 et à l’UA pour dire que l’Afrique doit aussi se battre farouchement contre l’évasion fiscale. Les compagnies internationales agissent sous le couvert du droit international, des codes miniers, des codes pétroliers qui ont été érigés en des contextes où on demandait à l’Afrique de s’ouvrir à l’investissement international, et qu’il fallait tout donner gratuitement. Quasiment pas de fiscalité ou très peu de fiscalité. Le moment est venu pour renégocier tous ces contrats », a réclamé le président de la République ce vendredi, lors de la Cérémonie d’ouverture de la 3ème assemblée générale de l’Association des autorités anti-corruption d’Afrique (AAACA).

Poursuivant, le Président Sall prédit un avenir sombre si les choses restent en l’état : «On vous dira que l’obstacle c’est la stabilité juridique des contrats. Mais si nous ne nous arrêtons pas à un moment donné, l’Afrique continuera à voir ses ressources naturelles partir, et nous n’aurons plus que des trous béants abandonnés après l’exploitation de nos mines et de nos carrières, de notre pétrole et de notre gaz».

A Lire aussi  L'OCCIDENT ET NOUS ! lisez seulement.

Mais, avoir une mainmise nécessite de batailler ferme. Et ceci ne peut se faire que dans l’union : «C’est un grand combat. Il faut aussi que l’Afrique harmonise ses législations. On va vous dire que la Côte d’Ivoire est plus ouverte que le Sénégal en matière de promotion ou bien que le Niger offre telle situation. Evidemment, si nous sommes en compétition entre nous, nous subirons malheureusement la loi de l’offre et de la demande».

Avec, pressafrik.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Football / Mondial 2026: Tout sur la candidature du Maroc

« Je suis le président des 54 pays membres, et je voudrais que mon engagement en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>