Home / COOPÉRATION / Sahara Marocain: Slamou Moustapha Bellal, le”KAMIKAZE”

Sahara Marocain: Slamou Moustapha Bellal, le”KAMIKAZE”

Si l’on peut donner un qualificatif à l’action du jeune officier gendarme polisarien Slamou Moustapha Bellal rien d’autre ne saura être mieux que le mot ‘’Kamikaze’’
.

Avant de rejoindre l’armée marocaine il s’attendait à deux choses:

  • La première,  il sera mitraillé sans la moindre pitié par les militaires “algésario” ou qu’une mine explosive interrompe son parcours.
  • La deuxième, est que l’armée marocaine ouvre le feu sur un véhicule ennemi qui vient droit vers elle.

Dans les deux cas c’est une mort certaine.

Pour ce jeune une mort certaine vaux mieux qu’une mort lente avec une insupportable agonie dans le désert aride de Lahmada et ce sans jamais pouvoir un jour mettre les pieds sur la terre de ses ancêtres. Son cas illustre le désarroi d’une jeunesse qui ne veut plus perdurer à se voir bernée par les discours lassants des orateurs du polisario leur laissant croire la possibilité de la réalisation d’un rêve chimérique. Celui de vivre dans une république fantôme.

A L’instar de ce jeune, des milliers d’autres n’attendent que l’occasion pour fuir l’enfer qu’ils vivent depuis leur naissance sous le joug d’une dictature militaire algérienne sans pitié à l’égard d’une population aux abois ne sachant plus à quel saint se vouer .

Fourbu par une situation calvérique qui s’éternise et rejetant toute idée de sacrifice pour une cause perdue d’avance les jeunes séquestrés de Tindouf optent , résolument, quelque soit le sacrifice pour rejoindre le Maroc que de mourir les armes à la main contre ce Royaume Clément et Miséricordieux.

A Lire aussi  Maroc / ENCG CASA 2017 / 4éme Edition de la Journée RH (Ressources Humaines)

Si Slamou Moustapha Bellal a pu parvenir à sauver sa peau en bravant le danger , des dizaines d’autres n’ont pas eu, malheureusement, cette chance . Car, ils ont fini par être sauvagement mitraillés sans la moindre pitié par les militaires algériens et des éléments armés de la horde séparatiste sous leur giron.

Nous espérons que ce ralliement sonnera, encore une fois, le tocsin pour que la communauté international, l’ONU et toutes les organisations humanitaires œuvrent à la délivrance de cette jeunesse séquestrée condamnée à vivre dans la servitude, le désespoir et une perpétuelle maltraitance au quotidien et ce sans le moindre avenir certain.

By: Semlali Aabadila Semlali

 

 

 

 

 

 

Genève 1, 2 ,3 . . .UNE VOLONTE PACIFIQUE MAROCAINE FACE A UN ETERNEL ENTETEMENT ALGERIEN

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie / Kabylie: le passé noir de Kamel Feniche le nouveau président du Conseil constitutionnel à Béjaïa (témoignage)

En effet, Aissa Arab, l’un des détenus du mouvement du 19 mai 1981, a livré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *