Home / Business / SARKOZY, risque de fortes amendes et de la prison…

SARKOZY, risque de fortes amendes et de la prison…

Plusieurs dossiers judiciaires pèsent sur Nicolas Sarkozy. ERIC FEFERBERG AFP
Plusieurs dossiers judiciaires pèsent sur Nicolas Sarkozy. ERIC FEFERBERG AFP
SARKOZY – Mis en examen dans l’affaire du présumé financement illégal de sa campagne, Nicolas Sarkozy risque de fortes amendes et de la prison. Il est également sous contrôle judiciaire, ce qui peut lui imposer certaines restrictions...

Placé en garde à vue mardi à 8h, Nicolas Sarkozy a pu rentrer dormir chez lui à minuit avant de se représenter devant les enquêteurs ce mercredi matin.

Ballaman, Suisse
Ballaman, Suisse

Après deux jours de garde à vue, Nicolas Sarkozy a été mis en examen mercredi soir, vers 21 heures, pour les chefs d’inculpation suivants : « corruption passive », « financement illégal de campagne électorale » et « recel de fonds publics libyens ». L’ancien président de la République est donc officiellement soupçonné d’avoir bénéficié illégalement de fonds provenant du régime libyen de Mouammar Kadhafi, qui aurait financé sa campagne de 2007 à hauteur de 50 millions d’euros.

Nicolas Sarkozy risque gros s’il est désigné coupable un jour. Selon Jacky Coulon, secrétaire national de l’Union syndicale des magistrats interrogé par Ouest France, une peine de dix ans de prison pourrait être prononcée et des amendes de plusieurs centaines de milliers d’euros pourrait lui être infligées. Une peine d’inéligibilité pourrait également être prononcée, toujours selon le magistrat, qui ajoute que le placement sous contrôle judiciaire de Nicolas Sarkozy peut lui imposer certaines restrictions. « Interdiction d’entrer en contact avec d’autres mis en examen dans cette affaire libyenne , paiement d’une caution , remise du passeport empêchant toute sortie du territoire », cite-t-il notamment.

Affaire Sarkozy : la phrase polémique de Jean-Pierre Pernaut

Dans son édition du 13h de jeudi, Jean-Pierre Pernaut est évidemment revenu sur la mise en examen de Nicolas Sarkozy. En retour plateau après un reportage diffusé sur le sujet, l’emblématique présentateur du JT de la mi-journée a rebondi avec une phrase qui a déclenché une petite polémique sur les réseaux sociaux. « On montre toujours des images de poignées de main entre Nicolas Sarkozy et le colonel Kadhafi. On pourrait vous montrer aussi, mais on n’a pas eu le temps, les images des frappes aériennes françaises qui ont abouti à l’échec et à la destruction du régime de Kadhafi », a-t-il déclaré.

 La suite

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Le programme spatial brésilien a été ciblé par la CIA entre 1978 et 1988

La CIA a utilisé des satellites d’espionnage au programme spatial brésilien et le complexe militaro – industriel du pays entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>